Berzerk Ball - Test iPhone

Berzerk Ball, un bon petit jeu, addictif et gratuit !

Les jeux débiles à saigner dans le métro, que l'on qualifiera de « casual », sont légion sur l'apple store. Mais certains sortent tout de même du lot. C'est le cas de Berzerk Ball, d'abord disponible en flash sur le net, qui se retrouve adapté sur l'iPhone, à télécharger gratuitement.


Les animations sont vraiment bien foutues
Le principe est simple, à l'instar des Yeti Sport, le but du jeu va être d'envoyer valdinguer un énergumène le plus loin possible. En l'occurrence, il s'agit d'un geek de forte corpulence. Une jauge pour l'angle, et une pour la puissance nous permettent de réussir au mieux notre coup. On peut sélectionner différents personnages pour botter le train de notre geek, parmi les quelques disponibles (certains sont à débloquer). A la manière d'un RPG, on va petit à petit gagner en niveau et faire grimper nos caractéristiques pour améliorer notre score.

Une fois en l'air, les possibilités sont multiples. Soit le gros tas rebondit sur une mine en touchant le sol, soit il rencontre une abeille (allez savoir pourquoi les développeurs ont choisi une abeille) qui lui fait gagner un peu d'altitude, soit il rebondit plusieurs fois au sol jusqu'à se stopper et mettre fin à son vol plané. Mais ce jeu sans queue ni tête réserve quelques surprises. Certains robots trainent sur la map, et attrapent le geek pour le balancer deux fois plus forts. Etrange mais efficace. Dernière possibilité, vous allez pouvoir redonner de la patate à votre homme volant en lui filant un nouveau coup de massue (défiant toutes lois de la physique, votre personnage est en effet capable de courir derrière le geek à la vitesse de l'éclair, dans l'unique but de lui en remettre une couche).
Les robots sont d'une grande aide !

Ajoutons à cela une boutique pour améliorer ses armes de frappe, de la pelle à la massue, en passant par la guitare où le bras de gorille, vous trouverez forcément votre bonheur. Chaque arme a ses spécificités, et peut être achetée avec de l'argent gagné en jouant. Il est également possible d'utiliser un équipement, qui donne des bonus supplémentaires.

Finalement, saupoudrez le tout avec des animations et des bruitages dignes d'un Street Fighter, des musiques bien rythmées, et vous obtenez un petit jeu gratuit d'une profondeur assez surprenante que vous aurez du mal à lâcher.

Partager cet article

A propos de l'auteur

3 commentaires

  • nazonfly

    17/10/2007 à 16h50

    Répondre

    Et dire qu'on parle souvent de l'hégémonie, du prix et de la qualité de Microsoft. Merci Macintosh de nous démontrer que le commerce de la mauvaise qualité n'est pas l'apanage de la firme de Redmond.

  • Anonyme

    19/10/2007 à 10h03

    Répondre

    Comme beaucoup, j'ai cédé à la tentation et j'ai commandé le iPhone aux USA. Je sais, c'est mal, je sais je n'aurai surement pas de support, mais bon, quand on aime on ne compte pas

  • Kei

    19/10/2007 à 16h10

    Répondre

    Hum.


    Il en faut  

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques