8/10

Metroid Dread - Test

Tags : metroid dread switch nintendo samus jeux video

Samus est de retour !

Qui ne connaît pas la saga Metroid ? Une saga si emblématique qu'elle contribue à nommer le genre des Metroidvania (Metroid + Castlevania) où il faut explorer un lieu labyrinthique dans lequel nous pourrons explorer davantage à chaque compétence gagnée. Metroid est également connue pour son héroïne qui s'est fait une place parmi les grands noms des héros de jeux vidéo sans avoir à parader en petite tenue. Samus préférant porter une armure de combat et une gros canon plutôt que de montrer qu'elle est canon.


DR.

Dans Metroid Dread, Samus est envoyé sur une planète où plus aucunes nouvelles est envoyées. Au passage, nous avons le droit à un résumé des épisodes précédents sous forme de roman photo et ce n'est pas le plus glamour en 2021 pour se lancer dans l'aventure. Certes, cela permet de garder quelques info en têtes mais les dialogues du jeu auraient suffit et les événements de l'histoire feront le taf. Toujours est-il qu'une fois sur place, Metroid Dread déroule ce que l'on attend d'un Metroidvania avec des zones à explorer, des pièges mortels et des ennemis qui ne se laissent pas faire. Samus peut heureusement compter sur son canon et son contre pour envoyer valser les ennemis. Pour certains cependant, il faudra être furtif et rapide car ce sera la mort assurée. En début de partie, cela sera assez stressant et se frayer un passage ne sera pas de tout repos car cet ennemi sera très punitif. De quoi calmer les joueurs qui espéraient une balade tranquillou main dans la main avec Samus.


DR.

Et c'est bien le nerf de la guerre dans un Metroidvania : du challenge, de l'exploration et un gameplay aux petits oignons et de la 2D. En effet, Metroid Dread est bien ficelé et Samus répond au doigt et à l'œil. Si vous loupez un mouvement, c'est entièrement votre faute. Pas la peine d'accuser la blonde en armure, elle connaît son affaire. Techniquement, le jeu est également très agréable à jouer. Des détails ici ou là, des effets d'eau qui sont soignés. Les seuls faiblesses viennent des moments roman photo et des « cinématiques » qui sont clairement datés. De même, les moments où l'on zoom sur Samus pour réaliser certaines actions ne sont pas les plus beaux du moment.


DR.

Cela dit, Metroid Dread reste un très bon jeu. Il n'est pas facile mais les Metroid en 2D n'ont jamais prétendu l'être. Au fil de l'aventure, comme dans les jeux de ce genre, on sent la montée en puissance de notre personnage et le côté gratifiant de chaque passage réussi. En résumé, un bon épisode qui fait dans le classique mais c'est souvent dans les vieux pots…

A découvrir

Relicta - Test PC

Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques