8/10

Advance Wars 2: Black Hole Rising - Test

Nintendo part en guerre ! On imagine déjà des armées de pokemons se battant à coups de peaux de banane et de carapaces rouges. Et bien non, c'est un jeu de stratégie au tour à tour très classique que nous offre la firme au plombier moustachu avec des tanks, des mitrailleurs, des bombardiers... Certes on est sur Game Boy Advance donc tout cela se présente dans une 2D toute mimi avec des couleurs pas franchement kakis et des unités tout en rondeurs. Les unités ne meurent pas à l'écran, elles disparaissent. Il n'y a guère que le gris de l'armée ennemie (l'armée du Trou Noir) qui fasse sérieux en fait. Et pourtant, cet aspect enfantin façon soldats de plombs cache un jeu très complexe et très complet que je me charge de vous détailler dans cet article.

On me signale que s'il y un deux derrière Advance Wars c'est parce que ce jeu est la suite d'un premier opus déjà très abouti. Autant être franc avec les fans du premier opus : ne cherchez pas l'innovation dans celui-là. C'est plus un addon avec de nouvelles cartes qu'autre chose. Donc si vous étiez un drogué du premier, vous pouvez vous précipiter sur le second. Si ce n'est pas le cas, l'achat de cette suite est fortement discutable.

Pour les autres, bienvenue dans le merveilleux monde d'Advance Wars 2 ! Regardez moi cette intro super léchée, ce menu très ergonomique qui liste les différents modes : campagne, centre de commandement, link, versus, champs de bataille, salle de conception, ... Dans les modes campagne et centre de commandement, vous participez à des batailles qui vous servent à obtenir des points (plus ou moins importants selon comment vous réussissez la bataille) pour ensuite acheter de nouvelles cartes dans « champs de bataille » . Toutes les cartes sont ensuite jouables dans le mode versus contre des ordinateurs ou des joueurs (jusqu'à 4 sur la même carte). Vous pouvez même créer vos propres cartes dans le mode conception. Vous l'aurez compris, Advance Wars 2 ne se finit jamais ou presque. C'est le genre de jeu auquel on revient toujours avec plaisir. Enfin, ce ne serait pas le cas si le gameplay ne suivait pas.

La mécanique d'Advance Wars repose sur un petit nombre d'unités différentes repartis en quatre types avec chacune ses particularités. Elle ne sont pas toute polyvalentes et sont souvent efficaces contre quelques unités précises. On peut rarement gagner avec un seul type voir avec une seule unité. Par exemple, les tanks ne peuvent pas prendre des bâtiments ni escalader des montagnes. Par contre, les unités à pied ne sont d'aucunes efficacités contre les bombardiers et les chasseurs ne peuvent pas attaquer au sol. De plus, certaines unités dites d'artillerie ne peuvent pas bouger si elles tirent et ne peuvent pas tirer sur une unité adjacente. Cette mécanique diabolique fait du jeu une sorte de super jeu d'échecs dont on met un peu de temps avant de comprendre tous les rouages subtils. D'autant plus que le jeu ne vous épargne même pas la micro gestion ! Vous devrez gérer le carburant et les munitions et assurer le ravitaillement. Il y a même un brouillard de guerre dans certains missions qui vous empêche de voir ce que font les autres.

Comme se passe un tour de jeu ? Tout d'abord vous gagnez de l'argent en fonction des villes que vous avez prises ce qui vous sert à achetez des unités dans les usines et aéroports que vous avez pris. Vous bougez chaque unité dans l'ordre que vous voulez sur un certains nombre de cases déterminé par le mouvement de l'unité et la difficulté du terrain (la forêt vous ralentit et la route vous accélère). Une unité peut passer au travers d'une unité amie mais est bloquée par une ennemie. Si l'unité se retrouve au contact d'une ennemie, vous pouvez l'attaquer. Chaque unité à un bonus d'attaque et de défense selon le terrain où elle se trouve. L'unité attaquante commence à tirer et si l'unité attaquée a survécu, elle peut riposter sauf si c'était un tir d'artillerie. Chaque unité démarre avec 10 points de vie et disparaît quand elle n'en a plus. Enfin, il y a le principe des généraux. On contrôle un ou plusieurs général à chaque mission qui a sa spécialité. Plus le temps passe et plus votre jauge de puissance monte (elle monte encore plus vite si vous vous faites attaquer). Quand elle est pleine, vous pouvez lancer un pouvoir voir un super pouvoir qui ont des effets ravageurs. Cela va du ralentissement de toutes les unités ennemies à la création de soldats équipées de bazookas dans chacune de vos villes ! Il faut évidemment les utiliser au moment critique pour faire pencher la balance en votre faveur. Une fois le pouvoir utilisé, vous n'avez plus qu'à attendre que la jauge remonte pour le réutiliser.

Voilà en gros les quelques bases de ce jeu. La suite, ce sont des heures de bonheur à préparer minutieusement ses tactiques d'approche, à anticiper les mouvements de l'adversaire, à découvrir une batterie de missiles bien planquée et très ennuyeuse, à renverser la situation avec un pouvoir... C'est rare qu'un jeu soit aussi addictif et on a du mal à décrocher avant d'avoir fini sa bataille qui dure parfois presque une heure et demi (une des plus longue que j'ai faite). Heureusement qu'on peut sauver quand on veut. Ca évite de rater sa station de métro parce qu'une série de tanks lourds a décidé d'en découdre.

Comme le dit très finement un des épisodes de American Pie, « il paraît que c'est meilleur à plusieurs ». Advance Wars 2 est LE titre multijoueur du GBA. Vous pouvez y jouer avec plusieurs GBA (et une seule cartouche !) mais comme c'est un jeu au tour par tour, vous pouvez aussi jouer à 4 sur le même GBA en vous la passant entre chaque tour. Idéal quand on s'ennuie en amphi de math... Ca promet de belles engueulades et la fin de belles amitiés. Mais cela vaut le coup ! Advance Wars 2 : Black Hole Rising, c'est de l'or en barre pour qui aiment les jeux de stratégies !

Partager cet article

A propos de l'auteur

    0 commentaires

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

    Rubriques