3/10

Harvest Moon 3D : La vallée VRAIMENT perdue !

Glander dans un jeu, c'est un peu une seconde nature chez moi. Alors cultiver mon champ, vivre au rythme des saisons, cela me parle. Cependant, ce jeu confond "prendre son temps" et "s'ennuyer tout le temps"...

La saga fermière Harvest Moon ne se présente plus ou presque. C'est un peu comme L'amour est dans le pré mais sans Karine Lemarchand. On cultive, on élève et on cherche l'amour. Depuis 1996, la série sévit sur nos consoles et le succès est au rendez-vous. Cependant, près de vingt ans de jeux et de dérivés en tout genre (Rune Factory par exemple) ont crée quelques tiraillements au sein de la famille Harvest Moon. Ainsi, Natsume, qui possède le nom de la franchise, décide de sortir son propre épisode et de garder ses droits tandis que Marvelous Entertainement continue la saga sous un autre nom, Story of Seasons. Le schisme entre les deux éditeurs est-il bénéfique aux joueurs ?


C'est la carotte !
Dans Harvest Moon La Vallée Perdue, Natsume nous invite à incarner un jeune homme ou une jeune femme qui s'est perdue lors d'une tempête de neige. Coup de bol, une cabane est là et sans trop de justification, cela devient votre nouvelle maison. Vous allez devenir pote avec Arthur, un esprit de la nature qui va vous embaucher pour ramener la déesse des récoltes et faire cesser l'hiver éternel. Pour cela, pas besoin d'une épée et d'une armure. Une bonne houe, un arrosoir et une solide envie de cultiver seront nécessaires. On est assez vite lâché dans la nature (c'est le cas de le dire) et, si vous n'avez jamais joué à la série, vous serez un poil décontenancé. Les autres vont trouver le temps long car après trois heures de jeu, on est toujours dans une sorte de didacticiel géant nous empêchant de vraiment développer notre ferme et de quelconques relations d'ordre privé.


Culture en terrasse ? 
Pire que tout, votre avatar n'est pas vraiment libre. Pas de choix d'apparence, de dialogue et de rencontre. Vous subissez le rythme lent du jeu. La saga n'est pas connue pour être speed mais ici l'effet d'inertie est frappant. Mais ce n'est presque pas la pire chose qui vous arrive. En effet, techniquement, le jeu est faible. Les graphismes en trois dimensions sont grossiers et vous donnent presque mal au crane. Les fonctions 3D de la console ont été omises. Le gameplay n'est pas en reste puisque l'imprécision côtoie un système de jeu brouillon dans ses menus et ses possibilités. Ici, le moindre geste s'avère une contrainte là où Rune Factory 4 était facile : on pouvait cultiver, élever et combattre avec une facilité déconcertante.

Certes, les amateurs de terrassement seront ravis avec le jeu sur le relief qui n'est pas sans rappeler Minecraft mais Harvest Moon La Vallée Perdue est tellement soporifique et non abouti qu'il faudra une grande abnégation pour aller au delà des heures nécessaires pour enfin toucher la partie intéressante du jeu (une dizaine d'heures à mon sens). Story of Seasons est-il meilleur ? D'après les infos que j'ai pu recueillir, OUI mais il faudra patienter pour la sortie européenne.

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques