7/10

Citizens of Earth - Le changement, c'est maintenant !

Un jeu de rôle dans les turpitudes du quotidien ! Incarnez le vice-président de la Terre et avec vos électeurs et autres partisans, sauvez le monde en combattant la malbouffe, les donuts tueurs et les invasions mutantes !

Les jeux de rôles sont remplis de monstres mythologiques, de dragons auxquels se confrontent vos héros qu'ils soient guerriers, mages ou encore archers. Citizens of Earth propose un autre choix. À l'instar de Ness et de ses amis dans Earthbound, vous êtes un héros qui s'inscrit dans notre époque. Vous allez vous battre avec les armes du quotidien contre les ennemis de tous les jours. Un journal suffira-t-il à calmer à un panneau stop ?


Et un nouveau citoyen pour la cause : le culturiste !
Bon, en fait, vous… Vous n'allez pas vous battre. Vous êtes le vice-président de la Terre (rien que ça) et il est hors de question que vous vous salissiez les mains. C'est pourquoi vous engagez dans vos combats trois de vos partisans. Au début, ce sera surtout votre frère livreur, votre mère et le boulanger du coin mais très vite vous vous adjoindrez les services de la police, d'une prof de yoga, d'un SDF ou encore d'un barman. Pour faire quoi, vous allez me dire ? Bah… Sauver le monde d'un ensemble d'évènements étranges qui ont commencé par une manif avant d'enchaîner sur des cafés qui disparaissent, des vaches aliens et des scouts accros aux cookies. Voilà d'ailleurs l'une des grandes forces du jeu : proposer un ton décalé tout en donnant un but et du challenge au joueur.


Mince ! Des hippies rebelles ! 
En effet, vos comparses vont devoir batailler à votre place dans des combats au tour par tour. Chaque profession aura ses atouts et ses capacités afin d'attaquer, de défendre ou d'embrouiller vos ennemis. Pour faire simple, vous avez des capacités gratuites qui servent à travailler au corps les adversaires afin de pouvoir effectuer les capacités payantes mais plus puissantes. Cela dit, si un ennemi a une faiblesse quelconque, ça ne vous coûtera rien du tout. Une capacité de feu comme le projecteur du conspirationniste devient gratuite contre un ennemi vulnérable au feu comme le tas de feuille. A vous de vous constituer un groupe équilibré ou spécialisé selon les lieux et les missions.


Balade avec les partisans ! 
Le jeu peut rendre accro assez vite de par son humour et les quarante personnages disponibles pour votre groupe. L'exploration devient un bon moyen de découvrir le monde, d'agrandir son équipe et d'engranger de l'expérience. Cela dit, Citizens of Earth souffre de quelques soucis récurrents dans le monde du jeu de rôle. En effet, la course à l'expérience entraîne des combats à répétition qui peuvent être aussi lourds que les nombreux allers et retours qui seront nécessaires pour les très nombreuses activités. Par ailleurs, il faut reconnaître que la carte du monde et le suivi des quêtes n'ont pas été très optimisés (comme la plupart des menus).

Ceci dit, si vous recherchez un jeu de rôle original et rigolo, vous frappez à la bonne porte. Avec ses personnages hauts en couleurs, sa liberté de ton et la richesse de ses phases de jeu, vous aurez de quoi faire. A condition toutefois de supporter un système vieille école avec le leveling et les aller/retours massifs.


Chic ! Le musicien monte le son ! Il est en compagnie (à droite) de la présentatrice météo et de la prof de yoga ! 

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques