8/10

Battlefield 4 - Test

Battlefield est la référence du jeu de guerre multi-joueurs en équipe. Autant la saga des Call of Duty est réputée pour fragger à mort dans son coin, autant celle de DICE, les développeurs des BF, est connue pour livrer des batailles épiques en escouade. Deux visions, deux styles, deux jeux. Alors quand le quatrième épisode débarque, il faut se préparer au carnage.

Pour parler de Battlefield 4, il faut se mettre dans le contexte suivant : la next-gen arrive. Entre les versions PC haut de gamme qui éclatent la rétine, les versions Playstation 4 et Xbox One qui vont mettre les joueurs consoleux un genou à terre, et les versions low cost sur Playstation 3 et Xbox 360, il y n'a pas à dire, les différences sont grandes. Ici nous testons la version Xbox 360, qui d'ailleurs, cela dit en passant est celle qui s'en sort le mieux niveau "current-gen". Pour de la Xbox 360, le jeu s'en tire plutôt bien. Le moteur Frostbite 3 tousse un peu, les limites de la console étant là malheureusement, mais on passe un bon moment. Bien sûr, en regardant de plus près, il y a de l'aliasing, les visages sont un peu flous, les textures un peu dégueux, l'eau est franchement mal faite, mais je chipote, ça reste un bon cru. Il faut croire que nos yeux s'habituent vite au luxe avec les trailers next-gen qui pullulent sur le net. On prend un mouchoir, on se dit que le vrai jeu est pour bientôt (ou sur PC) et on se lance dans le grand bain.  


Un joueur puriste de Battlefield vous le dira : BF ça se joue en ligne et en équipe sinon ça ne sert à rien. Ce n'est pas faux. Mais il est dur de vendre un produit, surtout console, sans mode solo. Alors EA et DICE ont fait une campagne. Loin d'être aussi mauvaise que celle du troisième épisode (la séquence en char soporifique, celle en avion téléguidé, les QTE à foison...), on ne se réveillera pas la nuit pour refaire en boucle les cinq heures de jeux que nous propose le titre pour tuer du vilain chinois extrémiste. En fait, le solo se pose pour nous proposer un amuse-bouche avant le gros du morceau : le online. En effet, on est là pour apprendre à fragger, et à découvrir les environnements. D'ailleurs quelques séquences envoient clairement du steak avec des conditions climatiques extrêmes. Mais bon, au final, cela se joue vite fait, et le potentiel de Battlefield 4 est vraiment survolé dans ce mode solo. Dommage, il y avait vraiment de quoi proposer quelque chose d'énorme.   

Le multi-joueurs sera donc votre meilleur ami avec Battlefield 4. Si vous n'aimez pas jouer en ligne, clairement, n'achetez pas ce jeu, ou alors en promo chez Leclerc. Quand on se lance dans la partie multi-joueurs du jeu, d'ailleurs pour la petite histoire, le multi est sur le DVD 1 et le solo sur le DVD 2, tout est clair dès le début, enfin bref, une fois le multi lancé, on se retrouve devant une ribambelle de modes. Rien à voir avec les débuts de la licence où seul le mode Conquête faisait le malin. Outre le mode Conquête et sa variante "infanterie légère" appelée Domination qui consiste à dominer la carte, jusqu'à ce que le nombre de tickets de l'adversaire tombe à zéro, nous retrouvons le mode Ruée qui consiste à protéger des points clefs successifs, les modes Team Deathmatch ou Squad Deathmatch où on se fout sur la gueule en équipe, et les petits nouveaux Anéantissement et Désamorçage. En gros, ces deux modes sont basés sur des bombes à récupérer ou à protéger. De toute façon, les multis de FPS, c'est toujours un peu la même chose : se foutre sur la gueule pour montrer celui qui a la plus grosse ! 


Les maps du mode multi-joueurs sont en tout cas variées et réussies. C'est toujours un vrai plaisir de gambader seul ou en équipe, dans des zones désertes, des villages, des petites villes etc... Le level design est au top, mais bon, ce n'est pas nouveau dans la saga. Dans ce nouvel épisode, nous avons le droit à une petite nouveauté au niveau des maps : le Levolution. En gros, les joueurs doivent exécuter quelques scripts précis comme faire péter une digue par exemple, qui vont déclencher un événement qui va modifier le terrain de jeu : "Ho une inondation, zut j'ai oublié mes bottes en caoutchouc de Rangers." Visuellement, le principe apporte du fun, dans les faits, cela ne change pas la partie plus que ça. Mais on ne va pas se plaindre d'avoir des mécanismes de scripts dans des parties multis, ça apporte un peu de piquant.  

Sinon, pour le reste, Battlefield 4 reste un Battlefield comme on les aime. On peut jouer quatre classes customisables : Assaut, Soutien, Ingénieur et Eclaireur. Du classique à l'état pur. Personnellement, j'ai un petit faible pour la classe Assaut et son côté Medic qui apporte facilement des points bonus. Une fois qu'on a atteint le niveau 10, on débloque le grade Commandant. Et oui, le mode Commandant est de retour. Disparu après le deuxième épisode de la saga, le voici de retour pour vous donner du pouvoir. On ne contrôle plus un soldat, non, on regarde la carte et on donne des ordres. Cela peut paraître chiant, mais si on joue avec des amis c'est vraiment sympa. Bon, sinon, c'est inutile, car beaucoup de joueurs jouent dans leur coin, pensant que Battlefield, ça se joue comme Call of Duty, en se planquant près d'un point de respawn pour dézinguer bêtement. Dehors bandes de noobs !!!  

Battlefield 4 est un bon cru, le must du FPS en multi-joueurs. C'est un peu rageant de devoir jouer sur une version console dépassée, mais bon, si on n'a pas un bon PC, ou si on n'a pas l'intention de passer sur next-gen, il faut se faire une raison. En tout cas, il y a vraiment moyen de s'amuser et passer des jours et des nuits sur ce titre. Autant la campagne se plie en cinq heures, autant le multi-joueurs n'a comme limite que son envie de jouer. Le champ de bataille est votre ami. À la guerre comme à la guerre !

A propos de l'auteur

Le fanboy Xbox de l'équipe

    0 commentaires

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

    Rubriques