4/10

Desperate Housewives - Test

Desperate Housewives : ce nom ne vous est pas inconnu, pas plus que Wisteria Lane, ou encore Bree, Lynette, Susan ou Gabrielle. Vous êtes même sans doute déjà addicted, et vous n'êtes pas les seuls. Réel phénomène, la série a déjà été récompensée aux Golden Globe Awards, et cumule les records d'audience à chaque diffusion. Malheureusement, le jeu vidéo n'est pas fait du même bois.
Desperate Housewives, le jeu, vous propose d'emménage à Wisteria Lane, le quartier de nos chères héroïnes. Vous avez beau être nouvelle, vous êtes déjà « couleur locale » : un mari, un fils, et toute une batterie de secrets à garder, à commencer par votre amnésie.

Desperate Housewives fonctionne sur le même principe que les Sims, sans en atteindre la prouesse technique. Toute nouvelle partie commencera par la création de votre famille basée sur un schéma pré-généré : vous, votre mari, et votre rejeton en pleine crise d'adolescence. Quelques options permettent une légère customisation physique, oscillant entre le passable et le parfaitement hideux. Et un clic plus tard, vous voilà dans votre prestigieux pavillon de la célèbre avenue de Wisteria Lane, prête à retourner chaque pan de moquette pour récolter les petits secrets honteux que cachent ses habitants bien sous tout rapports - en apparence.
Pour progresser dans l'intrigue, vous avez des objectifs, et vous devez interagir avec les autres personnages pour les remplir, le plus souvent en vous engageant dans des discussions fleuves et en choisissant consciencieusement vos réponses (la plupart du temps, vous devrez simplement choisir d'être la plus sympa possible pour que vos voisins se livrent...) Malheureusement, vous ne pouvez pas vous défaire de votre condition d'humain, et devrez donc suffire à vos besoins vitaux. Le réalisme s'arrête là. Car une chose est sûre, dans ce jeu, si vous voulez quelque chose, vous pouvez l'avoir. Coucher avec le mari de votre amie pendant que celle-ci est là ? Pas de problème. Voler des bons d'achats dans les maisons de vos voisins ? C'est possible aussi.
Je vous entends d'ici : « mais ça n'a aucun intérêt ! Mais c'est stupide ! » Et bien oui.

Et tout le reste du jeu est de cet acabit. Les différents épisodes s'enchaînent sans réel lien, vous vous contentez d'entassez les dossiers sur vos voisins. Rien n'est fait pour créer un scénario. En somme, le jeu vidéo ne reprend pas un seul des ingrédients qui font le succès de Desperate Housewives. Les personnages n'ont pas d'épaisseur, l'intrigue n'est pas prenante, et les graphismes sont moches à pleurer. Pour nous occuper, les développeurs ont inclus des mini-jeux plutôt affligeants, jugez vous-même : dans le jeu de jardinage, vous devez arracher les mauvaises herbes, tuer les parasites et arroser les plantes ; dans le jeu de cuisine, vous devez couper les ingrédients, les mettre à cuire...

Pour ne rien gâcher, Desperate Housewives - le jeu demande un nombre impressionnant de ressources. Pourtant destiné à un public de néophytes, il se paye le luxe de ne pas reconnaître la plupart des cartes graphiques d'ordinateurs portables, et rame sur les autres pc.Prévoyez au minimum un 2GHz secondé par 512 Mo de Ram (davantage serait probablement apprécié) et une bonne carte 3D récente (tapez dans les récurrences, ATI ou GeForce) d'au moins 128 Mo.

Sans qualité, le jeu vidéo Desperate Housewives n'est qu'une adaptation ratée d'une série à succès. Fan de celle-ci, passez votre chemin et attendez patiemment les prochaines épisodes des belles femmes aux foyers, c'est ce que vous avez de mieux à faire.

A découvrir

Red Steel

Partager cet article

A propos de l'auteur

1 commentaires

  • Anonyme

    21/04/2009 à 13h20

    Répondre

    pourquoi 16 ans et +

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques