6/10

Birds of Steel - Test Xbox 360

Tandis que les jeux de tirs déferlent régulièrement sur console, les jeux d'avions ne courent pas les rues. Heureusement, les petits gars de Gaijin Entertainement sont là et après les fameux IL-2, ils continuent leurs aventures avec un nouveau compagnon de jeu. Konami signe avec eux le jeu Birds of Steel. Pour des dog fights, les développeurs vont capitaliser sur ce qu'ils connaissent le mieux : la seconde guerre mondiale. Cela tombe bien, le scénario existe déjà et il est riche en rebondissements. Le reste du jeu est-il aussi inspiré ?


Le retour des têtes brûlées !
A force de jouer aux jeux de guerre, la seconde guerre mondiale est maintenant bien connue des joueurs. Du point de vue de l'aviation, il y a également de quoi faire et entre Pearl Harbour ou Guadalcanal, on ne peut pas dire que les pilotes aient eu le temps de roupiller. Birds of Steel nous propose des missions riches et variées où les informations historiques raviront les amateurs. Mais plus que cela, les pilotes en herbe ont la possibilité d'effectuer leurs exploits dans les différents camps. Vivrez-vous Pearl Harbour du côté Japonais ou allez-vous tenir Wake Island seul contre l'armada Nippone ? De plus, par rapport à leur précédent travail, cet opus est plus dynamique dans sa mise en scène (la voix off a arrêté les somnifères) et les missions sont plus rythmées. Libre à vous par ailleurs de paramétrer vos propres missions. Le jeu se veut plus pêchu.


Embouteillages sur le périph' !
Les aficionados d'IL-2 ne seront pas perdus avec le maniement des avions. Cependant, avec un contrôle accru des mitrailleurs et de meilleures instructions de base, nous avons de meilleures sensations avec notre coucou. Le jeu est une simulation et à ce titre, il est moins permissif qu'avant sur les crashs et autres ratés. A vous de survivre dans les cieux et de ne pas faire rimer bombardement avec écrasement. Néanmoins, les débutants pourront toujours demander des facilités comme le gaz ou les munitions illimitées. Ainsi, la réussite d'une mission sera plus gratifiante et réussir un bel atterrissage sera un bonus bienvenu. Votre 1ere réussite sur un porte-avion vous procurera un immense bonheur et un gain d'Xp. En effet, cette expérience vous permettra de monter en niveau et de débloquer de nouveaux coucous pour le online. Cette partie du jeu a été améliorée grâce à un mode coopération à quatre ou le mode versus à 16.


Les joies du camping !
Bon, tout ça, c'est bien, ça vous met l'eau à la bouche mais nous oublions une certaine réalité concernant Birds of Steel. Tout d'abord, ce qui saute aux yeux : ce n'est pas très beau. Alors, je suis d'accord pour dire que les avions ne sont pas mal, mais c'est tout. En effet, sorti de votre avion ou de sa superbe vue cockpit, le reste est très fade. La palme revient aux textures au sol qui sont d'un autre temps. Si le joueur est prêt à pardonner un menu dépouillé, il sera moins conciliant sur les phases de jeu en elles-mêmes. Les explosions manquent de panache et ce n'est pas le ralenti de votre mission qui va vous flatter la rétine. Côté jeu, c'est certes mieux cadencé que les autres jeux de Gaijin mais cela semblera un peu mou du genou pour le quidam moyen. Ok, un bombardement ou un atterrissage en règle obéit à une certaine méthode mais nous perdons une partie des joueurs au passage.

Ainsi, si les fans seront ravis, il faut reconnaître que ce jeu ne s'adresse pas à tout le monde. La principale raison provient de la réalisation globale qui se paye même le luxe de faire des erreurs de traduction ou des fautes d'orthographe. C'est dommage quand on voit la bonne volonté qui sort de ce titre pour nous proposer de nombreuses missions et un véritable envie de nous inculquer un peu d'histoire.


Hey les gars ! Je vois ma maison !

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques