7/10

NBA 2K17 - Test

Le roi 2K est de retour mais cette année, le poids de la couronne se fait sentir. Toutefois, rien de trop alarmant pour le moment. Le jeu reste très prenant !

Chaque année, l'impatience gagne les fans de basket ! Ils attendent la nouvelle version de leur licence favorite. Je parle ici de NBA 2K. Toujours à l'heure, la franchise sait prendre soin de ses fans et pour les aider, cette année, un "prologue" était téléchargeable. Vous pouviez vivre vos premiers pas dans le temps ! C'était fun, c'était sympa mais cela a été encore plus dur d'attendre ! Maintenant, le jeu est sorti, on peut souffler et voir toutes les bonnes choses de cette année (et les éventuelles mauvaises).

Bon point : le côté instinctif du jeu. Les plus techniques auront assez de subtilités pour utiliser toutes les fonctions, les plus directs auront de beaux mouvements à montrer. Le renouveau du système de dribbles va rappeler des souvenirs aux nostalgiques de NBA Live 2004 avec sa position triple menace. Ceci dit, le système a été revu et 2K y met sa propre sauce. Il tente notamment de limiter l'impact de cette technique pour éviter les abus. Le résultat m'a rendu dubitatif puisque les collisions entre défenseurs et dribbleurs sont un peu étranges et nos dribbleurs fous ont tendance à être autant robotisés que fragiles.


DR.

Autre bon côté : l'ambiance, ça saute, ça crie, c'est beau, la NBA est son plus beau jour ou presque. En effet, malgré  de beaux graphismes, la claque attendue n'est pas là. Tout n'est pas propre et certaines textures sont un peu baveuses.

Mais ce n'est pas le plus grave tant qu'on a l'ivresse n'est-ce pas ? Pour cela, les modes de jeu sont comme l'an passé avec même la possibilité de gérer la ligue dans son entièreté. Vous pouvez même créer des nouvelles équipes ou en remettre des nouvelles : vous aimez Saint Louis ? Vous pensez que les Jazz sont loin de chez eux en Utah ! Faîtes les New Jazz de Saint Louis ! Le mode le plus décevant est le mode carrière. Trop de blabla et trop de mini activité partout. On perd le rythme et ce qui est le plus intéressant. De plus, le personnage a déjà une grosse personnalité et un chemin qui semble tracé. Puisque je me plains, j'ajoute à mes doléances des menus qui sont en général peu lisibles et entraînants.

Malgré le sentiment d'épisode plan-plan, 2K reste un bon jeu, il ne faut pas se méprendre là-dessus. Ceci dit, le sentiment d'avoir "besoin" de son épisode annuel n'est pas aussi fort cette année.


DR.

 

Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques