7/10

Monster Hunter 4 Ultimate - La chasse est ouverte !

Loin des galinettes cendrées, les chasseurs de Monster Hunter 4 vont devoir rivaliser d'ingéniosité pour triompher des nouveaux défis qui se présentent à eux. Certes, on connaît la chanson mais on aime toujours y danser. Surtout que, pour nos beaux yeux, un nouveau jeu pour l'arrivée de la New 3DS, ça fait toujours plaisir aux rétines !

La saison de la chasse reprend sur nos 3DS et également sur la New 3DS avec Monster Hunter 4 Ultimate ! Pour faire simple pour ceux qui l'ignorent, il s'agit de la franchise de Capcom dans laquelle, vous allez traquer sans répit les créatures les plus énormes et les plus féroces qui soient. Après moults épisodes, on peut dire que la série s'est taillée une solide réputation dans un genre qui peut rendre accroc. Préparer son épée, identifier sa créature et trouver la faille pour l'affaiblir et la vaincre sont tout un ensemble de points que les chasseurs en herbe connaissent bien dorénavant. La saga parvient-elle toujours à susciter l'attrait des joueurs ?


Arf ! Porter une armure en plein désert ! Quelle idée !  

Bon ! On ne va pas se mentir, le scénario, on le prend, on le roule et on le range où l'on veut. Une fois de plus, vous êtes un apprenti chasseur et vous débarquez dans une bourgade proche d'une zone sauvage avec d'un bestiaire à faire peur ! Certes, les petites Kelbis sont mignonnes avec leurs airs d'antilope mais le Jaggi, avec sa gueule de T-Rex, il calme l'ambiance. Alors comme d'hab', ceux qui connaissent Monster Hunter vont devoir se taper une sorte de gros tuto pour apprendre à rôtir la viande ou faire une potion mais cette fois-ci, il faut avouer que la mise en scène a été travaillée. Cinématiques en pagaille, cut scenes avec votre avatar, Capcom pose l'ambiance et cela rend l'ensemble sympathique.

Bon, pour la « vraie » partie qui intéresse les joueurs, on a quoi ? 98 monstres dont 10 inédits (et que des gros en plus), ce qui diversifie la faune du jeu qui comptait 73 créatures dans Monster Hunter 3 Ultimate. Les affrontements aquatiques ont été mis au placard et ce n'est pas un mal puisque la gestion de ces derniers n'était pas la plus agréable qui soit. Cela dit, Capcom a intégré davantage de verticalité en ajoutant des options d'escalade qui permettent d'aller prendre de la hauteur ou d'aller chercher de nouvelles voies d'exploration. Puisque nous parlons de chasse, rien ne vous empêche de vous jeter sur le dos d'une créature pour lui attendrir la viande. Escalade et combat sur terre sont deux choses qui me ravissent au plus haut point.


J'ai pris une arme discrète comme vous pouvez le constater ! 

Côté arsenal, 14 armes sont à votre disposition. Outre les classiques à distance (arc, canon léger et lourd) et au corps à corps (épée/bouclier, lames doubles, épée longue, épée lourde, lance, lance/canon, morpho-hache, corne de chasse et marteau), deux nouvelles options s'offrent à vous : l'insectoglaive et la volto-hache. Pour la première arme, il s'agit d'un bâton long qui permet des attaques très classes. Sa particularité est son kinsecte, un insecte que l'on peut lancer et qui contribue au combat via des bonus divers comme des attaques de feu, du poison, etc. La volto-hache, c'est un peu l'inverse de la morpho-hache (pour faire vulgaire et simple). Ainsi, sous sa forme normale, il s'agit d'une épée et d'un bouclier qui vont nous permettre de « charger » notre arme et de la transformer en hache géante. Versatile, elle permet d'avoir un bouclier, une vitesse non négligeable et une transformation puissante.


La volto-hache dans toute sa splendeur ! 

À cela, vous ajouterez la gestion de vos compagnons qui maintenant bénéficie d'un soin particulier. Votre « chef » des compagnons, votre chat de bataille, vous le customisez dès le début du jeu. Il va vous soutenir et évoluer pour s'avérer un aide de chasse émérite. A ses côtés, vous pourrez lui adjoindre deux autres chats qui pourront combiner leurs compétences pour vous aider au mieux.

Monster Hunter 4 Ultimate présente donc un grand nombre d'attraits pour le joueur. Cependant, on doit garder en tête que la maniabilité reste assez rigide  (malgré le confort de jeu que procure la New 3DS) et que le jeu demande un temps conséquent pour s'équiper et chasser les bestioles (en tout cas, après les premières grandes chasses). Néanmoins, les amateurs trouveront encore de la matière avec des combats encore plus épiques, surtout que le multi-joueurs local est de la partie.


Bon, j'espère que l'on ne va pas rentrer brecouilles  ! 

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques