8/10

Army of Two : The 40th Day - Test

Army of Two Two réussit le défi de faire une suite tout en tirant les leçons du passé. Meilleurs graphismes, meilleures actions, un mode de customisation d'arme viril et jouissif. Ce jeu vous donnera la décharge d'adrénaline parfaite pour passer la fin de l'hiver avec le sourire.

Army of Two : The 40th Day est le deuxième épisode de la saga Coop de chez EA Montréal. Le 1er opus avait fait frémir bon nombre de joueurs grâce à son esprit de franche camaraderie, des héros charismatiques et une action « over the top » du tonnerre. Néanmoins, la réalisation un peu hasardeuse et le côté trop court et scripté de l'ensemble n'avait pas pu emmener ce jeu dans les hautes sphères. La suite avait donc pour objectif de poursuivre l'aventure de Salem et Rios, mais également de tirer les enseignements du passé. Les bons soldats se reconnaissent à cela non ?

 


Nos deux compères ont donc fondé leur propre entreprise. Une idée totalement dans l'air du temps puisque le statut d'auto-entrepreneur est présent dans tous les journaux en ce moment. Leur business est donc le « service à la personne ». Loin de promener mémé ou de laver des chiens, ils sont plutôt branchés protection rapprochée, assassinat ou encore désarmement d'engin explosif. Leurs petites affaires les amènent donc à Shanghai où, après une mission de routine, ils se retrouvent en pleine guerre terroriste. C'est là que vous intervenez en prenant le contrôle de Salem ou de Rios. Le scénario loin du réalisme précédent a le mérite de pousser l'action plus loin en terme d'émotion. Les buildings explosent, les bus sont criblés de balles, les gentils touristes gisent mutilés au sol. Nous n'avons pas le temps de nous ennuyer. Dans ce chaos, vous serez amené(e) à sauver (ou pas) les pauvres otages ou à capturer (ou pas) les terroristes. En effet, le côté gentil ou méchant mercenaire sera sans arrêt dans la balance et influencera les récompenses que vous obtiendrez. Ainsi, si dans le zoo, vous tuez le tigre pour vous frayer un passage, vous débloquerez peut-être une meilleure récompense que si vous le laissez vivre.


Des récompenses ? Des bons points, des petites images ? Rassurez-vous, nos gars ne sont pas des fillettes et ils veulent de l'argent ou des pièces détachées d'arme. Pourquoi me direz-vous ? Mais pour faire des guns ! Ainsi, tel des légos, les armes s'achètent et se démontent dans tous les sens ou presque. Vous voulez un fusil d'assaut qui fasse plus de dégâts ? Un nouveau canon peut vous aider. Chaque morceau, chaque arme possède ses avantages et ses inconvénients. A vous de créer « l'arme fatale » qui vous correspond le mieux. J'avoue avoir craqué pour un fusil à pompe à forte capacité d'agro.


L'agro ? Mais qu'est-ce que c'est encore que ce truc ? Si les joueurs du 1er Army of Two savent de quoi je parle (éventuellement les joueurs de MMO), les autres vont se demander si je n'ai pas pris un coup sur le casque. L'agro est donc cette capacité à attirer l'attention sur soi tandis que votre partenaire devient quasiment invisible. Au chapitre des possibilités, sachez que tout est possible n'importe quand contrairement à l'épisode précédent. Ainsi, vous pouvez synchroniser vos tirs ou faire semblant d'être mort à tout moment. Les scènes d'action sont donc un concentré de combats et de tactique pour faire du terrain et de votre allié, une force de frappe radicale.


Tout est de votre côté puisque la maniabilité a été améliorée pour l'occasion. Cette dernière est loin d'être originale puisqu'elle imite grandement Gears of War mais elle est efficace. De même, le renouveau graphique fait vraiment du bien à la franchise. Tout n'est pas parfait car une certaine rigidité peut parfois se laisser sentir mais l'ensemble et le rythme fonctionnent bien. Le jeu ajoute même au plaisir un mode multi-joueurs pêchu notamment grâce au mode extraction qui met en jeu 4 mercenaires devant fuir une zone. Entre Left 4 Dead et le mode Horde de Gears of War 2, l'esprit de coopération sera poussé à son maximum. Vous aurez enfin la possibilité grâce au site d'EA de créer à l'instar du Gamerface de FIFA 10, vos propres motifs de masque et d'armure. A vous les têtes de catcheur ou les motifs des plus grandes équipes de paint-ball.

Army of Two : The 40th Day nous propose donc un très bon moment d'action grâce à ses multiples personnalisations et son rythme non-stop. L'aventure se terminera assez rapidement mais le fait de débloquer toujours plus d'items ou d'argent vous fera passer nombre de nuits blanches seul(e) ou avec vos ami(e)s !

A propos de l'auteur

1 commentaires

  • Anonyme

    07/12/2010 à 20h08

    Répondre

    Très bon dossier. Le coop de Borderlands est l'une des meilleurx expérience de multi que j'ai eu cette année.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques