4/10

Aliens : Colonial Marines - Test Xbox 360

Aliens : Colonial Marines est le jeu du moment à essayer pour dire qu'on est un vrai gamer. Non pas parceque le jeu est une tuerie, non, tout simplement parce que ce titre se fait démonter un peu partout dans la presse. Pourquoi tant de haine, les jeux daubés il y en a souvent... Ici, on parlera plutôt de titres à la ramasse, fini à la truelle, et qui a environ 6 ans de retard.  

Je ne vais pas m'attarder sur le scénario exceptionnellement plat de Aliens : Colonial Marines, qui n'intéressera que les fans de la saga. Ce qui sautera aux yeux du joueurs, c'est une histoire bateau, aux
FesseHug ?
rebondissements intensément creux, aux doublages nazes dignes d'une série Z et de dialogues peu inspirés. Une fois la manette en main, on se dit que le futur, c'était hier et que le passé est revenu sur le devant de la scène le temps d'un jeu. Un exemple ?? Pour ramasser des items, il faut les viser et appuyer sur une touche. Bon pour des objets cachés, je veux bien, mais pour des munitions!!! Vive le gameplay archaïque, même dans les premiers Doom, il suffisait de "marcher" dessus pour gonfler son inventaire de cartouches. Dans le genre mal foutu, on peut parler aussi des écritures pixellisées aux couleurs ternes qui donnent mal aux yeux. Bon ce n'est qu'un détail, mais il faudrait dire aux développeurs qu'on joue sur des consoles et TV HD. Bon d'un côté le jeu est moche et digne d'un titre PS2 un poil boostée. Tiens en fait, on a l'impression d'être en face d'un remake HD d'une compilation de vieux jeux.  

Doublages ratés, graphismes dignes d'une génération antérieure et très sombres, maniabilité de vieux, bref, le jeu pose des bases solides comme un château de cartes sur un terrain vague venteux. Mal barré le titre de Sega, développé officiellement par Gearbox, histoire de dire que c'est un studio réputé, mais en fait, à priori, cela a été sous traité en
L'attaque des clones!
Chine, ou au Bangalore dans des sous-boites qui font des jeux mobiles ou du free-to-play, ce n'est pas possible autrement. Alors oui, le jeu est très moyen, mais pourquoi une telle déferlante de critiques très dures à son égard ? Sans doute car le jeu a eu un développement long, et qu'aux premières démonstrations, bizarrement, le jeu était plus joli et plus sympa à jouer. Vive les jeux boostés sur des machines au top, mais une fois qu'il faut compiler tout ça en cobol, ça marche moins bien. Bref, pour les incultes, cela a été fini avec les pieds. Et la licence Aliens pour faire joli, cela va attirer du joueur qui dira que c'est top car il y a des références de fous!!  

Bref, vous l'aurez compris, ce titre va vite passer à 10/20 euros. Pour ceux qui auraient essayé son cousin germain, alias Duke Nukem Forever, c'est le même style de gameplay de FPS vieillot, mais l'humour en moins. Si vous êtes chaud à jouer dans des couloirs sombres, à buter des Aliens moches par milliers, allez y, mais honnêtement, il y a mieux à faire sur nos consoles et PC.

A propos de l'auteur

Le fanboy Xbox de l'équipe

    5 commentaires

    • Flob

      21/02/2013 à 11h35

      Répondre

      Ca pique...

    • el viking

      21/02/2013 à 11h49

      Répondre

      Dommage, pourtant j'avais bien aimé la version alien vs predator vs marines, et en particulier quand on jouait les humains...

    • gyzmo

      21/02/2013 à 12h16

      Répondre

    • Guillaume

      21/02/2013 à 12h44

      Répondre

      J'imagine trop le truc. A 6 mois de la fin du développement, les disques dur crament.
      Et là le chef de projet se rend compte que les sauvegardes ne fonctionnent plus depuis 2 ans.

    • shushu

      26/02/2013 à 16h28

      Répondre

      Un tout petit mot sur le fait d'avoir à viser puis appuyer sur un bouton pour chopper du matos.

      Que la réussite d'un jeu soit jugée sur le réalisme ou la sensation du rendu de tir de ses armes, ça convient à tout le monde.
      Idem pour une séquence où l'individu recharge son arme.
      Mais que ce même réalisme dans certains "codes" du FPS soit remis en question, ça y est ça hurle. Personnellement, je ne tire aucun plaisir à avancer vers une icône pour avoir des munitions si je suis dans un FPS réaliste (alors qu'à Unreal Tournament, ça ne me pose aucun pb).
      Alors certes Aliens, c'est tout sauf du réalisme et un jeu n'a pas toujours à être réaliste. Donc si vous n'êtes pas d'accord avec moi, voilà toutefois un autre angle d'attaque : choisir de ramasser ou de ne pas ramasser des munitions est un acte de jeu qui n'a pas à être traité par du strafe tout en croisant les doigts pour ne pas être dans la "hitbox du loot".

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

    Rubriques