8/10

Dragon Quest : L'Odyssée du roi maudit - 3DS

La 3DS se pique de ressortir tous les Dragon Quest. Bonne nouvelle pour les amateurs de RPG. Ce coup-ci, c'est l'épisode 8 qui s'y colle. Un épisode emblématique pour beaucoup de joueurs.

Dragon Quest est la franchise que l'on n'a pas besoin d'introduire pendant des heures. Des tas de jeux, un design par le papa de Dragon Ball et une qualité toujours au rendez-vous. L'épisode 8 avait marqué son temps en 2004 lorsqu'il est sorti sur PS2. En Europe, c'était 2006 et ce jeu m'avait scotché ! C'était mon premier Dragon Quest et je peux vous dire que j'y ai passé un temps fou ! Le temps a passé et l'expérience est maintenant devenue un souvenir. Ainsi, la sortie sur 3DS est à double tranchant pour les développeurs. Ils vont devoir faire un jeu à la hauteur des souvenirs des joueurs. Et quand les souvenirs sont bons, ils sont encore plus durs à égaler.
DR.

Le pitch est le même : vous êtes le héros et avec Yangus le gentil bandit, vous devez aider votre roi et sa fille à lever la malédiction de Dhoulmagus le bouffon maléfique. Pour le retrouver, vous parcourez le monde et au passage, vous aidez la veuve et l'orphelin. À partir de ce pitch, vous allez déjà vous occuper 10 à 20 heures de jeu. Ensuite, on commencera vraiment à jouer. Suite à un retournement scénaristique, votre quête sera encore plus grande mais je vous laisse découvrir ou redécouvrir l'histoire du jeu. En tout cas, ça fait toujours son effet. Un scénario prenant ponctué d'humour et d'héroïsme !


DR.

 

Le gameplay demeure toujours aussi efficace avec son système de tour par tour qui fait la part belle aux stratégies les plus diverses. Vos personnages sont attachants mais il faut avouer qu'ils ne sont pas très souples. À part dans les domaines prédéfinis par le jeu, pas de fantaisie. Vous ne pouvez pas les changer de classe. Cependant, rien d'horrible en soi puisque nos héros ont quand même suffisamment d'attributs à augmenter pour pouvoir offrir un choix minimal intéressant.

Côté technique, c'est là que les choses ont vraiment été peaufinées. Le jeu est plus joli, plus fin, plus souple qu'à l'origine. De plus, avec la vue derrière le héros, on redécouvre le jeu sous un angle plus prenant. De même, les angles de caméra et les animations lors des combats offrent un dynamisme appréciable. Autre grand changement, les ennemis sont visibles sur la carte donc pas de combat aléatoire pour venir vous plomber tous les 3 pas. Au rayon "nouveautés", vous avez également des changements pour les animations des armes, des cartes de donjons, la possibilité de prendre des photos (pour la frime) ou encore des petits changements scénaristiques et enfin la possibilité de sauvegarder rapido (ce qui est la base pour un jeu portable). Des nouveautés plus grandes sont présentes également avec deux nouveaux personnages jouables ainsi qu'un contenu de fin plus riche (avec de nouveaux rebondissements).

En résumé, Dragon Quest 8 est toujours un jeu solide qui vous occupera des heures durant. Certes, le jeu est connu de certains joueurs mais eux aussi prendront plaisir à reprendre du service. Un bon moyen de commencer l'année en beauté avec la 3DS.


DR.

 

Enregistrer

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques