6.5/10

Pokémon Epée / Bouclier : L'île solitaire de l'Armure

Un premier contenu additionnel qui casse trois pattes à un Canarticho ?

« Un jour, je serai le meilleur dresseur… », voilà le genre de truc que je fredonne à chaque lancement d'un jeu Pokémon et j'ai donc recommencé en lançant le contenu additionnel de Pokémon Epée / Bouclier. Et oui, Pokémon fait aussi dans le DLC et deux ont été annoncés. Alors que les Terres enneigées de la Couronne de Glace débarqueront en automne, nous avons ici L'île solitaire de l'Armure. Alors la question que tout le monde attend est là : « Dois-je dépenser 30 euros de plus pour profiter de l'expérience Pokémon à fond » ?


DR.

Le prix du DLC est donc plutôt salé et il faut dépayser le jour, le prendre par les sentiments en l'emmenant faire un voyage de la mort qui tue la vie. Ici, Tout commence par une rencontre à la gare de Brasswick où Saturnin, un type fantasque vous défie. Ce nouveau rival sera le point de départ de votre aventure et il insistera lourdement pour vous dire de ne pas aller au dojo suivre les enseignements du maître. Du coup… Vous y allez trop et devenez le nouveau chouchou du maître. Maître Mustar, en plus d'être un gros fainéant qui vous attend la moitié du temps dans son canapé, est un type qui fait clairement du favoritisme et qui dénigre Saturnin. Heureusement que vous êtes là pour rattraper un peu le coup. Bon… Ok, vous serez fort mais ce n'est pas une raison pour que le maître enterre les autres à ce point. Bon… Je ne raconte rien mais ce point s'améliore au fil du scénario. L'idée est marrante sur le principe : esprit film d'arts martiaux avec kimono et coupe de cheveux à l'avenant pour votre personnage.


DR.

Mise à part le scénario principal qui est rigolo bien que court : en gros 3h, vous avez le reste d'Isolarmure qui s'ouvre à vous. Dans les faits, ce n'est pas si dépaysant. Ok, vous croisez des Pokémon rigolos mais vous n'aurez pas de profonds changements d'ambiance entre le jeu de base et ce contenu. L'ambiance arts martiaux me laissait attendre des paysages digne d'un Tigre et Dragon mais mise à part le dojo et deux tours, ça ne m'a pas stupéfait. Sûrement à cause des quêtes à la con qui sont là à droite ou à gauche avec la palme d'or pour la quête des 150 Taupiqueurs à trouver. Aussi passionnant qu'une recherche des noix du cul dans le dernier Zelda, les 150 Taupiqueurs vous donneront en plus des récompenses pas hyper motivantes.

Heureusement, nous avons d'autres nouveautés comme la Gigamax qui vient apporter un plus au Dynamax. Je ne suis pas le meilleur avocat du Dynamax mais il est amusant de découvrir la nouvelle forme de nos Pokémon préférés. L'autre truc sera Wushours qui est LE Pokémon qui sera vôtre meilleur pote. Je ne dis pas pourquoi ni comment mais cet ours qui fait du kung-fu a un côté attachant qui contrebalancera d'autres trucs moins « surprenant » du scénario.

L'île solitaire de l'Armure est un DLC qui a un côté épique dans son mode principal pour son côté « Kung-Fu X Pokémon » mais qui ne surprendra pas tous les joueurs. Le côté sympa est qu'une bonne partie du scénario est accessible sans avoir terminé le jeu et cela offre un côté intéressant puisqu'il faudra progresser dans le mode principal pour revenir finir l'extension. Un petit truc qui donnera un côté plus fourni au DLC tout en montrant l'imbrication de cette île dans l'écosystème de Galar. Un peu cher de prime abord mais de quoi s'amuser suffisamment pour ne pas trop regretter la balade du moment que vous ignorez ces saloperies de Taupiqueurs 


DR.

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques