8/10

Test - Boxboy! + Boxgirl!

Un mélange de plateforme et de puzzle, des décors basiques mais soignés, et surtout un principe tellement simple qu'il en devient rapidement addictif. C'est le nouvel épisode de la série Boxboy qui réussit haut la main son arrivée sur Switch.

Les amateurs de Nintendo 3DS avaient beaucoup apprécié les aventures de Boxboy à travers les trois épisodes précédents. Islara en avait longuement parlé ici, ici, et , mais pour ma part je découvrais la série avec cet épisode sur Switch.

J'fais des cubes, des p'tits cubes...

Alors, si comme moi vous ne connaissez rien à Boxboy, voici le principe. Vous contrôlez un petit cube, Qbby qui doit traverser des niveaux en franchissant des obstacles. Pour avancer, pas de grands sauts spectaculaires, ni de murs à faire exploser à coups de marteau. Tout ce que vous pouvez faire, c'est créer un certain nombre de blocs et les disposer comme vous le souhaitez. Une plate-forme un peu trop haute ? Il suffit de rajouter une marche pour grimper. Un trou trop grand pour être traversé ? Faîtes un pont. C'est tout.


Mais comment vais-je faire pour traverser ET attraper la couronne ?.

 

Vous allez me dire, comment peut-on tenir quatre jeux avec ce concept ? D'autant plus que ce dernier opus contient pas moins de 270 niveaux. Et bien c'est là qu'entre en scène l'imagination des développeurs qui fournissent toujours des énigmes de plus en plus corsées et inventives, le tout avec une difficulté savamment dosée et très progressive qui ne laissera personne sur le carreau.

Au fur et à mesure de l'aventure, les niveaux deviennent de plus en plus complexes, Qbby se découvre des nouveaux pouvoirs comme un grappin ou encore la possibilité de lancer des blocs, ce qui étoffe le gameplay et crée encore de nouvelles possibilités pour passer les obstacles. Souvent, plusieurs solutions sont disponibles mais vous récoltez davantage de récompenses si vous finissez le niveau en utilisant le moins de blocs possibles.


En bas ça pique, en haut c'est pas ouf non plus.

 

Tout seul c'est bien, mais à deux c'est mieux

Et si vous suivez bien, vous vous rendrez compte que je n'ai pas encore parlé de Boxgirl alors qu'elle a tout de même son nom sur la jaquette. En effet, cette fois vous pouvez aussi jouer avec Qucy, l'avatar féminin. En mode solo, vous switchez quand vous voulez de l'un à l'autre mais ça ne change rien. En revanche, vous pouvez jouer à deux en coopération avec des niveaux différents de la campagne solo. Chacun avec un joycon, vous contrôlez votre personnage et il va falloir se munir de patience et de réflexion pour arriver au bout de l'aventure.


Une certaine idée de la classe.

 

Le jeu, déjà très addictif en solo devient vraiment exceptionnel à deux. Les épreuves à passer poussent les joueurs à interagir, à s'entraider et à compter l'un sur l'autre. Tout est fait pour éviter qu'il n'y ait pas qu'un leader mais vraiment deux alliés qui réfléchissent ensemble. Si vous ajoutez à ça la possibilité inutile mais très amusante de pousser votre compagnon dans le vide ou de supprimer les blocs sous ses pieds pour qu'il se fasse embrocher par des pics, vous avez là un excellent jeu de coopération qui vous occupera de longues heures.

En plus, les premiers niveaux sont tellement simples et bien construits, que même quelqu'un qui n'a jamais rien vu de la saga n'aura besoin que de quelques minutes d'adaptation avant de se lancer comme un pro.

Se tromper, recommencer, se tromper encore...

C'est là la principale richesse de Boxboy! + Boxgirl!, un gameplay simple en apparence, voire basique, mais au final très riche. Il devient rapidement difficile de lâcher sa manette, d'autant plus que les niveaux sont très courts et on a tout de suite envie d'en faire un de plus, puis un autre...


Ok, là on va réfléchir un peu avant de se lancer.

 

En plus, le jeu n'est pas punitif. Si vous vous trompez vous ne revenez que quelques secondes en arrière et vous pouvez immédiatement choisir une autre combinaison sans avoir à retraverser tout le niveau. Il est aussi possible de revenir en arrière avec une simple pression de L + R, ce qui encourage à tester toutes les possibilités encore et encore.

Et puis avec tout ça, je ne vous ai même pas parlé des graphismes simplistes mais très mignons et apaisants, jolis sur un grand écran HD, et lisibles en mode portable. La bande-son suit la même logique avec des petites sonorités relaxantes discrètes et jamais entêtantes.

Passons tout de même au sujet qui fâche, les défauts. Il y en a très peu ça va aller vite. Le principal étant le manque de contenus additionnels. Vous pouvez débloquer des accessoires (lunette, barbe, casque de VR...) pour vos persos. Une fonctionnalité amusante au début mais qui tourne vite en rond. Il y a aussi un mini-jeu avec des ballons à éclater qui est vite lassant. Et puis l'achat de musiques ou de petits strips n'ont finalement pas beaucoup d'intérêt. Voilà pour les défauts qui n'entachent en rien l'aventure principale.

Pour conclure: jetez-vous sans hésiter sur ce Boxboy! + Boxgirl!, pour à peine une dizaine d'euros vous pouvez y passer au bas mot une dizaine d'heures, sans compter l'aventure supplémentaire débloquée quand vous avez fini la campagne principale, cette fois avec un cube plus grand et davantage de possibilités.

A propos de l'auteur

Je regarde plein de films et sur mon temps libre je suis journaliste. J'ai eu peur devant Paranormal Activity et je me suis endormi devant Interstellar. Mes goûts n'engagent que moi.

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques