7.5/10

Age of Empires : Mythologies - Test

Un solide second volet d'Age of Empires pour la DS. Plus d'unités, plus de bêtes, plus de pouvoirs et le wi-fi en prime.

Ceux qui ont le goût des jeux de gestion-stratégie ont dû découvrir avec plaisir la sortie d'Age of Empires : Mythologies, issu bien-sûr des jeux PC presque éponymes. Ceux-ci ont fait leur preuve, ils sont entrés dans les séries de jeux classiques, ils ont leur communauté de joueurs et leur succès leur a même valu une édition en jeu de plateau, Age of Mythology. C'est donc sans surprise, qu'après Age of Kings qui était plutôt bien réussi, on a vu arriver sur DS ce second volet.


Des petites animations sympathiques
Des petites animations
sympathiques
Petit rappel, le principe général du jeu consiste à développer une civilisation (aspect gestion) tout en résistant aux déclarations de guerres ennemies (aspect stratégie militaire). Concrètement, en case par case, on déplace ses unités d'hommes, soldats, héros, bestiaux et on les fait travailler, explorer ou combattre, le tout sur un bien joli décor et sur fond de musique un peu péplum. On y apprécie le sens du détail des tenues, des armes et des bâtiments et les animations ou précisions stratégiques disponibles sur l'écran du haut, lequel permet, et c'est bien agréable, de ne pas avoir à changer d'écran. L'ambiance est prenante, la difficulté bien dosée et la maniabilité facile. On se déplace avec la croix, on valide avec A, on annule avec B, on visionne la carte avec L. L'utilisation du stylet aurait pu permettre de gérer certains déplacements avec plus de fluidité et de rapidité, mais la reconnaissance et la précision tactile est absolument catastrophique. Vu que l'utilisation du stylet n'était pas indispensable, cette lacune n'est pas trop grave, mais elle déçoit nécessairement un tantinet.


Case par case et tour par tour
Case par case et tour par tour
La spécificité majeure de cette version DS tient en ce qu'Age of Empires : Mythologies se joue en tour par tour en non en temps réel comme ses grands frères PC. Certains préfèreront, d'autres non, peu importe, chacun a ses goûts et il faut de tout pour faire un monde. Les habitués et mordus du genre en auront pour leurs espoirs : le jeu est composé de nombreuses campagnes à long terme, de scénarii autonomes avec objectif précis et d'un petit mode bourrin intitulé escarmouche juste pour se battre. Dans chaque mode de jeu, sont disponibles les 3 peuples mythologiques (Égyptiens, Grecs, Scandinaves). L'on doit débloquer de nombreuses missions, bonus, modes, héros, reliques, cartes et dieux. Le bestiaire est aussi extrêmement varié, largement plus d'ailleurs que celui d'Age of Kings : chaque civilisation offre environ une dizaine de dieux qui chacun permet de créer sa propre unité mythologique, en plus des unités normales et des héros. Autant dire que cette version est particulièrement riche, tant par sa variété que par la longévité de chaque mission ou campagne (on peut facilement rester plusieurs heures sur la même campagne). Age of Empires est par essence un jeu à la durée de vie infinie et cet état de fait se confirme une fois de plus ici.


Quant aux néophytes, ils profiteront au départ du bon tutorial disponible dans le menu principal et de la notice très détaillée de 21 pages. Ensuite, ils se perdront un peu dans ce monde riche et il leur faudra de nombreuses heures et journées de jeu pour s'aguerrir et comprendre toutes les subtilités offertes par Age of Empires : Mythologies. Ce n'est qu'après cette très longue phase d'adaptation que les débutants seront au niveau pour développer leurs civilisations à leur apogée et manier à loisir et plaisir toutes les myriades d'options tactiques (changement d'âge, constructions des différents types de caserne, gestion des pouvoirs spéciaux, choix des dieux...).


Plus tard une certaine lassitude pourra se faire ressentir, l'on finira peut-être par s'apercevoir que le jeu s'avère être un peu répétitif et un peu bourrin. Quand on joue contre le CPU, on a tendance à toujours adopter la même tactique : produire et produire encore un maximum d'unités jusqu'à submerger l'adversaire. Tout cela manque un peu de finesse et limite l'aspect tactique. Mais il suffit de marquer un temps d'arrêt ou de se lancer dans le wi-fi pour relancer l'intérêt.

Des dieux à gogo
Des dieux à gogo
Car telle est la dernière bonne surprise d'Age of Empires : Mythologies, contrairement à Age ok Kings, il est compatible wi-fi. Dans un jeu de ce type, la compatibilité wi-fi paraissait une évidence : jouer contre de véritables adversaires (jusqu'à 4 et en multi-cartes) constitue un défi d'une autre envergure largement plus alléchant que les combats contre le trop gentil (même parfois idiot) CPU. Néanmoins, les joueurs ne semblent pas se bousculer au portillon et le menu dispose de peu d'options. Il n'y a aucune option géographique ou de difficulté comme il est d'usage de le faire dans les jeux habitués au wi-fi (Mario Kart, Yu-Gi-Oh !...). Le joueur particulièrement intéressé par le wi-fi devra donc faire quelques recherches sur internet pour se trouver des « amis » et jouer contre eux via le menu correspondant. Ce n'est déjà pas si mal et permet de révéler toute la saveur et la valeur d'Age of Empires : Mythologies.


La sortie de ce volet nous rappelle à très bon escient la polyvalence de la DS. Celle-ci, et on aurait pu avoir tendance à l'oublier, n'est pas seulement une console pour les jeunes adolescents ou pour un nouveau public. Elle est aussi une console de « gamers » avec ses bons jeux classiques. Preuve à l'appui.

Partager cet article

A propos des auteurs

    0 commentaires

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

    Rubriques