7.5/10

CT Special Forces: Back To Hell - Test

Cela me fait bien plaisir de parler de ce jeu ! En effet, il est développé et édité par LSP, une société marseillaise qui n'est pas encore tombée dans le giron des majors du jeu. En plus ils développent des jeux fort sympathiques comme la série des CT Special Forces (déjà 3 opus !). Plongeons-nous sans plus attendre dans l'enfer du terrorisme international ! Dit comme cela, ça fait presque peur. Non ? Bon... Vous incarnez trois des membres du CT Special Forces, une unité de choc chargée de flinguer du terroriste à travers la planète. Evidemment, vous agissez seul et vous intervenez dans les points chauds du globe comme par exemple le Moyen-Orient. C'est fou comme les scénaristes du titre sont originaux.

Le jeu démarre et surprise pour les connaisseurs du premier opus, on se retrouve dans un shoot'em up vertical à bord d'un hélicoptère à flinguer des tanks et des hélicos. C'est sympathique mais avec trois types d'ennemis et peu de challenge, ces phases (une par monde) n'ont pas grand intérêt. Heureusement, tout rentre dans l'ordre dès le deuxième niveau. On retrouve le jeu d'action/plate-forme vu de côté qu'on connaît. On peut tirer, sauter, lancer des grenades, changer d'arme si on récupère des munitions, faire des roulades et donner des coups de couteau au corps à corps. On ne meurt pas en touchant les ennemis mais en se mangeant leurs balles. Si cela vous rappelle Metal Slug, c'est normal. LSP a dû beaucoup jouer à la série phare de SNK. Du coup, on peut même conduire des tanks dans cet opus.

Pourtant si Metal Slug est une source d'inspiration pour le gameplay, CT Special Forces 2 en est finalement assez éloigné pour le reste. Déjà, le titre n'est pas trop bourrin et assez tactique. Même si les ennemis sont nombreux, on passe pas mal de temps à se planquer derrière des caisses, envoyer des grenades à couvert, se servir des barils explosifs... De plus, on ne crève pas en une balle. On dispose d'une petite barre de vie qu'on fait remonter en trouvant des medikits. Malgré tout, si vous foncez en blastant tout ce qui bouge, vous ne ferez pas long feu. Le design des niveaux est particulièrement soigné et offre de grands moments de combat. Le jeu est un petit peu libre car il permet de revenir en arrière pour récupérer tous les bonus ou d'emprunter un chemin détourné.

Le maître mot du jeu doit être variété. En effet, même si les phases classiques constituent le coeur du jeu et sont diablement funs, CT Special Forces 2 comporte pas mal de petits défis qui cassent le rythme et la monotonie. Vous devrez par exemple sauver des otages avec votre fusil de snipe comme dans Silent Scope, en récupérer d'autres dans des phases à la Gunship, trouvez les bombes avant qu'un compte à rebours n'arrive à zéro, sauter en parachute sans oublier les combats contre les boss.

En plus d'être marrant à jouer, ce jeu est une vraie merveille graphique. Les décors sont très fins, les sprites nombreux et très détaillés (on voit même le rayon rouge de la visée laser du flingue) et les animations tout simplement parfaites. Je n'ai pas décelé de bug ni de ralentissement. C'est un sans-faute auquel vient s'ajouter la partie sonore pourvue d'excellents bruitages et d'une musique efficace à défaut d'être exceptionnelle. On aurait préféré un système de sauvegarde avec une pile plutôt qu'avec des mots de passe mais comme ceux-ci ne sont codés que sur quatre chiffres, on ne va pas trop se plaindre. Attention tout de même, les mots de passe ne sont pas comme des continue car ils enregistrent votre nombre de vies.

Evidemment, c'est la durée de vie qui va faire basculer le jeu en dessous du 8. Même s'il est assez dur, CT Special Forces 2 : Back To Hell se finit en une après-midi bien remplie d'autant plus qu'on vous fournit un mot de passe à chaque fin de niveau. Malgré l'absence de bonus à débloquer ou de scores à exploser, on y revient de temps en temps pour une petite partie. Il y a quand même trois niveaux de difficulté et le jeu est largement assez bon pour qu'on ait envie d'y retourner. Vivement le 3 et vivement Metal Slug Advance !

Partager cet article

A propos de l'auteur

    1 commentaires

    • SLammy

      08/05/2004 à 00h00

      Répondre

      Ce jeu m'a déçu car j'attendais un clone valable du hit arcade SNK : Metal Slug. CT Special Force est un clone...raté. On est loin du gameplay survolté de Metal Slug ou des délires graphiques de l'équipe japonaise.
      Quelques qualités pour le shoot de LSP tout de même : une variété d'actions apréciable avec des phases en hélico plutôt intéressantes.
      Reste l'absence de sauvegarde qui dessert le jeu puisqu'il faut noter tous les Passwords à l'ancienne.

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

    Rubriques