7/10

Disney Universe - Test

Il y a de quoi être sceptique au départ mais étrangement, on se laisse gagner par les frénésie de l'action et par le look mignon de ses aliens déguisés en personnages Disney. Simba, Abu, Donald, Jack Sparrow ou encore la fée Clochette sont des exemples de costumes pour parcourir la folie de ce jeu recommandé pour les plus jeunes tout de même. Cependant, les papas et les mamans seront ravis de participer à une activité vidéoludique en famille.

Disney, ce nom évoque le goût de la guimauve pour certains et pour d'autres, c'est un monde merveilleux teinté de plaisirs simples où les héros sauvent les princesses et où le bien triomphe du mal. Lorsque le parc Disney Universe fût créé, nous étions tous très contents. En effet, même dans notre galaxie, Disney est connu. Nous sommes une race extraterrestre mignonne avec de grandes têtes expressives mais nous aimons faire la fête. Pour cela, nous nous déguisons en nos personnages favoris et nous parcourons les mondes que nous préférons. Cependant, notre passion sera-t-elle la vôtre ? Avez-vous encore votre âme d'enfant ? Vos enfants, rêvent-ils encore de gentils monstres et de pirates audacieux ?

Il y a eu comme un bug !


L'agence tout risque !
La vérité est moins rose qu'il y paraît. Notre ordinateur chargé de contrôler les mondes est devenu un poil fou. Son bon côté nous guide tandis que son mauvais côté tente de nous trucider et capture nos amis. Nous avons donc besoin de toute l'aide nécessaire pour sauver nos copains tout en rétablissant l'ordre. J'avoue que côté scénario, ça semble bizarre mais ce n'est pas la première fois qu'un parc d'attraction sophistiqué tente de tuer ses touristes (Mondwest, par exemple).

Notre monde est tout mignon !


Je t'ai l'oeil Donald !
On a de bonne bouille et pour être encore plus sympa, on se déguise comme nos héros favoris. Ainsi, 45 costumes s'offrent à nous pour parcourir les six mondes du jeu. Chacun de ses mondes offre un univers particulier avec ses énigmes et ses mécanismes. A nous, les rues pleines de magiciens d'Aladin ou les robots recycleurs de Wall-E. Chaque niveau se divise en trois sections qui offrent tous leurs lots d'aventures et de fantaisie. Dans Pirates des Caraïbes, nous serons dans Londres avant d'aller sur un bateau ou sur une île pleine de méchants pirates. Ces lieux sont tous colorés et les ennemis ont même leur côté charmant et idiot. De notre côté, nos déguisements sont dans l'ensemble sympathiques. Je suis moins fan de Tron mais les déguisements du Roi Lion ou de Monstres et Compagnie sont charmants. Certains râleront sur le côté simpliste de certains lieux mais ce serait oublier toute l'ambiance générale et les musiques devenues cultes qui ponctuent chaque endroit.

Action… Réaction !


Gaaaaaaaaaaaarrrrrrrdes à vous !
Nous nous battons souvent et nous faisons dans le sauvage. Trois boutons servent à tout faire : sauter, actionner/attraper, et combattre. Dans les faits, on tape furieusement en sautant partout en se jetant sur tous les bonus disponibles. Des lasers, des épées ou la capacité de jeter des abeilles sur ses ennemis, tout est fait pour frapper les touches frénétiquement. Il faut dire que ça marche. On se défoule comme des petits fous et tout cela rappelle les jeux Lego où l'action est débridée et où les énigmes sont des excuses pour récolter des pièces. D'ailleurs, à l'instar des rois de la construction, nous ne pouvons pas mourir. Pratique pour les débutants ou les maladroits. L'idée est de toute façon de se faire plaisir de 7 à 777 ans (on vit vieux chez nous).

Je t'aime, moi non plus !


Ohana signifie famille !
Nous aimons faire la fête alors nous avons un mode multi-joueurs. Malheureusement, il faudra vous réunir chez un ami puisque nous ne maîtrisons pas votre technologie du jeu en ligne. Au moins, les plus jeunes seront surveillés par papa/maman. Néanmoins, ce mode peut se jouer de façon coopérative à fond ou bien à l'instar d'un New Super Mario Bros Wii, de manière compétitive. Faire disparaître une plate-forme, tirer dans le dos ou encore envoyer votre « ami » dans une herse, c'est possible.

Pour Conclure.

Nous espérons tous votre aide pour sauver notre parc. Au début, j'étais aussi un poil sceptique quant à ma capacité de m'amuser dans ce lieu. Mais la double personnalité de l'ordinateur ou l'action frénétique dans des costumes mignons m'ont rallié à la cause de mes confrères. Certes, les plus grands trouveront ça un poil simple mais ils passeront un moment agréable tandis que les plus petits seront captivé par les couleurs, la musique et la magie Disney. J'ai fait le test encore récemment, un enfant est resté hypnotisé devant mon costume de Mickey tandis que je parcourais les rues d'Agraba.


Je n'ai besoin de personne en Massey Ferguson !

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques