Démo exclusive pour duo légendaire.

Une démo exclusive qui a fait la part belle à l'action. Adrénaline et fusillade seront au programme. Un programme qui donnera envie de jouer à la version finale.

Kane et Lynch sont de retour au travers d'une démo exclusive qui a pour principal objectif de nous faire saliver jusqu'à la sortie du jeu. Pour rappel, dans le premier volet, vous incarnez Kane, un psychopathe notoire qui entre deux braquages, allait devoir récupérer sa fille en compagnie de Lynch et de ses amis. Le jeu se jouait à la 3ème personne et il faisait la part belle à l'action. L'esthétisme très Tarantino du jeu était par ailleurs l'un de ses atouts. Au rayon des faiblesses, la réalisation technique et le manque de profondeur de jeu étaient les principaux coupables. De l'eau a coulé sous les ponts depuis et c'est un nouvel épisode qui s'offre à nous. Découvrons donc ensemble les nouvelles péripéties de nos malfaiteurs préférés.

Chercher le traître !
Chercher le traître !
La démo se veut une vitrine du futur jeu. Ici, point de mode unique limité à trois minutes de balade guidée. Dans la démo de Kane et Lynch 2, nous avons le privilège de goûter au mode histoire et arcade en solo avant de s'initier au mode multi-joueurs. C'est une bonne idée de la part des développeurs. En effet, beaucoup de jeux gagnent leurs galons grâce à ce dernier. C'est un excellent moyen de prolonger l'aventure ou même d'en créer une totalement nouvelle. Au rayon des nouveautés, nous avons dorénavant la possibilité de se mettre à couvert de façon manuelle, contrairement au premier opus où ce mouvement était effectué automatiquement. Le rythme de jeu est toujours aussi débridée et votre héros ne pourra prendre que deux armes sur lui. Cette idée bienvenue renforce le côté extrême de l'action : sa violence. On se déleste de son uzi pour aller récupérer un fusil à pompes et pourfendre les policiers ou les bandits qui barraient votre chemin. Le côté très cinématographique du jeu est présent à chaque instant : ce sont d'une part les effets de caméra lorsque vous courez ou encore le rendu lorsque vous traînez dans certaines ruelles. Du côté de votre arsenal, vos armes ne sont pas très précises, et elles vous incitent par conséquent à foncer dans le tas, à mitrailler tous azimuts et à utiliser le décor à votre avantage. Ce dernier sera d'ailleurs fortement sollicité. En effet, celui-ci comporte de nombreuses zones destructibles mais également de multiples zones stratégiques. Les ennemis tenteront de vous contourner, de vous appâter ou encore de vous retenir afin d'arriver à leurs fins.

Panique à Shanghaï !
Panique à Shanghaï !
Les parties à plusieurs peuvent se jouer dans le mode histoire en coopération mais également dans d'autres modes sympathiques. Dans l'un des modes, vous jouerez aux gendarmes et aux voleurs afin d'empêcher ou de réaliser la fuite des lieux d'un braquage. Vous pourrez également jouer le coup de la fuite avec des compagnons avec qui vous ferez face aux hordes des forces de l'ordre. Dans ce mode de jeu, vous pourrez également trahir vos compagnons si vous les jugez trop dangereux ou peu rentables. La mise en scène rappellera Heat ou Point Break. En tout cas, ce mode a généré un grand engouement dans la communauté de testeurs. Il est d'ailleurs intéressant de noter qu'il y a plus de mort par trahison que par l'action des policiers.

Ils sont content d'être réunis !
Ils sont content d'être réunis !
Du côté histoire, sachez que Lynch sera le personnage principal contrairement à l'épisode précédent. Lynch mène une vie « paisible » à Shanghai avec la femme qu'il a choisie. Il accueille avec fébrilité son vieil ami Kane venu lui rendre visite. Tout devient fou lorsque les deux as de la gâchette abattent un trafiquant. Ils deviennent alors les proies de la police mais également des gangs chinois. Les cinématiques et chaque lieu sont présentés comme si l'on assistait à un film. L'univers est donc séduisant surtout que les personnages sont toujours aussi charismatiques.

Lynch en pleine... réflexion.
Lynch en pleine... réflexion.
Néanmoins, il faut voir ce que la version finale donnera. Ainsi, les modes de jeux seront-ils toujours aussi grisants après de nombreuses heures de jeu ? Le mode histoire nous tiendra-t-il toujours en haleine ? Du côté de la réalisation, les graphismes sont meilleurs pour les phases en ville mais les derniers passages de la démo sont moins bons. Les paysages de chantiers et d'immeubles abandonnés ne sont pas très agréables. Du côté des mouvements, on regrettera l'absence de roulade ou de véritables attaques au corps à corps. Ainsi, les personnages perdent en mobilité malgré quelques bonnes trouvailles comme la caméra portée derrière le joueur durant un sprint.

Par conséquent, cette suite s'annonce plutôt bonne même si le statut de jeu « culte » ne semble pas encore pour cette fois.

A découvrir

Crackdown 2 - Test

Partager cet article

A propos de l'auteur

1 commentaires

  • Anonyme

    16/08/2010 à 19h12

    Répondre

    tro coule

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques