3.5/10

Captain America : Super Soldier - 3DS - Test

Profiter de la sortie d'un film pour nous sortir un jeu vidéo est un procédé bien connu. Rares sont les jeux à avoir franchi cette épreuve avec les honneurs. Captain America n'est pas l'exception et c'est parmi une jouabilité soporifique et des graphismes vides que s'ébat le plus célèbre défenseur des libertés.

Bonjour, je suis Steve Rogers mais vous me connaissez sûrement sous le nom de Captain America. Les plus jeunes diront que la retraite serait plus appropriée pour moi qui combattait avec leur grand-père mais que voulez-vous, la justice n'attend pas. Après un film qui su vous plaire, on me propose de remettre le couvert dans le monde des jeux vidéo. J'étais un peu frileux car lorsque un film est transposé en jeu, ce n'est pas toujours pour le mieux. Mais que voulez-vous, l'appel du devoir a été plus fort.

Histoire avec un grand H ?


Waterloo morne plaine ...
Durant la second guerre mondiale, j'infiltre une base ennemie en compagnie de Bucky mon fidèle compagnon, lorsque je découvre que nos ennemis sont surarmés. En effet, l'Hydra, organisation criminelle bien connue, s'est invitée dans la partie et il est de mon devoir de les stopper avant que leur folie et leur technologie s'abattent sur nous. L'histoire est donc en marge de mes aventures Hollywoodienne mais je suis accompagné des mêmes amis. Howard Stark s'assure de la logistique, Peggy est là pour me briefer et Bucky est toujours prêt à prendre les armes. Les doublages sont sympas mais cela s'arrête peut-être là car au final, je suis contraint de parcourir des couloirs et de faire souvent la même chose.

Graphisme avec un petit G !


Cap met les choses aux poings !
Lors de mes premiers pas sur le champ de bataille, j'ai cru avoir remonté le temps. En effet, je me battais dans des tranchées. Plus tard, j'ai découvert que c'était l'illustration de tout le jeu : arpenter des couloirs. Je suis donc constamment amené à parcourir les mêmes couloirs vides pour arriver dans la même salle carré dénuée de tout sens esthétique. De même, je me demande comment j'ai pu séduire les foules lorsque je vois mes yeux inexpressifs et la maladresse de mon physique. Avec les bras aussi grands que les jambes et avec des formes grossières, je ne suis que l'ombre de moi-même. Par chance mon bouclier est bien fait ! Mais c'est une maigre consolation. Cela dit, nous sommes tous à la même enseigne et même Madame Hydra souffre de cette modélisation. Si la 3D est tolérable lors des cinématiques, je vous conseille de l'enlever pour le reste du jeu. En effet, les mouvements insupportables de caméra et les gros plans vous enverront en kiné des yeux en quelques minutes.

Ennui avec un grand E !


Les soldats de Crâne vont voir rouge !
Pour combattre cette injustice graphique, j'ai donc tenté d'insuffler de la vie lors de mes combats. Là encore, les suppôts du mal m'ont mis des bâtons dans les roues. Fini les grandes démonstrations martiales, il suffit de taper en boucle sans trop viser et de contrer de temps en temps. C'est ennuyeux au possible et mon fidèle bouclier n'a pas plus de panache. Les moments acrobatiques sont scriptés et même les plus jeunes ne trouveront pas beaucoup d'intérêt dans ces phases là. Les quelques ralentis qui ponctuent vos meilleurs mouvements achèveront de vous convaincre quant à la faible qualité des animations.

Plaisir avec un petit P !


Je vais appeler Valérie Damidot pour la déco !
Malgré les bonus, les illustrations ou les costumes, cela ne suffit pas à empêcher les plus patriotes de rester combattre à mes côtés. Les plus téméraires trouveront une durée de vie plutôt faible surtout qu'il n'y a pas d'option pour combattre à plusieurs.

Vous l'aurez compris, ce jeu est un piège de mes ennemis afin de me décrédibiliser. L'abject Crâne Rouge doit bien rire mais le joueur beaucoup moins.


Prends mon poing carré vile crapule !

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques