6/10

Evolve - La chasse accourt ?

Evolve va vous permettre de jouer les grosses bêbêtes ou les chasseurs charismatiques. C'est alléchant, c'est prenant, c'est plein de trucs cools si ... Vous adhérez au jeu et vu la progression lente et le bordel qui va vous surprendre au début, cela ne sera pas chose aisée.

Jouer au chat et à la souris, c'est un grand classique des jeux depuis notre plus tendre enfance. Turtle Rock décide de porter l'idée dans leur dernier jeu vidéo : Evolve. Après, les excellents Left 4 Dead, ce nouveau jeu arrive à point nommé pour les amateurs de jeu de tirs. Après avoir chamboulé les affrontements et la coopération entre les joueurs avec leurs zombies, les développeurs changent de cadre et la donne avec ce nouvel opus qui fait la part belle à la chasse. Mais si la « souris » doit courir vite au début de la partie, il se peut qu'elle devienne le chasseur. Un principe alléchant n'est ce pas ? Mais Evolve mérite t'il d'être au plan de chasse des acheteurs pour autant ?

Oups ! Je suis repéré !

Comme dans leurs précédents jeux, le scénario est minimaliste. Ici, la planète Shear a besoin de vous ! De grosses bestioles ravagent tout et si l'on veut que les colons s'en sortent, il va falloir envoyer les meilleurs mercenaires de la galaxie afin de botter le cul aux monstres et permettre l'évacuation. Ainsi, dans votre petite vie de joueurs, une partie « classique » comprend 5 manches représentant les 5 jours relatifs à l'évacuation de Shear. Concrètement, à chaque manche, vous allez choisir parmi 4 modes de jeu où vous allez incarner soit les mercenaires, soit le méchant monstre.

Le mode chasse est le mode de base et quelque part, on le retrouve sous-jacent à tous les autres modes. Le but est de tuer ou d'être tué. Naturellement, la faune et la flore locale viennent également mettre le bazar. Le mode nid demandera au monstre de protéger ses petits et le mode sauvetage est la version mercenaire de ce mode. Enfin, le mode défense sera un mode très dynamique qui demandera aux mercenaires de protéger une zone contre les assauts du monstre et de ses sbires. Finalement, peu de variantes et le mode chasse est le véritable enjeu dans Evolve. En effet, pour le monstre, il s'agit de se cacher et de dévorer les créatures locales afin d'évoluer et de devenir assez fort pour devenir le lapin qui a tué le chasseur. Les mercenaires doivent traquer le monstre sans répit en repérant les indices laissés sur son passage. Pour eux, le jeu en groupe est primordial pour survivre. A l'instar des jeux de rôles, vous avez différentes positions à adopter selon votre personnage. Le tank se joue au plus près du monstre et votre bouclier perso vous permettra de vous la donner quelques instants. Le soutien fait un peu de tout même le café. Dans les faits, il apporte un bonus d'armure, de dégâts ou d'invisibilité au groupe. Le traqueur va poser des pièges, retenir le monstre et le pister. Parfait pour « contrôler » la bête en somme. Enfin, le médic, comme son nom l'indique, assure la survie du groupe.
Hank ! Ramène les saucisses, le BBQ est prêt ! 

Ainsi, dans son gameplay, Evolve propose une asymétrie entre les deux camps sans toutefois déséquilibrer le tout. De prime abord, on est un peu paumé dans les premières parties mais une fois les mécaniques digérées et que l'on trouve son type de perso, tout devient plus clair. Ainsi, si je suis assez naze en tant que monstre ou en tant que médic, je tire mon épingle du jeu à jouer traqueur ou même soutien. Cependant, il faut admettre qu'Evolve s'adresse à un public qui n'aura pas peur de jouer au même mode de jeu en boucle et qui saura prendre le temps. En effet, débloquer une arme ou un perso, demanderont du temps. De même, entre deux rencontres avec vos ennemis, il y a tout un travail de pistage et de balade en forêt qu'il faut digérer (mais qui est semblable à une véritable chasse).
4 contre 1 ! Pourtant le combat est loin d'être gagné ! 

De même, si le jeu est beau, les environnements manquent de diversité tout comme les monstres. C'est dommage car dans certains niveaux, on voit que la planète propose aussi des déserts, des montagnes et des tas d'autres décors qui nous changeraient de la jungle. De plus, quitte à se plaindre, il faut avouer que le gameplay apparaît bien maladroit, voire bordélique dans le feu de l'action. Finalement, on aurait admis qu'un seul mode de jeu (chasse) mais avec plus d'environnement (déjà un problème des Left 4 Dead, me direz-vous). De plus, si les personnages ont un charisme indéniable, à voir le rythme de progression, on aurait pu avoir un mode création de personnage dans lequel on ferait évoluer son personnage à travers les différentes spécialités.

Pour conclure, Evolve est un jeu qui demeure addictif mais son premier contact pourra rebuter certains joueurs. Cependant, il a su gagner ma sympathie même s'il faut avouer que j'attendais davantage de ce jeu comme plus de dynamisme, de lisibilité et de possibilité pour les duels entre joueurs : plus d'options, de monstres, de customisation.
Chaude ambiance dans la jungle ! 

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques