A DECOUVRIR
8.5/10

Ligue des Gentlemen Extraordinaires (La) - 1999-2000 - Volume I

C'est parti pour environ 150 pages de délire et d'enquête, où Moore et O'Neill ont réussi à associer réparties fines et scènes absurdes pour quelques planches vraiment géniales. A noter également quelques passages politiquement incorrects caractéristiques d'Alan Moore et qui sont également du plus bel effet.

En août 2003 devrait arriver sur nos écrans le nouveau film de Stephen Norrington (Blade)... LXG : La Ligue des Gentlemen Extraordinaires, adaptation de la bande dessinée du même nom, écrite par le divinissime Alan Moore et dessinée par Kevin O'Neill.

A la fin du XIXe siècle en Angleterre, Campion Bond, agent très spécial de Sa Majesté la Reine Victoria, charge Wilhelmina Murray, jeune femme au passé trouble de réunir une équipe de quatre hommes aux talents particuliers, à même de remplir des missions particulières.


Un tiers de BD plus tard, La Ligue des Gentlemen Extraordinaires est constituée. Le Capitaine Nemo, anti-Anglais autoritaire aux tendances fascistes, Allan Quatermain, aventurier colonialiste de renom devenu opiomane, le docteur Jekyll, dandy pusillanime contenant à peine sa seconde personnalité et Hawley Griffin, homme invisible fourbe et violeur vont donc prêter main-forte à Miss Murray.

On le comprend très vite, la coopération de la Ligue des Gentlemen Extraordinaires(ment pittoresques) est des plus instables. C'est d'ailleurs tout ce qui fait le génie de cette BD. Car nos héros sont bourrés de défauts, ils se supportent à peine, ne se font pas confiance, et se menacent régulièrement. Mais c'est qu'il s'agit de sauver l'Empire Britannique d'une effroyable conspiration... nos amis vont-ils faire contre mauvaise fortune, bon coeur ?

Sur un dessin particulièrement réussi de Kevin O'Neill, Allan Moore nous sert un steampunk baroque et délirant, parodiant les grands héros de la littérature fantastique anglaise. Une Angleterre industrielle donc, témoin des tribulations d'une poignée de super anti-héros tous plus hilarants les uns que les autres. Une sorte de mystères de l'ouest à l'anglaise flanquée des thèmes chers à Moore (abordés ici de manière plus légère que dans Watchmen ou dans From Hell) : les doutes et les peurs des super-héros, le regard de l'homme sur l'homme, les symboles, la franc-maçonnerie etc...

C'est donc parti pour environ 150 pages de délire et d'enquête, où Moore et O'Neill ont réussi à associer réparties fines et scènes absurdes pour quelques planches vraiment géniales. A noter également quelques passages politiquement incorrects caractéristiques d'Alan Moore et qui sont également du plus bel effet. Les deux premiers tomes se suffisent à eux-mêmes mais Moore devrait vraisemblablement nous gâter d'une suite.

En espérant que le film soit aussi bien que la BD.

Partager cet article

A propos de l'auteur

12 commentaires

  • Levendis

    10/03/2003 à 00h00

    Répondre

    Le plus intéressant c'est la faculté d'Alan Moore, plutôt sa grande érudition, a intégrer tout les éléments de la littérature classique et fantatisco-gothique du XIXeme siècle, ainsi a chaque page, à chaque dialogue ou situation il y a un clin d'oeil pour le fan éventuel de cette littérature et de cette époque. Et la précision d'horloger (plutôt maniaquerie compulsive lol) de Moore rend l'histoire cohérente et rythmée.

    Comme le dit Val Lazare ; vivement l'adaptation ciné pour que tout le monde puisse capter le génie de cet artiste méconnu (pas pour longtemps ) qu'est Moore.

  • Anonyme

    28/04/2003 à 00h01

    Répondre

    Moi ce que j'ai adoré c'est la pléthore de clein d'oeil. Les héros sont bancals, ils ont tous leurs tares. L'histoire est bien ficelée on ne s'ennuit pas. J'ai passé un bon moment en le lisant.
    Je conseille l'achat du recueil.

  • Anonyme

    11/05/2003 à 00h02

    Répondre

    Pour ma part je n'ai jamais lu le livre, mais j'attends avec impatience de découvrir le film et peut-être qu'il me donnera envie de lire la B.D.

  • Anonyme

    23/07/2003 à 00h03

    Répondre

    Je ne connais pas la bd, mais je sors de voir le film... et il me donne envie de découvrir le comic.
    Après la création des jeux de roles en adaptant des livres d'heroic fantasy, certaines parties sont devenues scénar de BD (je pense à Froideval en particulier qui n'en a pas terminé avec ses chroniques:-), voici venu l'époque des adaptations de steampunk... les livres, le jeux de roles (Château Falkenstein pour ceux qui ne connaissant pas), voici les BD, et le film.
    Le film retranscrit très bien l'ambiance victorienne 'vapeur' et légende.
    Le reproche que je lui ferais (et sans doute le même à la BD) c'est qu'il exagère un peu dans la sélection des héros... et devinez qui est le méchant!
    C'est trop... des inconnus fréquentant ces grands de la litérature auraient été mieux venus (mais sans doute moins accrocheurs).
    Bon film, et bonne lecture.

  • Anonyme

    05/10/2003 à 00h04

    Répondre

    Après son "Blade" explosé en tous points par la suite de guillermo Del Toro, Stephen Norrington confirme qu'il est très mauvais.Il
    nous livre là un film mou du genou qui ne rend absolument pas hommage à l'oeuvre de Alan Moore. Ben oui à part le concept de base ( la ligue) rien à voir mais alors vraiment rien à voir........
    Quel gâchis!!!!!!!!!!!!!!!

  • Nicomaster

    06/10/2003 à 00h05

    Répondre

    Je suis allé ce week-end voir "La Ligue...", et je suis globalement déçu...

    Certes, le concept réunion de héros de différents horizons est original et, ma foi, plutôt réussi, mais beaucoup de faiblesses existent par ailleurs.
    Le côté excentrique d'un monde "fin du XIXème" est exagéré par l'aspect "sorti du cirque" de certains personnages (Némo), véhicules ("Automobilus") et la destruction massive mais totalement surréaliste des quartiers de Venise.

    Le scénario est prévisible, certaines scènes ou répliques étant franchement très mauvaises (entre autres, l'acceptation rapide et sans question des différents persos pour entrer dans la Ligue), et même quelques effets spéciaux ratés (je trouve ceux concernant Mr.Hyde ratés, ça sent trop le latex cartonné...).

    Seul point apprécié du film : la classe du personnage Dorian Gray

    Enfin, je n'ai pas lu la bd, et ce n'est que mon avis...

  • Thanatos

    07/10/2003 à 00h06

    Répondre

    Je viens de voir le film et il est super, il en vaut vraiment la peine!!!!
    Allez y, vous ne serez pas décus!
    Thanatos

  • Anonyme

    14/10/2003 à 00h07

    Répondre

    La Ligue des Gentlemens Extraodinaires est super comme film, avec des héros bien connus (genre Tom Sawyer). L'Homme Invisible est super drôle dans un rôle assez arrogant. C'est donc un film que je conseille aux fans des histoires obscures.

  • Anonyme

    15/10/2003 à 00h08

    Répondre

    Je connaissais la B.D, J'idolatre A.Moore, et j'ai aimé le film ! Bien sûr, rien des aspects sulfureux propres à Moore, Mais un film plaisant plein de panache. Nemo et le kung fu ? Je rappelle aux ignorants que Boddi Dharma venait des indes avant de s'établir en Chine. Non, il y a la superbe propre aux romans d'aventure fin XIX° siècle. Tom Sawyer m'a géné au début, mais l'histoire en fait bonne usage...

  • Anonyme

    02/01/2004 à 00h09

    Répondre

    Un film à prendre au second degré (voire plus si necessaier) mais qui ma beaucoup plus, un univers un peu glauque qui fait très Cthulhu par moment, des personnages pleins de classes (mention spéciale pour Doryan Gran, qui est il faut l'avouer d'une classe extraordinaire...)
    un film pour se détendre, pas du grand Cinéma, mais un bon moment pour ceux qui ne veulent pas se prendre la tête sur des films se réclamant géniaux et qui proposent un pur style lourdo-bovin.
    un bon souvenir, j'achèterais le DVD pour me refaire plaisir.

  • DCD

    21/09/2004 à 00h10

    Répondre

    Je n'ai pas vu les film, mais ai lu la BD qui est excellente ! J'invite donc les cinéphiles à se plonger dans la BD qui doit être bien meilleure car je ne suis pas certain que la violence souterraine de quelques scènes n'est pas été supprimé par Hollywood.

  • Fandor

    15/08/2005 à 21h57

    Répondre

    Le film est une véritable catastrophe cinématographique et, nettement plus grave, une véritable insulte au travail d'Alan Moore.
    Ce comic est d'une rare intelligence tout en étant parfaitement divertissant. (D'ailleurs, je ne vois pas pourquoi je dis ça, comme si les deux choses étaient antinomyques...)
    Le côté "feuilleton" de l'ensemble est très bien rendu, c'est vraiment une joie à lire. Les références littéraires ne sont pas envahissantes et servent l'intrigue, ce n'est pas de la vaine esbrouffe.
    Je ne saurais trop vous conseiller l'édition en version originale car il y a une nouvelle d'une aventure d'Allan Quatermain pour le premier volume (mais c'est vrai qu'il y a le Jeu de l'oie dans la VF...) et The New Traveller's Almanac pour le second qui présente des X-Files du monde.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Rubriques