8.5/10

Dance Central 3 - Test Xbox 360

Aller en boite de nuit demande toute une logistique et un budget qui, si l'on veut être le petit prince du dancefloor, sont plutôt conséquents. Sans compter qu'il faut passer par toute une phase de lose monumentale où l'on ne sait pas danser et, résultat, on déprime un peu. Heureusement, les petits gars d'Harmonix, après nous avoir transformés en rock star sur Guitar Hero puis Rock Band, vont à nouveau tenter de nous apprendre les rudiments du move et du rythme. Ainsi, après deux épisodes (critique de l'épisode 2 ici) au succès planétaire, voici la nouvelle mouture de Dance Central.


Comme Travolta Yeaaaaaaaaaaaaaaah !
Trois jeux en trois ans. Un vrai défi puisque pour rester attrayant, le jeu doit maintenant proposer un challenge et des nouveautés afin de conserver les fans tout en faisant venir les nouveaux venus. Vous avez donc un petit mode histoire afin de bien cerner le jeu et faire le fier. L'infâme docteur Tan fait des siennes et vous devez le contrer tout en retrouvant vos camarades disparus. Un seul moyen de faire les deux : remonter le temps pour maîtriser les meilleurs pas de danse depuis les années 70. Bon … dit comme ça, j'ai l'air d'avoir importé de la drogue des années 70 mais c'est le pitch. Au final, c'est plutôt sympa car on découvre ou redécouvre des morceaux mythiques dans une grande ambiance.


Un rebelle avec une pose !
Accueilli par Angel et Miss Aubrey, vous aimeriez bien rester un peu plus dans cette époque des années 70. Décolleté et pantalons moulants mis à part, vous allez vous trémousser sur les Village People (même les Village People …) et Gloria Gaynor. Les années 80 m'ont fait marrer avec le slide à apprendre et les New Kids On The Block (Coucou Mark Walhberg). Les années 90 vont réveiller vos instincts de fiesta avec la Macarena (merci Mia Frye) ou encore Bellini. Les plus foufous se défouleront sur Vanilla Ice tandis que les plus robotiques apprécieront les sonorités électroniques des Daft Punk. Les années 2000 vont permettre à votre côté « boom boom » de s'exprimer avec The Black Eyed Peas et 50Cents. Le présent vous fera bouger pour le meilleur et parfois pour le pire, je vous laisse seul juge avec Justin Bieber, LMFAO ou encore les Maroon 5 et Christina Aguilera. Ainsi ce seront près de 46 chansons qui seront sur le disque. Vos jeux précédents ne seront pas oubliés puisque les playlists s'importent et que les DLC vous suivent.


Si tous les profs de danse étaient comme elle ...
Tout ça, c'est bien mais c'est sur la technique que ce nouvel opus achève de nous convaincre. Visuellement tout d'abord, l'ambiance cartoon et le ton du jeu est nickel, c'est la fête et ça se sent. Le gameplay ensuite est nickel. Déjà une référence dès le début de Kinect, il continue sur sa lancée et offre une reconnaissance au poil près. Le jeu n'est peut être pas forcément évident pour les nouveaux mais vous ne pouvez pas accuser la reconnaissance des mouvements. On continue sur la lancée des précédents épisodes et on a un jeu aux petits oignons. Si vous aimez les jeux de rythme et vous trémousser alors ne réfléchissez pas, ce jeu est fait pour vous.


C'est la danse des canards !

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques