Dark Messiah Of Might And Magic

Après avoir gratifié le monde du jeu de rôle sur PC de leur remarquable Arx Fatalis, les lyonnais d'Arkane Studios planchent actuellement sur le mystérieux développement de Dark Messiah.

Tout ce que l'on peut dire sur ce jeu de rôle à la première personne est qu'il se déroule dans l'univers de la franchise des Might and Magic (récemment rachetée par Ubisoft). D'autre part, un gros effort aurait été fait sur les possibilités de combattre, ce qui laisse présager de la part d'Arkane une volonté de bourrer leur titre d'adrénaline brut de décoffrage. Quelques images pour donner une idée de l'ambiance générale :

krinein-212.jpg

krinein-213.jpg

krinein-214.jpg





Site officiel : c'est par là...
Sortie prévue : août 2006

A découvrir

L'E3 chez toi

Partager cet article

A propos de l'auteur

6 commentaires

  • Guillaume

    04/05/2006 à 10h35

    Répondre

    J'imagine que les screens ont du être retouchés : ça a l'air étonnament lumineux.
    Je ne dirai pas que c'est beau, ya quand même un gars par terre avec une flaque de sang, mais c'est assez impressionnant. Même si je dois dire que je regrette un peu qu'il n'y ai pas plus de flou : que le décor soit à 10 ou 100 mètres, on voit aussi bien les détails

  • Anonyme

    04/05/2006 à 10h39

    Répondre

    Guillaume a dit :
    Je ne dirai pas que c'est beau, ya quand même un gars par terre avec une flaque de sang, mais c'est assez impressionnant.

    Moi je trouve que celui à qui on vient de couper la tête et qui a les bras en l'air a une certaine classe. (Ah, la finesse dans les jeux vidéo, y'a pas à dire, ça fait envie... )

  • gyzmo

    04/05/2006 à 10h48

    Répondre

    ça a l'air étonnament lumineux.


    A l'instar d'Oblivion (et de tous les jeux fonctionnant sur le moteur de Half Life²), Dark Messiah utilise en fait le HDR (High Dynamic Range) pour simuler les effets réalistes de la lumière :



    Autrement, j'ai également lu que ce jeu serait linéaire dans le déroulement de ses missions mais offrierait aux joueurs la possibilité de terminer son objectif de diverses façons (ce qui était déjà le cas dans Arx Fatalis). On peut également s'attendre à une intelligence artificielle assez redoutable.

    Et un petit screen sournois que j'aime bien pour la route :



    Le monstre au fond va pas tarder à recevoir en pleine poire une chaise Louis La Brocante que ça m'étonnerait pas^^

  • kou4k

    31/10/2006 à 22h28

    Répondre

    Synopsis :
    "Après avoir apprécié oune pitite peu la démo, et n'ayant fichtrement rien à faire de mon lundi après-midi, je suis allé me procurer ledit jeu, une fois ma paye encaissée... "

    trois mots devraient suffire à résumer [i]Dark Messiah :
    "Beau", "chargement", "scripté", "interractif".
    Un paragraphe par mot, pour donner mon impression après quelques heures de jeu.


    Configuration de test :
    -CPU: Athlon xp 3200+
    -CG: Nvidia 6800GT
    -Mem: 1go ddr 3200
    -Son: CM(nforce 2)
    Ma config de jeu étant limite correcte, j'ai pu tout de même jouer correctement sans saccades intempestives en résolution 1280/1024 et les graphismes assez élevés.
    Seules quelques saccades en début de partie, avec un blocage de son, sont présentes, mais c'est surtout dû à mon processeur.
    Donc le jeu est très bien optimisé.



    [b]Beau
    Ben oui, comme on pouvait s'y attendre avec les screens et les vidéos de promotion, Dark Messiah exploite à merveille le moteur Source, ayant déjà fait ses preuves avec Half Life 2.

    Pour palier à l'absence de lumière dynamique, ca se voit pas vraiment, soit-dit en passant, le jeu abuse du HDR, parfois un peu épuisant pour la carte graphique et les yeux, mais à l'effet toujours garanti.
    Les textures sont vraiment soignées et les visages expressifs.
    Pas de faux pas, si ce n'est certains passages que l'on doit traverser rapidement assez vides en objets et autres petits détails, notamment les villes un peu désertes, mais tout n'est pas vraiment flagrant.
    Les effets de particules et d'eau sont réalistes en bien rendus.

    Un joli jeu et relativement bien optimisé, comme précisé plus haut.



    Chargement
    Abordons d'abord le plus gros défaut, à mon goût, avant de se lancer dans le jeu :
    Le temps de chargement entre les niveaux est abusivement long!!!

    5 minutes au bas mot pour certains niveaux,c'est énorme!
    Bon, mon Processeur n'étant pas de dernière génération, je sais qu'il y est pour un peu, mais tout de même, je fais tourner la plupart des jeux actuels presque à fond et je n'ai jusqu'alors jamais eu à déplorer une telle attente entre chaque niveau de jeu.
    Dommage, car le rythme est inévitablement cassé et l'attente devient vite insupportable.



    Scripté
    Comme on pouvait s'y attendre avec le moteur Source, le jeu est l'occasion de nombreuses petites scènettes, agrémentant le parcours du joueur.

    Les dialogues des gardes, ou le passage furtif d'un ennemi nouveau, de nombreuses animations font vivre le monde d'Ashan.
    L'histoire se dévoile donc en partie avec des cinématiques, mais aussi en plein milieu du jeu, comme on peut s'en rendre compte dès le début, avec l'attaque de la ville de Heaumeroc par un troll.
    Ces scripts, en plus d'amplifier l'immersion, qui est garantie par un absence de musique de fond et des bruitages assez bons, sont le plus souvent propices à de nombreuses morts spectaculaires de vos ennemis .
    Nous arrivons logiquement au dernier mot jean pierre. -->



    Interractif
    LE gros point fort de Dark Messiah.
    Non content d'utiliser les armes mises à sa disposition, Sareth(vous, toi, moi, nous, ils, eux, les joueurs quoi...), peut utiliser quelques sorts et se servir d'un coup fort amusant et utile : la tatane.

    Le coup de pied permet, en plus de casser les portes et de bousculer les ennemis, de les précipiter dans une foultitude de pièges naturels disséminés un peu partout, comme un simple ravin, ou un mur de piques sur lequel il ira s'embrocher.

    Les facons de tuer un adversaire sont aussi diverses qu'originales :
    couper une corde pour écraser un ennemi, actionner un levier bien placé, détruire un poteau abimé et voir se déverser un amas de caisses et de tonneaux, envoyer le pauvre bougre sur un feu de camp pour le voir s'enflammer, geler le sol pour lui faire perdre l'équilibre, lui jeter un objet à la tronche, ou simplement lui couper un membre avec un coup puissant bien placé.
    Vous pouvez aussi l'atirer vers une tache d'huile qui vous enflmmerez avec une boule de feu ou une flèche allumée gràce à une torche à proximité, etc...

    Bien que tuer soit plaisant, vos adversaires sont plutot coriaces.
    résistants, ils sont en plus bons bretteurs et excellents archers, ces derniers étant particulièrement exaspèrant, avec les mages, car ne se laissant pas approcher pour finir dans un mur de pic.

    Ces nombreuses interractions donnent parfois lieu à d'amusantes constatations, comme "tien, pourquoi y'a plein de murs plein de pics un peu partout? sont tous amateurs de SM?", ou encore "Pfff encore en dessous d'une caisse ou sur la trajectoire d'un lustre détaché, imbéciles de gardes".



    le reste...
    Le coté RPG est plutôt minime. Si vous recherchez un jeu de la veine d'un Oblivion ou Neverwinter, c'est pas le style.
    Ici, on lorgne plutôt du coté d'un Thief, The Dark Project ou d'un...heu... Oblivion, mais juste pour les phases de combat, car le jeu est très orienté action/infiltration.

    En guise d'ingrédient RPG, on a le droit à plusieurs spécialisations et points de compétences à répartir entre "combat", "magie", et "diverses".
    On dispose d'une douzaine de sorts, pas énorme, mais qui peuvent bénéficier d'une mutation temporaire gràce à l'état d'adrénaline, actionné une fois la barre d'adrénaline, à coté de la barre de vie, remplie.
    Puis, quand on regarde bien, on utilise souvent les mêmes sorts dans un RPG.

    L'état temporaire d'adrénaline est l'occasion de tuer ses ennemis avec plusieurs "fatalités", assez gores ou brutales, en général, mais toujours joussives.

    "Jouissif", c'est un peu l'autre(autre autre autre...) mot pour qualifier Dark Messiah(le messie des ténèbres-fr).
    On prend vraiment plaisir à trouver un moyen original de tuer chaque pauvre mec à proximité, et, les combats contre plusieurs adversaires étant fréquents et vraiment difficiles, on se voit finalement obligé d'utiliser naturellement les fameuses interractions proposées en surnombre pour survivre et s'éclatter devant son écran.

    Le scénario, ne paraissant pas transcendant à première vue, semble tout de même bien ficellé et on se prend à l'histoire car elle est bien implémentée à l'action. D'autant plus que le jeu est entièrement traduit.



    En conclusion[/b], bien que je n'aie pas fini le jeu, donc incapable de donner un avis définitif avant, je suis tout de même confiant quant au potentiel de Dark Messiah[/i].
    Le système de jeu, scripté, améliore le scénario, mais réduit considérablement la liberté. Cependant, une liberté d'action est laissée au joueur, qui pourra choisir entre l'affrontement direct, la magie, ou l'infiltration, et passant par divers endroit pour arriver à ses fins.

    Un bon jeu, défoulant à souhait, et dont la durée de vie est grandement augmentée par le choix de la mise à mort et des compétences, ce qui amène à un très probable recommencement; pourquoi s'en priver?

  • gyzmo

    31/10/2006 à 22h38

    Répondre

    Ah, très sympa ton développement

    Cela me donne envie de l'avoir entre les mains. J'avais déjà trouvé la démo (très courte) bien alléchante avec effectivement son potentiel interactif niveau "mise à mort" et son optimisation. Pas besoin d'avoir un ordi de psychopathe pour le faire tourner avec plein de détails et tout. Les animations sont très expressives et les décors que j'ai parcouru assez grandioses (quoiqu'un peu vide de monde^^). Puis les doubles dagues, quel doux petit plaisir

  • kou4k

    31/10/2006 à 22h47

    Répondre

    merci.

    J'ai oublié de préciser que les voix francaises sont excellentes.

    Pour parler des dagues, j'ai réussi une fois ou deux, en chargeant un coup puissant, à me mettre en position de lancer et à tuer quelques gardes à distance avec...

    Mais je sais pas comment on fait!

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques