17 commentaires

  • kenji

    04/04/2006 à 15h31

    Répondre

    Démo bien sympa par ailleurs

  • Guillaume

    08/04/2006 à 23h56

    Répondre

    Oui démo très sympa, sur Xbox notamment. Je regrette un peu la maniabilité. Pour bien faire les choses ils faut posséder 3 mains...
    Pour le reste : graphisme et animation, ça a l'air sympa.

  • kenji

    09/04/2006 à 02h28

    Répondre

    T'arriveras jamais à te servir d'une manette

  • Guillaume

    09/04/2006 à 10h16

    Répondre

    kenji a dit :
    T'arriveras jamais à te servir d'une manette

    Quand même, quand pendant les combats on veut sauter (bouton A) + changer son angle de caméra (pad de droite)+ tirer (gachette) + se diriger (pad de gauche)... on ne peut physiquement pas, à moins de poser la manette à plat sur une table...

    La version pc : clavier+souris est bien plus maniable

  • Perco

    09/04/2006 à 11h20

    Répondre

    Guillaume a dit :

    Quand même, quand pendant les combats on veut sauter (bouton A) + changer son angle de caméra (pad de droite)+ tirer (gachette) + se diriger (pad de gauche)...


    Ca a pas l'air bien compliqué, tu laisse un doigt sur la gachette, le pouce gauche sur le pad de gauche, le pouce droit te servant appuyer sur A puis a diriger ta camera...

    M'enfin de toutes facons qu'elle idée de vouloir faire tant de choses en meme temps

  • kenji

    09/04/2006 à 13h01

    Répondre

    C'est ultra classique comme manip, on voit que tu joues pas aux fps sur console, c'est bien ce que je dis aucune excuse tu sais pas te servir d'une manette

    Euh par contre faut pas changer l'angle de caméra en sautant, c'est sur que la c'est chaud

  • Guillaume

    25/04/2006 à 17h05

    Répondre

    Je ne souhaitai pas l'intégrer à la critique, mais on notera un effort des concepteurs du jeu pour que les jeunes filles s'intéresse à Tomb Raider : Il est possible de changer Lara Croft de vêtement. Du vrai barbie !

  • Anonyme

    25/04/2006 à 17h07

    Répondre

    C'est dans l'intéret des filles ça ? Marrant, j'aurai plutôt pensé que ça intéresserait la gente masculine...

  • Wax

    25/04/2006 à 17h24

    Répondre

    Aurélie a dit :
    C'est dans l'intéret des filles ça ? Marrant, j'aurai plutôt pensé que ça intéresserait la gente masculine...


    Ca dépend. Si on peut également enlever les vêtements de Miss Croft, alors oui!

  • Guillaume

    25/04/2006 à 17h24

    Répondre

    C'était une façon élégante de situer la chose

  • Mentos le Freshmaker

    26/04/2006 à 17h57

    Répondre

    J'ai testé la démo du jeu (sur PC) et je dois dire que je suis totalement d'accord avec la critique
    Les graphismes sont vraiment beaux (bien que j'aie dû me passer de l'antialiasing), la jouabilité a été revue de façon à progresser beaucoup plus facilement et c'est tant mieux (dans les premiers opus on avait l'impression de manier un char d'assaut, mais c'était déjà bien pour l'époque).
    Cependant je n'ai pas rencontré de boss dans la démo, j'ai du interrompre mon jeu une fois passé d'extérieur en intérieur, mon PC ramait trop
    Sur le peu de temps que j'ai passé à y jouer, la seule remarque que j'ai à faire concerne la voix de l'assistant de Lara qui souffre d'une VF pas très convaincante...
    Comme dit dans la critique, Lara Croft revient enfin dans un jeu à la hauteur (L'équipe de Core Design a été évincée au profit de Crystal Dynamics)

  • Guillaume

    28/04/2006 à 21h05

    Répondre

    Il n'y a pas de boss dans la démo

  • Anonyme

    13/05/2007 à 17h08

    Répondre

    ce jeu est trop génial, j'y ai joué sur ps2 mé je ne pouvait plus m'en passé !! love lara croft !! un seul défaut , c'est trop rapide , j'ai l'impression d'y avoir joué 10 minute !! mon passage préféré , c'est quand elle zigouille le monstre aquatique (angleterre) et qu'elle se retrouve face au deuxieme , quand elle a fini , le monstre est bloqué derriere la grille elle le menace avec ses flingue , et la : gros yeu doux de la part du gros serpent !!! tro marrant !!! ps: j'ai 11 ans

  • Koub

    10/02/2008 à 14h15

    Répondre

    Hop, ma critique perso de Tomb Raider Legend :


    Initiée en 1996, la saga Tomb Raider est emblématique du Jeu Vidéo. Jeu d'action-aventure révolutionnaire à ses débuts, Tomb Raider n'a
    toutefois pas supporté le poids des années. Après la résurrection manquée en 2003 de L'Ange des Ténèbres, la série semblait bel et bien finie. Et pourtant. Conscient du total désaveu critique de L'Ange, l'éditeur
    Eidos Interactive ne jette pas l'éponge pour autant. Eidos décide de
    prendre le taureau par les cornes. Le développeur Core Design est
    gentiment remercié. On préfère faire appel à l'équipe de Crystal
    Dynamics connue pour Pandemonium mais, surtout, pour la
    phénoménale reprise de la saga Legacy of Kain avec Soul Reaver en
    1999. Et pour être sûr de faire bien les choses, tout en caressant les
    fans dans le sens du poil, le créateur originel est rappelé à la barre.
    C'est donc ainsi que Toby Gard devient consultant sur le projet Tomb Raider Legend en 2004. Legend surgit
    donc en avril 2006, un peu comme un lion blessé. Lara Croft a renouvelé
    son abonnement à la salle de muscu. Et le résultat est étonnant.







    Commercialisé sur toutes les machines possibles et imaginables histoire de rapporter un max, notamment l'amusant
    doublé Xbox-Xbox 360, Legend est pourtant plus spécifiquement conçu comme un jeu de nouvelle génération. Et ça se voit: sur PC et 360, Legend est d'une
    beauté assez hallucinante, même si le mode spécial next-gen
    du PC
    semble loin d'être optimisé et provoque de nombreux bugs et autres
    plantages assez rageants. Certains effets spéciaux sont également
    douteux. L'eau est par exemple fort jolie, mais dès qu'elle intéragit
    avec quelque chose, tout n'est que supercherie. J'en veux pour preuve
    cette ruse de sioux parfaitement honteuse qui est de faire « onduler »
    Lara dès que son image est devant un point d'eau. Même si elle n'est pas dans l'eau.
    Mais laissons là ces ronchonneries de techniciens pinailleurs, tant les
    textures sont d'une finesse complètement dingue. La modélisation est,
    elle, franchement classieuse. L'animation ultra souple et naturelle
    finit de faire de ce Tomb Raider Legend une fantastique réussite technique.







    Athlète
    hors du commun, Lara multiplie les sauts de taré en apnée au-dessus du
    vide, se rattrape à tout ce qui dépasse, rebondit, se hisse, dérape. On
    ne compte plus les exercices de gymnastique avec les barres. C'est
    classe, c'est fluide, c'est élégant. Et ça surprend. Peut-être un peu
    trop, même. Car rien n'arrête Lara. Aucun saut n'est impossible, aucune
    cascade ne lui fait peur. Le spectacle est assuré mais, du coup, le
    challenge est inexistant. Côté combat, Legend déçoit.
    Terriblement. Le bestiaire est limité comme jamais. Je ne me souviens
    pas avoir croisé autre chose que deux panthères, quelques chiens et,
    peut-être, un tigre des neiges ou assimilé. Par contre, pour chaque
    malheureux fauve abattu, comptez minimum une trentaine d'hommes
    exécutés. L'ambiance solitaire et aventureuse du Tomb Raider originel est, de ce point de vue,
    totalement bafouée. En multipliant les gunfights yakuzesques dans les buildings, Legend lorgne de beaucoup trop près sur Max Payne.
    Ajoutez à cela que l'intelligence artificielle atteint des sommets de
    nullité et que la visée de Lara est la plus pourrie jamais programmée
    et vous obtenez des combats parfaitement inintéressants. Mais quand Legend arrête ses délires urbano-nawakesques pour se recentrer sur ce qui fit de Tomb Raider sa
    renommée – à savoir les tombes et autres civilisations perdues –, force
    est de constater une certaine qualité. De la Bolivie à l'Afrique en
    passant par le Pérou, les paysages sont parfois somptueux. Au détour
    d'une corniche, à deux cents mètres au-dessus d'un lac perdu et cernée
    par les cascades, Lara plaisante sur un décor de carte postale et lâche
    sans le savoir une profonde vérité: Tomb Raider est un jeu de
    voyage. Ou, plutôt, il devrait l'être. Car les développeurs de Legend n'ont pas tout à fait compris cet aspect. Ils mettent en scène des
    décors mirifiques mais sont infoutus de les exploiter. Tomb Raider
    Legend s'imagine être une aventure époustouflante, mais ce n'est qu'un parc à thème terriblement épuré. Tomb Raider Legend se
    veut être un jeu d'action intense et décomplexé, mais il est
    horriblement mal réglé. Symbole de cet échec, les scènes à moto: fun et
    trippantes, mais servies par une jouabilité parfaitement douteuse et un
    rythme bien mou du genou. Ce ne sont pas les quelques scènes
    cinématiques (très) vaguement interactives qui feront de Legend un monument d'action. Au contraire. Le jeu se perd en cascades ultra
    attendues guère dignes d'un film de série B.


     


    Les
    scènes de plate-forme rattrapent le jeu au forceps. Oubliée, cette
    maniabilité psycho-rigide des premiers épisodes où chaque saut était
    millimétré tout en étant parfaitement capillotracté. On l'a dit,
    maintenant Lara ne manque jamais un saut et trouvera toujours où se
    raccrocher. C'est grisant et décoiffant. Difficile de ne pas s'extasier
    devant certaines séquences complètement camées où l'on doit user du
    grappin à tout-va. Dans ces moments, même si le challenge est
    inexistant, Legend sait
    se faire foutrement apprécier. Dommage que, même ici, on ne soit jamais
    vraiment seul. Les collègues de Lara saccagent immanquablement chaque
    épisode de contemplation solitaire en faisant fuser des âneries dans
    son oreillette. En déballant ses supers décors de rêve boostés à la
    sauce next-gen tout en offrant quelques morceaux de bravoure acrobatique, et malgré un système de caméra super mal branlé,
    Legend dévoile
    donc l'étendue de son potentiel malheureusement gâché. Il est assez
    consternant de constater que plus de dix ans après l'avènement de la
    3D, ces foutues caméras ne soient toujours pas harmonieusement réglées.


    Quant aux énigmes, celles-ci sont réduites à leur plus simple expression. Tout ce qui est important est plus
    étincelant encore que le chaudron rutilant de Kaamelott,
    les secrets se résument à ouvrir une armoire et, pour finir d'achever
    tout début de difficulté, un outil-analyseur vous indique ce que vous
    devez bouger. C'est assez consternant. Le niveau de difficulté n'y
    changera rien, seule votre résistance aux balles sera diminuée. Le
    verdict est sans appel: les niveaux se plient en une grosse demie-heure
    à peine. Mais bon. On se laisse prendre à ce petit jeu de blocs à
    pousser. Surtout que le moteur physique est plutôt sympathique. Même si
    les masses et autres inerties sont beaucoup trop faibles pour être
    crédibles, le rendu dispose d'un semblant de vérité qui n'est pas
    désagréable.

    Au final, même si Legend ne fait qu'effleurer l'essentiel et propose un contenu
    tellement light qu'il
    laissera tout le monde sur sa faim, il n'en demeure pas moins
    éminemment sympathique et augure du meilleur pour le prochain
    Tomb Raider Anniversary, remake façon next-gen
    de l'épisode originel. Ca, ça va être putain de bon.



     

  • Anonyme

    02/08/2008 à 12h42

    Répondre

    comment on tue le monstre aquatique ???

  • Anonyme

    05/11/2008 à 18h44

    Répondre

    je trouve se jeu formidable je l'ai fini sur mon ordinateur ainsi que sur la ps2 . je l'adore

  • Anonyme

    05/11/2008 à 18h49

    Répondre

    pour tué le monstre dans l'eau il te suffit de tirer sur les cloches une par une pour que le monstr s'endorme est a se moment la prend l'aimant est aimante l'éspece de clanches et tire de façon a se qe la cloche tombe sue sa téte mais fait vite car le monstre se reveille trés vite!!

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques