8/10

Monster Hunter Rise - Test Switch

La saison de la chasse est ouverte !

Bon... Monster Hunter Rise, c'est une franchise qui est un peu/beaucoup/passionnément connue ! À tel point qu'un film a même été fait avec Milla Jovovitch ! Ce dernier a une qualité... Disons discutable. Qu'en est-il du dernier jeu par contre ?

Le précédent jeu Switch était un portage sans ambition ! Nous étions loin de la révolution du Monster Hunter World ! Du coup, Capcom a écouté et a eu envie d'offrir à la Switch un jeu digne de ce nom avec Monster Hunter Rise !


DR.

Le pitch est le même qu'à chaque fois : des monstres géants foutent le bordel et il faut intervenir. Ce qui change, c'est l'esprit et le cadre. Ici, on parle bien d'une société qui vivait plus ou moins en harmonie avec les créatures. Il faut donc en taper un certain nombre pour protéger le village et rétablir l'harmonie. Le cadre, c'est une sorte de Japon mythologique avec tout ce que l'on peut espérer d'un croisement entre les mythes et les mangas. Effet façon estampe, costumes de ninja ou de samouraï à la pelle, musiques et même sorte de poème  façon haïku pour présenter les monstres. Et...ça le fait ! Il fallait au moins ça pour embarquer tout le monde.

Car Monster Hunter Rise n'est pas facile pour les néophytes et les anciens qui reviennent. En effet, le gameplay est assez lourd et demande un bon timing. Sans compter qu'il y a un paquet de commandes et d'effet à connaître. Sans compter que pour avoir un peu d'exercice, les tuto sont lights et les lieux d'entraînement un poil cachés ! La prise de contact peut donc s'avérer rugueuse.


Psychocouac a changé ! 

Mais si l'on accroche à l'univers et que l'on creuse un peu, on progresse, on comprend les mécaniques et on commence à profiter. Pour cela, je vous recommande d'explorer ! Tout d'abord le village pour trouver le lieu d'entraînement et pour comprendre les subtilités du jeu. Ensuite d'explorer les zone de chasse avant de vous lancer à la poursuite des monstres. Cela permet de maîtriser les déplacements et de vérifier sur des "petits monstres" si on a bien choisi son arme.

Et si on prend le jeu pour un jeu d'exploration, de grind, de craft et de... Monster Hunter finalement, on voit que le boulot est super cool.


DR.

En effet, outre l'univers, le jeu n'a plus de mini zones à la con où l'on subissait les caprices du jeu. De plus, vos animaux (chiens/loups et chats) sont vraiment utiles en chasse solo et offrent de belles possibilités pour "kiffer la vibe" ! En multi, ce sera le temps des chasses épiques avec les copains. Alors, je ne suis pas hyper fan de toutes les mécaniques et certains trucs avec les insectes sont poussifs. Idem pour l'utilisation de monstres en bataille et cela contribue à la lourdeur et à l'apprentissage compliqué du jeu.

Mais Monster Hunter Rise est un jeu prenant, seul ou à plusieurs, il regorge de petits trésors et il doit se prendre comme il est. Le jeu progresse en terme de fluidité même s'il aime encore se compliquer la vie. Mais dans son genre, il est un choix solide en matière de chasse au monstre géant.

A découvrir

Mundaun - Test PC

Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques