2.5/10

Aliens : Colonial Marines - Test

2006...c'est l'année durant laquelle le projet Aliens Colonial Marines a été lancé. Eh oui, ça ne date pas d'hier ! Le studio GearBox est alors en charge du développement du soft, au même titre que Borderlands, Brothers in Arms ou encore Duke Nukem Forever. Quatre d'un coup, ça fait beaucoup et Gearbox choisi alors de sous traiter quasiment entièrement le développement d'Aliens. Sega accepte de nombreuses fois de repousser le jeu, et ça commence à très sérieusement sentir la chaussette pour un titre que plus personne n'attend. Lueur d'espoir en 2012 avec une hypothétique bêta qui ne sortira finalement pas. Gearbox reprend alors le bébé et constate les dégats. A coups de rustines, ils retapissent rapidement un jeu qui tient à peu près debout et tadaaaaaa : 12 février 2013, sortie officielle du jeu !


Piètre spectacle

Voilà voilà, si avec ça vous n'êtes pas rassurés quant à la qualité du titre, je ne peux plus rien pour vous ! Passons rapidement par la case scénario : vous êtes un marine, et vous devez aller sauver vos copains coincés dans un vaisseau alors qu'ils cherchaient à en récupérer la boite noire de clui-ci. Lors de votre retour, le cordons ombilical reliant les deux navires explose, et vous voilà coincé au milieu des Aliens. Quel dommage. Un scénario qui se veut en théorie être la suite de  Aliens : Le Retour, mais qui finalement ne va avoir que très peu d'importance compte tenu de la molesse de l'avancée du joueur. On va bêtement enchaîner quelques gunfights contre des créatures apparemment hostiles, sans vrai liant scénaristique.

Mais cet alien est effrayant !!
J'ai dit “apparement hostiles” car vos ennemis, qui font aussi peur qu'une armée de bisounours, vont se contenter de vous foncer dessus (après quelques détours sur les murs quand même pour le suspens) comme des moutons. Si vous comptez sur Aliens : Colonial Marines pour flipper un bon coup, passez votre chemin tout de suite. L'ambiance n'est pas là, une pseudo lampe torche vient éclairer des endroits sombres, mais à aucun moment le joueur va être apeuré ou même seulement un peu surpris. Le coup a bien été tenté de nous refiler un radar qui fait des bruits à l'approche d'ennemis mais rien n'y fait. C'est donc un gros fail !
Remarquez, pour se battre contre des Aliens teubés, on vous a refilé des coéquipiers encore plus teubés tout justes bons à faire des va et viens sans but réels. Je me suis même retrouvé à chercher mon acolyte ne comprenant pas où il avait pu passer (il contemplait les magnifiques textures d'un mur...enfin je crois). Ces derniers vont quand même vous servir à ouvrir quelques portes, alors que vous vous chargerez de retenir les grands méchants Aliens (du jamais vu !).

Alien en bois > Alien en mousse > Alien Colonial Marines


C'est beau pour de la Megadrive
Du côté des graphismes justement, le ton est donné dès la cinématique d'intro. Les Marines tiennent plus de GI Joe en plastique que de vrais soldats et n'ont rien de réaliste, même pas leurs mouvements. C'est pareil pour tout le reste d'ailleurs, les textures sont moches et fades, et l'ensemble aurait déjà été considéré comme rétro même si le jeu était sorti dans les temps. Un petit point positif dans ce déluge de critiques, j'ai trouvé les doublages pas trop horribles et assez naturels (ouf, il y a un truc de bien le titre).Comme je le disais un peu plus haut, vous allez enchaîner les phases de tirs comme des idiots, sans réel but, et surtout bien à l'ancienne. Par exemple, pour les objets comme les munitions, armures ou trousses de soins (bon dieu une trousse de soin, ça faisait longtemps), il faudra soit les trouver dans le décor, soit les faire poper lors de la mort de vos ennemis. Ramasser un objet demande un véritable entraînement puisqu'il faut bien entendu viser celui-ci et appuyer sur un bouton pour pouvoir le ramasser (et je vous assure qu'on a perdu l'habitude). Ouvrir des portes, looter des objets, tuer des ennemis. Rien de bien palpitant, et surtout trop old school pour pouvoir être apprécié. Il vous sera finalement possible d'upgrader vos armes. Une possibilité intéressante mais dont on ne trouvera pas grand intérêt ici malheureusement.
A bout de nerfs, je n'ai pas eu le courage de tester le mode multi, mais à quoi bon ?

Conclusion

Aliens : Colonial Marines est sorti quelques années trop tard pour mériter notre attention. On ressent clairement que le projet n'a pas été pris au sérieux et a été bâclé (comme j'ai pu vous en parler en introduction). Gardez donc votre argent et allez voir ailleurs !

A propos de l'auteur

5 commentaires

  • Flob

    21/02/2013 à 11h35

    Répondre

    Ca pique...

  • el viking

    21/02/2013 à 11h49

    Répondre

    Dommage, pourtant j'avais bien aimé la version alien vs predator vs marines, et en particulier quand on jouait les humains...

  • gyzmo

    21/02/2013 à 12h16

    Répondre

  • Guillaume

    21/02/2013 à 12h44

    Répondre

    J'imagine trop le truc. A 6 mois de la fin du développement, les disques dur crament.
    Et là le chef de projet se rend compte que les sauvegardes ne fonctionnent plus depuis 2 ans.

  • shushu

    26/02/2013 à 16h28

    Répondre

    Un tout petit mot sur le fait d'avoir à viser puis appuyer sur un bouton pour chopper du matos.

    Que la réussite d'un jeu soit jugée sur le réalisme ou la sensation du rendu de tir de ses armes, ça convient à tout le monde.
    Idem pour une séquence où l'individu recharge son arme.
    Mais que ce même réalisme dans certains "codes" du FPS soit remis en question, ça y est ça hurle. Personnellement, je ne tire aucun plaisir à avancer vers une icône pour avoir des munitions si je suis dans un FPS réaliste (alors qu'à Unreal Tournament, ça ne me pose aucun pb).
    Alors certes Aliens, c'est tout sauf du réalisme et un jeu n'a pas toujours à être réaliste. Donc si vous n'êtes pas d'accord avec moi, voilà toutefois un autre angle d'attaque : choisir de ramasser ou de ne pas ramasser des munitions est un acte de jeu qui n'a pas à être traité par du strafe tout en croisant les doigts pour ne pas être dans la "hitbox du loot".

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques