4/10

911 Operator

911 Operator, c'est la promesse de se mettre dans la peau d'un coordinateur des secours dans une série de villes.

Parfois, être testeur de jeux vidéo, c'est comme un rêve eveillé. On peut passer du temps, manette en main, dans des univers imaginaires où l'on réfléchit, saute, tape, parle, interagit, avec tout un tas de sprites, de personnages, d'éléments, de boucles de gameplay, pour notre plus grand plaisir de fun, d'évasion et de découverte.

Mais parfois, être testeur de jeux vidéo, c'est aussi récupérer des fonds de tiroir sans y avoir fait attention. C'est peut-être un peu dur que de qualifier 911 Operator Switch de cette façon. Cependant c'est typiquement le jeu que l'on penserait ne pas être si pire sur un téléphone, mais qui une fois arrivé sur Switch fait un peu grincer des dents. C'est le genre de jeu qui n'est pas cher, et donc qui finalement tout en n'étant pas incroyable ne mérite sans doute pas de la haine. C'est un jeu pour lequel on a envie d'être indulgent, mais auquel on n'a pas envie de retourner jouer. Alors, est-ce un bon jeu ?

Je n'ai objectivement pas envie de recommander à qui que ce soit de passer du temps sur le jeu d'urgence qu'est 911 Operator sur Nintendo Switch. Pourtant c'est un jeu qui est intriguant et dont le pitch est plutôt motivant. On y incarne un dispatcheur, c'est un dire celui qui oriente les appels de détresse, les secours, au sein d'une ville. C'est un jeu d'urgence.

Par exemple, Micky appelle le 911 en se plaignant de douleurs aux jambes. Après quelques échanges je dois décider si son cas est une urgence ou non, s'il faut appeler une ambulance, la police ou les pompiers pour aller voir ce qu'il se passe.


DR.


Parfois on aura bien fait d'amener tout le monde sur place. Parfois ce sera moins glorieux. D'ailleurs, pour envoyer du monde, encore faut-il qu'il y ait des véhicules et du personnel disponible Est-ce que j'ai bien fait d'envoyer toutes les équipes de pompiers avec leurs véhicules à l'autre bout de la ville ? Est-ce que je ne devrais pas envoyer des policiers en plus des paramédics pour aller traiter une blessure qui semble avoir été faite par balle.

Autant de dilemmes et de questions qui ont tendance à ranger 911 Operator Switch dans la case du serious game. Et c'est clairement intéressant au départ : on se rend rapidement compte que les ressources et leur bonne utilisation ce n'est pas facile. Alors, mission accomplie. Oui, l'organisation des secours c'est difficiles, oui, il faut arrêter les pranks au téléphone, oui, il faut plus de personnel, etc.

Mais une fois passé ce premier choc, le jeu ne laisse plus grand chose. L'interface consiste en une carte basique sur laquelle des véhicules bougent (regardez les captures d'écran) et des menus un peu foireux. On est loin de pouvoir dire que c'est beau ou très ludique.

Finalement, 911 Operator, c'est un jeu parfait pour mettre entre les mains de collégiens durant une ou deux heures pour faire comprendre la complexité de l'acheminement des secours. Passé cet aspect, le côté puzzle ne devrait satisfaire que peu de monde. En tout cas, ne comptez pas sur moi pour m'y remettre.


DR.

A propos de l'auteur

Guillaume est le fondateur et le rédacteur en chef de Krinein. Curieux et passionné par la culture au sens large, il poursuit sa route sur les chemins tumulteux de la critique culturelle.

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques