A DECOUVRIR
8/10

Runequest

Ah, Runequest, ces canards, ces broos, ces limaces géantes que vont combattre toute une équipe de vaillants héros au coeur généreux et aux bras gonflés...

Ah, Runequest, la Rolls des jeux de rôles médiévaux-fantastiques. Avec son monde, Glorantha, si cohérent et si attachant...

Runequest, un jeu de l'ancien temps : l'ère pre-wizardienneofthecost, un jeu dans lequel il faisait bon lancer un d100, un jeu qui utilisait le système chaosium...

Et oui, vous allez me dire que j'ai sans doute l'air un petit peu partial concernant ce jeu. Mais je dois dire à ma décharge que tous mes meilleurs souvenirs de jeu de rôle date de l'époque où je mastérisais à Runequest. Les avantages de ce jeu était très nombreux : un système de jeu vraiment très bien fait qui permet de bien simuler les choses sans trop abuser (pas comme Rolemaster par exemple), un monde vraiment très bien fait, où ordre et chaos s'affronte dans des combats titanesques...

Parlons justement du système de jeu : le système chaosium a été pendant longtemps le système de jeu qui tenait le haut du pavé, ce système se retrouve dans Runequest, L'appel de Chtulhu, stormbringer et Hawkmoon. Rien de très compliqué dans ce système : pas de notion de niveau, mais juste des pourcentages pour représenter les capacités des personnages, ainsi qu'un système de points de vie à deux niveaux : le niveau global et le niveau partie du corps par partie du corps. Les combats sont ainsi très simples puisque pour les gérer il suffit de lancer un d100, de comparer le résultat par rapport à un seuil très simple à calculer puis de lancer les dés de dégats de l'arme et enfin de soustraire le résultat aux points de vie du personnage.
Un bon jeu de rôle, c'est un bon système, mais aussi un bon background, et le moins qu'on puisse dire c'est que sur ce point Runequest innove tout en restant un classique du med'fan. Greg Stafford (Le Créateur...) a fait du bon boulot : il a repris les bons trucs du médiéval fantastique et à rajouté des races toutes nouvelles avec en prime un panthéon très cohérent, le tout sur fond d'affrontement avec l'empire Lunar.
Alors bien sur, ça fait un petit peu Star Wars version médiévale, mais quitte à combattre des méchants, autant combattre les forces du Chaos elles-mêmes. Et puis de toute façon, la plupart des jeux de rôles fonctionne sur une vision dichotomique du monde (seules les druides de D&D me contrediront).

Enfin bref, vous m'aurez compris, Runequest est un jeu pour lequel j'ai une affection particulière, mais au delà de ce parti-pris, il faut bien admettre que c'est un jeu avec un background particulièrement fouillé et qui, et ce n'est pas négligeable, est 100% jouable avec uniquement le livre de base.
Alors profitez du fait que le jeu est ressorti récemment et est donc facilement disponible, et que en écumant les brocantes vous pourrez trouver une foultitude de suppléments de bonne qualité.

Partager cet article

A propos de l'auteur

3 commentaires

  • Anonyme

    22/09/2008 à 18h47

    Répondre

    Gloire à Runequest!


     Le plus fouillé des jeux de rôles med-fan qu'il m'ait été donné d'essayer (et pourtant je suis un vétéran).

  • Anonyme

    28/10/2008 à 04h24

    Répondre

    Tout à fait d'accord avec toi. Après une longue introspection sur les raisons de ma pause jeuderolistique (suite à un gavage de D&D, alors que je nl'ai jamais aimé...), je me suis rappelé ce que j'avais apprécié dans le jeu de rôle, les meilleures parties et Runequest est le jeu où j'ai les meilleurs souvenirs. A tel point que je viens de re-commander mon RuneQuest d'antan. Mon jeu préféré de tous les temps !

  • Anonyme

    08/11/2008 à 03h30

    Répondre

    Un excellent jeu de rôle qui à certes un peu vieilli, mais dont l'univers est énorme de background et de complexité.


    Un jeu très mortel aussi , c'est sur il faut jouer en finesse, ce qui ne plaira pas forcément à tout le monde.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Rubriques