Ankama - Petit zoom sur de futurs grands hits

Fondée en 2001 par 3 amis issus de la même agence web (Camille Chafer, Anthony Roux et Emmanuel Darras, dont le début de chaque prénom est une syllabe détérminante), la société Ankama est née du désir d'associer leurs deux passions, le net et les jeux vidéo. En 2003 Ankama compte une petite dizaine d'employés et se lance dans le développement de leur premier titre via leur filiale jeux Ankama Games. Ce sera Dofus, un MMORPG entièrement réalisé en flash et dont les bêta-tests commenceront en octobre de la même année. Un an plus tard le jeu sort sur internet et est sacré double Dofus
Dofus
vainqueur du Flash Festival. Puis 2005 sera l'année à marquer d'une pierre blanche pour le studio. Dofus est enfin reconnu et il sort en langue anglaise, Ankama Editions est créé afin de développer des produits papier et le studio commence à plancher sur un deuxième jeu: Dofus-Arena. En 2006 la maison est passée à 60 salariés, les bêta-tests de Dofus Arena continuent et une suite à Dofus, Wakfu, commence à se préparer. En 2007 Dofus passe en version 2, l'alpha de Wakfu est présentée à la Japan Expo et une nouvelle branche appelée Ankama Animations se monte pour pouvoir réaliser l'animé Wakfu. Bien sûr pendant ce temps des extensions pour Dofus continuent de sortir régulièrement. Le 13 juin 2008 Ankama annonce un partenariat avec la chaine Nolife, en proie à des difficultés financières. La même année à lieu la troisième édition de leur convention à Lille Grand Palais, qui est un énorme succès, et la bêta publique de Wakfu est lancée ainsi que l'animé Wakfu sur France 3. En 2009 se tient la quatrième édition de la Ankama Convention, cette fois-ci au parc des expositions de la porte de Versailles à Paris et Dofus 2.0 sort plus tard cette année là. Enfin, en 2010, lors de la AC 5, Ankama Games présente 2 jeux à venir, Slage et Islands of Wakfu, et annonce la sortie prochaine de Dofus-Arena, maintenant en développement depuis 5 ans. Et après ce rapide rappel des faits c'est sur ces 3 derniers titres que nous allons nous concentrer, parfaits exemples de ce qui fait la force et la particularité de ce studio unique en son genre: la synergie entre les différents courants créatifs. Car chez Ankama il n'y a pas une mais plusieurs petites structures qui bossent en parfaite adéquation dans le but de développer les multiples facettes de l'univers qu'ils ont créé avec Dofus, que ce soit pour les jeux, les bandes dessinées, les animés et même la musique (via la branche Ankama Music), avec un mot d'ordre: liberté de création!

Slage

Mignon et gore
Mignon et gore
Actuellement en début de développement et présenté sous l'étiquette « brutal kawaii » Slage mêle la richesse du monde de Dofus et Wakfu, ses personnages variés et son style coloré et mignon, à une dimension plus effrénée et adulte, teintée d'hémoglobine. C'est le premier hack'n slash du studio, tout en full 3D temps réel et résolument axé sur le multi joueurs. Le jeu se déroulera dans des donjons instanciés aléatoirement dont la taille variera en fonction du niveau et du nombre de combattants du groupe formé pour guerroyer (jusqu'à 4 joueurs) et la coopération sera mise à l'honneur afin de gérer tactiquement les diverses capacités de chacun lors des affrontements contre les hordes de monstres, les demis-boss et les boss. Les persos au design tout kikinou devront donc repeindre les murs en rouge et pourront pour ce faire compter sur leurs armes et sur des sorts magiques. Dans la pratique chaque joueur disposera en début de partie d'une jauge de 100 points qui diminuera à chaque utilisation de sort et dont il faudra gérer l'utilisation compte tenu de sa vitesse de régénération. Le rythme des parties variera en fonction du comportement des joueurs (si certains sont par exemple trop lents à progresser le jeu augmentera la cadence de respawn des ennemis pour mettre un petit coup de pression) et Slage permettra la création de guildes, un système de gains d'expérience, de niveau et d'équipement ainsi qu'un système de quêtes et de hauts-faits. Par contre le PVP ne serait pas (encore) d'actualité et il ne sera pas possible de créer son donjon.

Slage est pour l'instant annoncé uniquement sur PC. Il sera sans abonnement et une version internationale est d'ores et déjà prévue.

Islands of Wakfu

Ami ou ennemi?
Ami ou ennemi?
Prévu pour la fin de l'année sur le XBLA mais sans date officielle encore annoncée, Islands of Wakfu est un beat them up jouable en solo ou en mode co-op local. La storyline du jeu prend place 10 000 ans avant Dofus et s'inscrit dans la logique cross média du studio, au même titre que Dofus-Arena. Le style graphique est ainsi dans la lignée de Dofus et Wakfu mais comme pour Slage le jeu est en temps réel et non plus au tour par tour, et comme pour Slage l'accent est avant tout mis sur la coopération, cette fois-ci entre les 2 personnages jouables, Nora, une Eliatrope (du peuple de Yugo, le héros du dessin animé Wakfu), et Efrim, un dragon d'eau, leurs talents étant bien sûr complémentaires. Ainsi Nora est experte en « wakfung », une forme de close combat basée sur la téléportation. Efrim quant à lui peut shooter à distance, a un large éventail de sorts à disposition et il est accompagné d'un familier, le Platypus bleu qu'il peut contrôler. Détail qui a son importance, la barre de vie sera commune aux deux protagonistes ce qui nécessitera d'y faire bien attention car chaque faux pas pourrait avoir des conséquences dramatiques pour le coéquipier. Islands of Wakfu comptera 14 niveaux et les 3 premiers niveaux pourront se télécharger et se jouer gratuitement. Il est aussi déjà question de futurs niveaux dispos en DLC et une des options de jeu proposera d'activer un « kids mode » pour rendre l'ergonomie du pad Xboite plus adapté aux petites mimines (notamment en ce qui concerne le placement des gâchettes, parfois trop ardues à catcher avec des petits doigts), signe que le titre se veut familial et convivial. Au rayon des inspirations les développeurs citent des grands moments de la Sega Megadrive, avec des titres comme Golden Axe, Castle of Illusions, Double Dragon, Final Fight ou Landstalkers. On conviendra qu'il y a pire...

Dofus-Arena

Last but not least, Dofus-Arena est aussi le seul des 3 jeux dont on connait la date de sortie, puisque ce sera dès le 21 juin et complétement gratuit, que ce soit pour télécharger le jeu ou bien y jouer. Après 5 ans de développement et de bêta le tactical made in Ankama cessera donc bientôt d'être une arlésienne, ses géniteurs le jugeant enfin prêt à être joué par le plus grand nombre. L'histoire raconte comment dans l' Hormonde, un endroit hors du temps, les démons des heures ont enfin trouvé un passe-temps qui leur convient: l'arène! Ils sélectionnent donc des guerriers de tous âges et de tous lieux, les kidnappent et ensuite les forcent à se battre lors de tournois sanglants. Celui qui l'emportera gagnera la liberté et le droit de rentrer chez lui.

Il est l'heure de préparer le barbecue...
Il est l'heure de préparer le barbecue...
Mixant une fois de plus les univers de Dofus et Wakfu, Dofus-Arena est un tactical qui prend le meilleur de références absolues façon Final Fantasy Tactics et autres Disgaeas pour l'adapter à la sauce Ankama. Chaque joueur endosse donc le rôle de coach d'une équipe de 6 combattants et peut défier d'autres joueurs dans une douzaine d'arènes différentes. Tous les coaches commencent avec le même budget de 6000 points qu'ils utiliseront pour monter leur équipe idéale, le souci premier des développeurs ayant été que chaque joueur puisse se créer un combo de persos qui constitue une team qui lui soit propre grâce aux nombreuses possibilités de customisation des classes de personnages, des objets magiques et des options de combat, ceci afin que le jeu ne risque jamais de devenir redondant. Comparant souvent Dofus-Arena au jeu d'échecs, ils ont en effet longtemps réfléchi à la meilleure façon de valoriser en permanence l'esprit de compétition des participants. Par exemple Dofus-Arena se targue d'avoir un système de PVP bien plus équilibré que dans un classique MMO de par le fait qu'il n'y a jamais de différence de niveaux entre les joueurs. Ainsi seule la stratégie mise en œuvre lors des combats sera garante de victoire ou de défaite et le classement général se fera sur une échelle en fonction des points accumulés régulièrement, et si un petit nouveau dans le jeu en vient à poutrer un vétéran il prendra d'un coup un max de points là où le malheureux vaincu en perdra lui un paquet. Si par contre c'est le vétéran qui l'emporte sur le bleu, la somme des points s'avérera minime. De plus il est question que toutes les ligues soient régulièrement remises à zéro et que les règles du jeu soient souvent modifiées, donc pour ce qui est d'éviter la monotonie, on peut dire que les développeurs ont sérieusement réfléchi à la question.

La
La Ankama touch colle à merveille au genre tactical
Dofus-Arena
commencera avec un mode baptisé Evolution qui fera office de tutorial, en solo au début avant de glisser vers le multi au bout de quelques heures. C'est là qu'on apprendra que les membres de son crew évoluent, que les combats ont une influence sur leur moral (suivant qu'ils soient blessés, ou qu'ils aient besoin de repos par exemple), et qu'ils vieilliront! Ce qui implique qu'ils se fragiliseront avec l'âge et qu'un jour ils mourront. Une idée simple et pourtant pas banale. On trouveras quand même une classe de compète pour persos vétérans où l'on pourra faire combattre ses champions même si ceux-ci ont depuis longtemps commencé à manger les pissenlits par la racine.

Quant au multi proprement dit, c'est vers le mode Elite et son système de matchmaking qu'il faudra se tourner.

On trouvera également des cartes d'équipement dans le jeu, qui se récupéreront après chaque victoires et permettront de customiser ses avatars (chausses, chapeaux, capes...). Certaines seront plus rares que d'autres et il y en aura qu'on ne pourra se procurer qu'en tournois offline.

Le manga Dofus-Arena est aussi le titre le plus orienté cross-média du lot. Outre qu'il y ai déjà 2 volumes d'une BD au format manga accompagnant la sortie du jeu (et dans lesquelles sont repris des avatars et des tactiques de joueurs ayant brillé online lors de la bêta), ce dernier possède d'intéressantes connexions avec Dofus, puisque par exemple certains objets gagnés dans Dofus-Arena seront directement utilisables dans le MMO.

Voilà donc pour ce petit tour d'horizon des prochaines franchises de l'une des usines à rêves les plus excitantes et créatives de l'hexagone, en attendant le test complet de Dofus-Arena pour la semaine prochaine.

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques