Big Bang Mini

Un jeu qui suscite la curiosité tant par son esthétisme futuriste que son principe très innovant et ses feux d'artifices ultra-colorés.

Après le majestueux Nervous Brickdown, Arkedo vient nous livrer sa seconde création vidéo-ludique, Big Bang Mini. Le moins que l'on puisse dire est que déjà, lorsqu'il avait adapté le casse-brique sur DS, ce sympathique studio français avait fait preuve d'une très impressionnante créativité et d'une imagination débordante. Mais là, dans Big Bang Mini, on franchit un niveau supplémentaire. Big Bang Mini ne part pas d'un concept préexistant pour l'adapter, même si on essaie de le rapprocher du shoot'em up pour lui attribuer un genre. Big Bang Mini, comme Electroplankton ou Trauma Center, est inclassable.

Feu d'artifice, dragon, cité futuriste.
Feu d'artifice, dragon asiatique,
cité futuriste !!
Les quelques niveaux de démonstrations disponibles sur la chaîne Nintendo de la Wii nous révèlent son principe de base. Un tétraèdre gît seul sur l'écran tactile dans des décors variés, assez psychédéliques, asiatiques et un peu cartoon. Objectif premier : éviter les projectiles qui tombent de l'écran supérieur. Objectif second, à réaliser parallèlement au premier : faire exploser en gerbes de lumières d'artificier les ennemis situés sur l'écran supérieur en leur lançant, depuis l'écran tactile, des feux d'artifice avec notre stylet, puis récupérer l'étoile de vitalité qui tombe une fois l'ennemi détruit afin de remplir une barre d'énergie. Condition fondamentale : éviter de manquer son tir car les gerbes du tir manqué retombent alors sur l'écran du bas et peuvent détruire notre petit tétraèdre. Des boss plutôt ardus clôturent chaque niveau de base et un nouveau niveau plus difficile succède au précédent, dans un nouveau décor bien-sûr. Enfin, un petit jeu de mémory avec un petit feu d'artifice à la clé (si on ne commet pas d'erreur) vient récompenser chaque fin de niveau.

Ce mélange de tir et d'arcade avec du feu d'artifice, sur des graphismes très stylisés, s'avère très séduisant et attise la curiosité. Reste à savoir si à l'instar de Nervous Brickdown, il saura être suffisamment varié pour éviter de faire tomber le joueur dans la lassitude et l'ennui, écueil principal des jeux à objectif unique et simple.

 

A propos de l'auteur

2 commentaires

  • lindsay

    12/03/2009 à 13h42

    Répondre

    trooooooooooo mocheeeee

  • Islara

    22/05/2009 à 16h32

    Répondre

    Non, trop beau !

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques