7.5/10

Xenoblade Chronicles 3D - LE jeu de la New 3DS (pour l'instant)

Ambassadeur de la nouvelle née de Nintendo, il n'est pas de première jeunesse. Cependant, il a assez de qualité sur le fond et sur la forme pour assurer ses fonctions avec brio !

Lorsque la New 3DS est apparue, la communication a été très forte sur le fait que Xenoblade Chronicles 3D serait LE JEU porte-étendard de la machine. Sans lui, la console ne serait pas justifiable et sans la console, vous ne pourriez pas en profiter ! Un jeu de rôle au gameplay et à l'univers riches que les possesseurs de Wii avaient eu l'occasion de tâter en 2011. Euh… Attendez… Le jeu qui porte les couleurs de la console est une … réédition ? Ce n'est pas moyennasse comme truc ? Ou bien, ce jeu est si palpitant qu'il vaut la peine de revenir sur le devant de la scène ?


J'ai le vertige !
Si, comme moi, vous n'aviez pas fait le jeu à l'époque ou si la mémoire vous fait défaut, voici un petit rappel (je vous conseille chaudement le test de Nicolas sur Wii ici): Shulk (le blondinet qui a débarqué dans Smash Bros dernièrement) est un garçon curieux, débrouillard et vif qui vit sur Bionis, les restes d'un géant mythique qui a perdu la vie il y a plusieurs millénaires lors d'un combat contre Mékonis. Le combat de titan perdure via ceux qui naquirent sur les corps des géants. Les Homs de Bionis sont en guerre contre les Mékons de Mékonis. La guerre semblait avoir pris fin après que Dunban, grâce à l'épée mythique Monado, ait repoussé les ennemis des Homs. Mais ! Les Mékons reprennent les hostilités en attaquant la ville de Shulk. Par 1001 évènements que je ne vous détaillerai pas, Shulk et son meilleur ami Reyn vont vouloir se venger de l'attaque et ils ont un argument de poids : Shulk peut manier Monado et bénéficie d'un pouvoir de précognition grâce à elle ! Si les personnages sont assez tranchés niveau caractère, il faut avouer que cela fonctionne. Au cours de l'aventure, votre groupe va s'étoffer et vous aurez un jeu très vivant de ce point de vue-là. Les PNJ sont pour la plupart des clones mais les personnages importants ont au moins bénéficié d'un soin particulier.

Visuellement, par contre, sûrement à cause de la campagne de pub, je m'attendais à être davantage soufflé. La modélisation des personnages manque de finesse et les premiers environnements semblent limités également. Cependant, après l'attaque de la colonie 9, il faut avouer que le jeu monte en puissance notamment avec la fameuse plaine de Gaur qui offre de magnifiques panoramas. De plus, ces défauts s'estompent devant la qualité sonore du jeu mais surtout grâce au gameplay.


Shulk, bien entouré... 
Nous sommes dans un jeu de rôle où les actions sont dynamiques. Pas de pause tactique ou quoi que ce soit du genre. On cible son ennemi et l'attaque auto se déclenche si l'on est à bonne distance. Ensuite, on choisit les compétences à activer selon la situation et son rôle dans la bataille. On retrouve les tanks (merci Reyn), les soigneurs, les mages ou les personnages polyvalents comme Shulk. Ce qui est appréciable dans les combats, ce sont plusieurs points : tout d'abord, les interactions entre personnages qui peuvent s'encourager, se prévenir et s'entraider. Ensuite, les capacités de Monado permettent des choses intéressantes comme voir l'avenir ou booster l'équipe. Enfin, les capacités infligent des effets qui sont aussi importants voir plus importants que les dégâts purs. Par exemple, les systèmes de déséquilibre et de chute sont très importants dans la gestion du combat si vous voulez déstabiliser un ennemi puissant. Ainsi, si de prime abord on est tenté de foncer, sabre au clair devant chaque adversaire, on comprend vite qu'un combat, c'est une gestion de l'adversaire, un travail consciencieux qui côtoie des réflexes et une adaptation de chaque instant.

Sur le fond, vous aurez de quoi faire grâce aux multiples quêtes et à l'intrigue riche en évènements. De plus, avec tous les défis qui vous attendent, les amateurs pourront trouver tout un tas de raison de pousser l'évolution des personnages comme lorsque vous voudrez affronter le géant niveau 81 qui erre dans la plaine de Gaur. Xenoblade Chronicles 3D n'est certes pas une nouveauté en tant que tel mais il a suffisamment d'atouts pour convaincre les amateurs de RPG.


On a la prairie... Il ne manque plus que la petite maison ! 

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques