8/10

Bye-Bye BoxBoy ! - Test 3DS

Pour la 3ème année consécutive, un BOX BOY!, ressort sur l'eShop de la 3DS. Vu le titre, il semble bien que ce sera le dernier et l'on doit bien avouer qu'il finit la série en beauté à bien des égards.

Il serait un peu fastidieux pour tout le monde de reprendre ici le principe de cette excellente série de jeux de réflexion pure, combinée à une légère touche de plate-forme. Je préfère vous renvoyer au test du 1er opus si vous ne connaissez pas BoxBoy!.

Alors que rares étaient les nouveautés dans le 2ème épisode, ici c'est tout l'opposé. C'est même pléthore de nouveautés, presque trop au point qu'on n'a, au départ, pas complètement l'impression d'en exploiter toutes les potentialités. Déjà, ainsi qu'on le voit sur la jaquette, il y a parfois - donc pas dans tous les niveaux - un petit cube sur patte comme nous, appelé Qbaby, qu'il faut aussi amener à bon port, à cette précision près que le petit ne passe pas toujours par le même chemin que nous. Cela complique sacrément la tâche et crée une nouvelle façon de voir le jeu bien intéressante. Ensuite, il y a les cubes-fusées qui, un léger moment après avoir été créés, s'envolent, et peuvent aussi nous faire voler. Puis, on découvre les cubes-bombes qui permettent de créer des passages dans le décor. L'un comme l'autre n'empêchent pas de faire des blocs-crochet ou serpents, ce qui est très judicieux et génèrent de sympathiques combinaisons. Et puis s'y ajoutent les cubes-téléportations, référence assez classique dans les puzzle-games, à ce détail près que seul le dernier bloc nous téléporte, et qu'il faut donc penser quand même à la forme du groupe de blocs que l'on crée. Bref, encore une fois, la combinaison avec les techniques classiques est présente et complique la situation. Partie amusante, on a aussi droit à des passages avec de l'eau. Enfin, le jeu conclut avec les blocs téléguidés que l'on déplace où l'on veut dans le décor ! Voilà qui fait beaucoup de nouvelles techniques, n'est-ce pas ?


Pléthor de nouveautés : ici, le bloc-fusée.

Toutes ces nouveautés témoignent, s'il en était encore besoin, de l'immense richesse dont disposait le concept BoxBoy! On a ainsi, dans ce dernier opus, l'impression de tout redécouvrir, tant ces variantes repensent à chaque fois le concept. Chapeau bas, en ce qui me concerne, pour les cubes téléportations et téléguidés qui génèrent les niveaux les plus subtils et les plus complexes. Alors qu'au départ on trouvait le jeu presque un peu trop facile, autant dire qu'on se prend la claque à la fin.

Et c'est sans parler des quatre mondes bonus (pour un honorable total de 22 mondes, comme dans le premier opus)... Ces derniers niveaux se corsent sévèrement pour le plus grand plaisir des amoureux du genre : où serait le plaisir de trouver la solution s'il ne fallait pas faire fumer un peu ses neurones ? Et parce qu'il faut finir en beauté, les développeurs nous ont en prime offert pas moins de cinq mondes défis (qui disposent chacun de 8 niveaux). Alors que Box Box Boy! n'en avait qu'un seul de 8 niveaux, là, le concept a clairement été creusé. Ainsi, à chaque monde, il y a une contrainte spécifique, comme ne pas lancer de cube, ne pas sauter, ne pas tomber de plus d'un bloc de hauteur, ne pas utiliser de bloc-crochet ou serpent-bloc. Croyez-moi, on commence sérieusement à s'arracher les cheveux là. La difficulté est bien au rendez-vous, et même les indices finissent par ne servir à rien.

Bref, on ne peut que saluer cette belle façon que le studio HAL Laboratory a trouvé de conclure la série BoxBoy!. Même l'univers graphique, plus coloré et animé qu'à l'accoutumé, a lui aussi été rehaussé. Pour la troisième fois, je dis donc : le jeu est incontournable. Il ne manquait qu'un mode éditeur ou une combinaison des nouvelles techniques avec la possibilité de faire deux séries de cubes...

NB : - comme la dernière fois, les costumes et musiques débloqués dans les deux premiers épisodes se retrouvent automatiquement dans Bye-Bye BoxBoy! 

- comptez 15H de jeu seulement (mais la durée de vie est tout à fait nohorable pour le prix), car les premiers mondes sont assez faciles pour qui connaît bien la série.


Et là, le cube-bombe.

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques