8/10

Creative Zen Xtra - lecteur MP3 - Test

Rien à faire, c'est plus fort que moi. Où que j'aille, il faut que j'emmène ma musique. Un long voyage en train ? Une longue et chiante journée de boulot ? Un amphi ennuyeux ? Pas sommeil ? Une soirée qui manque d'ambiance et de bonne musique ? Toutes les situations sont propices à avoir sa musique à portée de main c'est à dire dans un appareil transportable pouvant stocker de nombreuses heures de musiques. Après avoir galéré pendant des années avec des baladeurs CD puis CD MP3, je suis enfin passé au tout numérique avec un objet très high tech : le Creative Zen Xtra.

Pour lire ses MP3 autre part que chez soi, il existe différents appareils : il y a d'abord les petits lecteurs à mémoire flash qui font parfois office de clés USB mais leur contenance est faible. Il y a ensuite les lecteurs CD MP3 mais ils sont gros et les CD ont intérêt à être bien gravés et résistants. De plus, la capacité d'un CD est faible mais on peut toujours en changer. Il y a aussi les Mini-Discs mais c'est souvent fastidieux de copier ses MP3 sur un MD et il faut beaucoup de MD si on ne veut pas tout les temps les effacer, sans compter le prix exorbitant des lecteurs/enregistreurs MD. La meilleure solution reste pour moi le lecteur qui embarque carrément un disque dur 2 pouces et demi (comme sur les PC portables) ce qui lui assure une grosse contenance.

Mon choix s'est porté sur le Creative Zen Xtra 30 giga-octets (il existe aussi en 60) pour une seule raison : le prix. Vendu environ 300 euros, c'est 50 euros de moins que son concurrent l'iPod qui n'embarque que 15 giga-octets... 30 GO, cela fait environ 16 000 morceaux de musique ! Oui ça calme. Ceci étant dit, analysons la bête. Le Creative Zen Xtra se présente comme un pavé blanc de 76 x 113 x 22 mm (environ la taille d'un gros porte-feuille) avec une coque gris métallisée par-dessus, un écran LCD, les boutons de fonctions sur les tranches et la connectique sur le dessus. Sobre et très design, il accuse un poids de 220 grammes et tient dans toutes les poches internes de vestes ou de blouson voire même dans une poche de jean. La positon des boutons de fonctions n'est pas forcément idéale et on met un peu de temps avant de s'habituer à changer rapidement de pistes et à régler le volume. Par contre, les touches sont très ergonomiques et répondent à la moindre pression. On regrettera l'absence de télécommande et la difficulté de verrouiller les touches mais cette fonction ne sert pas à grand-chose sur cet appareil.

Toujours pour rester dans la partie hardware, le Creative Zen Xtra est vendu avec un câble USB, un transfo, des écouteurs blancs d'excellente qualité, un CD de drivers et une housse de protection avec crochet pour ceinture. Il tient théoriquement 14 heures de lecture en autonomie. Mais ce chiffre baisse énormément si vous faites des transferts et un tout petit peu chaque fois que vous utilisez les boutons de fonctions car ceux-ci activent le rétro éclairage bleu de l'appareil. Pour une utilisation classique (sans transfert), il tient environ 11 heures réellement. Si cela vous amuse, la batterie est amovible et vous pouvez la changer par une autre batterie achetée séparément pour prolonger encore cette autonomie au cas où vous voudriez faire un Paris-Sydney sans escale.
Les transferts justement se font en USB 2 ce qui est fort agréable pour ceux dont les PC supportent cette norme car les transferts sont très rapides (environ 3 minutes pour un giga-octet). Sinon, c'est de l'USB 1 et alors là bon courage...

Point noir de l'appareil : on ne peut s'en servir comme disque dur externe que si on installe les drivers. Impossible donc d'arriver chez un pote, de brancher tout simplement le lecteur pour lui piquer sa collection de films de c... Charles Bronson. Il faudra apporter le CD de drivers avec et ce à cause d'un formatage spécial du disque dur. Concernant la partie software en elle-même, la simplicité d'utilisation est très variable. Si vos MP3 sont correctement ID3 Taggés avec le nom, l'artiste, le genre et l'album, vous pourrez les mettre sur le Creative Zen Xtra par un simple glisser-déposer. Mais si ce n'est pas le cas, il faudra passer par une interface ultra-lourdingue pour renommer tous les tags ID3. Bien sur, vous n'êtes pas obligés de le faire mais après je vous souhaite bonne chance pour retrouver un titre précis. Au passage, vos musiques ne sont pas forcées d'être au format MP3 car le WMA et le WAV sont reconnus. De plus, le lecteur est upgradable par flashage du firmware ce qui permettra le support futur d'autres formats comme l'Ogg Vorbis. Il est possible de charger des listes de lectures mais malheureusement il faudra les créer car les listes Winamp au format .m3u ne sont pas supportées.

Je pinaille vraiment car les défauts ne sont que des pois chiches dans le couscous comme on dit dans le sud. On les oublie vite dès qu'on navigue parmi ses musiques et qu'on les écoute. Un petit joystick permet de se déplacer dans ses musiques en choisissant un critère de départ : le genre, l'album ou l'artiste. Même si le lecteur est archi-blindé, retrouver une piste précise est très rapide. On peut directement lire un album ou une piste ou bien construire sa playlist au fur et à mesure tout en jouant le début. Le passage d'un morceau à l'autre se fait sans temps mort grâce au formatage spécial. Vous pourrez sans problème faire votre jogging étant donné que l'engin ne saute jamais.

Quant à la qualité d'écoute... Ah mes aïeux ce que c'est bon ! J'ai rarement entendu un son aussi pur (pour peu que vos MP3 sont bien encodés évidemment) et aussi chaleureux. Les aigus n'agressent jamais, les basses claquent bien sans grésiller même en poussant à fond le volume, même avec des guitares ultra-saturées (le Slipknot test ^^). Par contre, faites attention au volume : la protection anti-douleur n'est pas activée par défaut ! Comme si cela ne suffisait pas, Creative a intégré son standard EAX pour améliorer la lecture. Si la majorité des effets sont assez inutiles et tape à l'oreille (mais très bien rendus) comme la simulation d'un environnement acoustique (auditorium, concert, salle de bain, cathédrale, garage, intérieur, club jazz, salon, opéra, petite pièce, théâtre) ou le changement de vitesse de lecture, on apprécie la possibilité de régler l'équalizer comme on le souhaite ou de choisir une des configs déjà présentes (acoustique, classique, disco, jazz, new age, pop, rock, vocal).

Vous l'aurez compris, c'est un petit bijou que nous a produit Creative, certes non dépourvu de défauts, mais possédant à mon avis le meilleur compromis qualité/prix/design. On en devient très vite dépendant une fois qu'on l'a testé. Est-il réservé uniquement aux geeks et aux techno freaks ? Je dirais plutôt qu'il est réservé à ceux qui veulent écouter leur musique partout et dans les meilleures conditions sans avoir à trimballer des piles et des boîtes de CD.

A propos de l'auteur

    1 commentaires

    • Anonyme

      18/11/2008 à 22h14

      Répondre

      bonjour! quelqu'un sait-il comment changer l'écran de démarrage (splash screen) du creative zen xtra ?

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

    Rubriques