5.5/10

Monster Hunter Generations Ultimate - Chasse, pêche et... Déconfiture ?

La chasse est ouverte sur Switch mais l'ancienne formule du jeu de chasse fonctionne-t-elle toujours ?

Monster Hunter Generations Ultimate, c'est l'occasion pour tout possesseur de Switch de se lancer dans le fameux de chasse. Le jeu était déjà sorti sur 3DS mais cette version promet plein de choses pour magnifier la puissance de la Switch. Pari réussi ?

Cela ne commence pas fort car Monster Hunter Generations Ultimate est comme je l'ai dit, une réédition d'un jeu 3DS. le hic, c'est qu'entre temps, nous avons eu  Monster Hunter World qui a balayé tout un tas de trucs sclérosés de la saga comme le découpage en zone, le gameplay rigide ou certaines quêtes à la con. Ici, nous retrouvons donc tout ça même si les amateurs de la licence pourront tenter de se consoler avec les "arts de chasse" sur lesquels je vais revenir.


DR.

Le scénario, c'est comme d'hab', vous débarquez dans un coin de paradis qui est aussi celui des monstres en tout genre. Cela tombe bien, la chasse, c'est votre dada. Du coup, les premières quêtes que l'on vous donne sont de la merde ! Logique ? Non, mais pour Monster Hunter, cela doit l'être. Au lieu d'un petit tuto bien senti, vous voilà obligé de subir des menus abscons, des quêtes de récoltes de champi et de vous démerder. Même pour faire les quêtes d'entraînement, vous êtes dans la mouise. Heureusement que je connaissais la série sans quoi j'aurais probablement lâché l'affaire assez vite devant si peu d'aide.

C'est dommage car le jeu veut bien faire avec pour commencer une technique agréable. Visuellement, le jeu est beau à regarder et les monstres sont toujours aussi impressionnants. Le découpage en zone nuit à la beauté et à la fluidité du jeu mais c'est probablement le seul vrai bémol. Les musiques et bruitages sont au diapason pour notre plaisir également. Il est vrai que le bruit de vos petits félins peuvent agacer par moment mais au moins, ils sont investis dans l'action.


DR.

L'action justement est le coeur du problème. En plus, d'être lâché dans le jeu n'importe comment, nous devons faire face à une rigidité affligeante. Vous allez me dire que c'est classique dans la série mais le dernier opus avait balayé cette idée. Ici, nous sommes de retour pour un gameplay lourd et pas franchement crédible. Les monstres géants sont en général plus mobile que moi. Si je m'en tiens à la plupart des armes, je suis un monolithe ! Les armes sont toutes au rendez-vous et c'est une bonne chose. Le débutant va devoir s'armer de patience pour savoir choisir et manier sa ou ses préférées. Idem pour la notion d'art de chasse qui vient ajouter des nouveaux mouvements à votre chasseur. Dans cette version, nous avons six styles : les foufous aimeront les voltigeurs et leurs attaques aériennes tandis que les plus courageux prendront l'un des deux nouveaux styles : valeur et alchimie. Le premier semble presque classique tandis que le second mise sur l'utilisation des potions de façon dynamique. Un bon choix pour tenter de tuer le système d'utilisation des objets bien trop rigide.


DR.

Monster Hunter Generations Ultimate est pourvu de plein de monstres à tuer et d'armures à créer mais il faudra garder à l'esprit que la progression sera lente et assez obscure pour les débutants. Les experts trouveront juste cela lent. Avec ses visuels et son potentiel, Monster Hunter Generations Ultimate a de quoi séduire mais il faudra passer outre un gameplay antédéluvien et une aide au joueur proche du néant.

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques