8/10

Blood Bowl - Test

Il y a de cela des décennies, alors que le monde fabuleux de la télé interactive n'existait pas encore, alors même que le monde rentrait dans une deuxième Renaissance technologique, quelques irréductibles Gaulois (entre autres) se tailladaient sur un terrain reconstitué de Football Américain ou se baladaient des équipes Elfes, Naines, Humaines, Orques, ... Le jeu en question s'appelait Blood Bowl et aujourd'hui encore une ligue assez importante liste les noms de ces adultes attardés à l'attitude sanguinolente, derniers remparts du bastion de la puissance Sony ou Microsoft, parmi les plus assidus de la galaxie Games Workshop dont les parties de plateau disparaissent chaque jour.  Et pourtant le combat du plateau contre l'informatique à gagné, et pourtant ils s'escriment encore. Alors Focus Home Interactive et Cyanide ont su leur parler et du haut de leur tour d'ivoire, derrière les vitrines rouge et or qui les abritent souvent, mais aussi dans les maisons et les appartements, on entends l'annonce de cette sortie imminente: Blood Bowl (et dans un soupir ... Le Jeu). N'oublions pas que les figurines ne sont plus éditées depuis une bonne dizaine d'année et que les mordus ne sont plus des jeunes premiers versés dans l'art du dé à huit faces.

Plus sérieusement nous allons traiter ici du portage de la version PC vers la Xbox (pas de version PS3 prévue pour le moment). Étant donné la qualité de la version offerte aux accros de l'ordinateur de bureau, il va être difficile de faire aussi bien. On
prend donc les mêmes, mis a part l'add-on sorti entre temps gratuitement sur PC, et on recommence donc. Et force est de constater que le constat n'est pas du tout ce que l'on aurait pu attendre. Heureusement cette semi déception ne touche que les qualités graphiques du jeu. En effet, les menus sont sales bien qu'étant issus des mêmes croquis. Ils comportent des couleurs plus grossières, et des textures bien moins alléchantes. N'allez pas me faire dire ce que je n'ai pas dit. Ce n'est pas moche, c'est même joli mais ça ne correspond pas aux canons de la beauté de la version précédemment testée sur PC. Et ceci sera valable pour presque tous les éléments négatifs situés si dessous. Presque tous car je vais vous parler de l'herbe quand même. Le niveau de détail des textures n'est donc pas du tout au même niveau et  ces dernières semblent parfois mal collées ou mal découpées sur une surface. Un point étrange terni par une utilisation chromatique qui semble déréglée. L'herbe du terrain de jeu initial est tout simplement laide en revanche. Ou plutôt elle finit par vous faire très mal aux yeux si vous abusez du zoom pour voir vos joueurs et leurs actions. Heureusement il existe plusieurs plateaux disponibles à terme ce qui permet de ne pas en décéder. Les détails des joueurs sont très bons toutefois et restent très agréables à mirer de temps à autre.

Mais comme vous le savez, Blood Bowl est avant tout un jeu de tactique et c'est ce qui rend les problèmes graphiques ci-dessus assez bénins. Car à ce niveau tout est à sa place et même si l'ergonomie peut choquer lorsqu'on passe d'une version à
l'autre, si la traduction met également le joueur en face de certains contextes étrangement peu clairs, tout est fidèle à l'original (les erreurs de traduction et règles étranges également d'ailleurs). On se retrouve devant un jeu de dés modélisé et où la tactique se mêle à la chance. Bien sur en mode championnat il y aura aussi la marge de progression à prendre en compte ainsi que les nombreuses possibilités de rachat de joueurs, et de paiements illégaux d'arbitres qui pimenteront la partie. Ce sera donc des histoires de jets de sauvegardes, de gains d'xp et de compétences. Mieux vaut donc connaitre un peu les bases légales avant de rentrer sur le terrain car malgré tous les écrans d'aide du didacticiel qui semble au passage très clair bien que longuet, nous vous conseillons de préférer vous rendre sur un forum officiel du jeu si le cœur vous en dit et si vous êtes assez doués en Anglais. De toute façon si vous êtes en  possession de la galette ce ne peut pas être par hasard. On vous fait confiance pour être rensseignés.

Toujours Deux modes de jeu donc, toujours huit races jouables dont les Skavens, le Chaos, Les Hommes Lézards pour ceux que je n'ai pas déjà cité. Malheureusement  l
es options de jeu ne nous mènent pas plus loin que le duel. Certains oserons le dire. Et pourtant cela semble normal si on veut pouvoir compter sur l'aspect stratégique d'une partie de Blood Bowl. Il est important de noter qu'il ne s'agit pas ici d'un FIFA 10  (ni d'un Madden NFL 10 d'ailleurs) et que chaque mouvement étant lié à la chance et aux caractéristiques adverses il serait superflu de donner l'illusion de contrôle d'un personnage à un individu. De plus la mort existe dans ce tournoi sanglant vers la Blood Cup. Il est donc bien plus intéressant d'en rester à un affrontement de type clash de matière grise où toutes les associations de compétences sont bonnes pour aller au touchdown, l'étude des faiblesses adverses permettant d'augmenter la différence de point. Le tour par tour reste encore et toujours le nerf de la guerre donc et les seize tours de jeu sont d'une très agréable intensité. 

Et au final malgré sa patte graphique un peu ternie par de probables mauvais choix d'optimisation l'essentiel est bien là au delà de la légère déception. Un jeu témoignage d'un autre jeu légendaire, une passerelle entre deux mondes geeks aux codes pourtant bien différents et surtout un jeu vidéo à la hauteur des enjeux intelligents du jeu de plateau. Le tout est nerveux et prenant et nous donne envie d'y passer une bonne partie de notre vie. Et après tout avec les différentes options il y a largement de quoi faire dans son coin mais aussi et surtout online. 

 

 

 

Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques