7.5/10

Dofus - Test

Le soleil se lève sur le Village. Pas très bien réveillé, j'avale un pain au seigle avant de m'extirper de ma tente. La masse prolétaire d'Amakna dont je fais malheureusement parti n'a pas encore le privilège de vivre sous un bon toit de chêne. Ruminant quelques mauvaises pensées révolutionnaires, je me dirige vers une mine au sud du Village. Cette dernière étant cachée, il m'aura fallu déployer des trésors de patience et 200 kamas pour qu'un mineur chevronné m'en révèle l'accès. Armé d'une pioche, je creuse la roche pour gagner ma pitance. Pour passer le temps, nous entonnons quelques chansons paillardes avec un confrère...
Mon escarcelle confortablement remplie, j'utilise une rune de transport pour me rendre à la bijouterie où muni d'un sertisseur, j'use mes yeux à la confection d'anneaux ou d'amulettes. D'un oeil avide, je contemple mes babioles... il y en a pour 20000 kamas au bas mot. Le temps d'une sieste, les ¾ de ma camelote ont été vendus... la routine.
Entre-temps, je paufine mes grands projets. Recruter de braves citoyens dans l'optique d'infiltrer les différentes sociétés secrètes d'Amakna et en retirer informations à marchander, codes de maison, voire l'opportunité de mettre la main sur l'un des six précieux Dofus.
Dans la soirée, je parcours les terres alentours à la recherche d'ingrédients rares. Les prix proposés pour les Tescicules de Mulou et le Dentier de Chafer me font glapir de rage. Les gens du commun n'ont vraiment pas le sens des réalités. Ma logorrhée vindicative va crescendo alors que je tombe dans une embuscade. Cinq apprentis roublards se fendent de vannes bien senties tandis qu'ils me taillent en pièces. Comme un malheur n'arrive jamais seul, je comprends que mes frères d'arme n'arriveront jamais à temps pour casser la trogne des coupe-jarrets au sortir du combat. Je prie donc pour que mes objets les plus précieux ne soient pas dérobés et perds connaissance sans un mot. Au moins, je serai resté digne.

Dofus est un mmorpg ou, comme on dit par chez nous, un jeu de rôle en ligne massivement multijoueur. Dofus tourne sous Flash ce qui permet à tout pc muni d'une connexion ADSL de partir en quête des 6 Dofus. Ces Dofus, ce sont les 6 oeufs de dragon aux vertus magiques dispersés en Amakna, le pays moyennageux et loufoque de « Dofus ».
Servi par des graphismes 2D fort mignons, entre manga et Disney, et qui ne sont par ailleurs pas sans rappeler un certain Ragnarok, vous pourrez incarner l'une des 10 races-guildes d'Amakna. Ces dernières, toutes humanoïdes, n'en ont pas moins leur spécificité : Ecaflip, homme-chat dont l'existence est soumise à la Chance ; Xelor, enfant-momie manipulant le temps etc...
Au delà des guildes, chaque personnage peut embrasser une demi-douzaine de carrière, des métiers de production (mineur, paysan, forgeron), aux métiers de transformation (bijoutier, forgeron, bottier). Le nombre de personnages non joueurs est assez réduit mais propose néanmoins un panel considérable de quêtes (plutôt basiques il faut le reconnaître), ce qui en contrepartie, oblige les joueurs à se fournir chez d'autres joueurs. Du coup, c'est une véritable Bourse qui s'instaure en fonction de l'offre/demande pour tel ou tel ingrédient. Si animaux et monstres feront office de souffre-douleur à la population locale, le player versus player est possible en agressant les passants, ou en châtiant les agresseurs.

Dofus est-il un mmorpg différent de ce qui se fait actuellement ? Certes, Dofus vous est proposé à un prix modique (5 euros par mois), tourne assez facilement, et s'actualise de façon quasi instantanée. C'est enfin un jeu français (prière de mettre la main sur le coeur pour une demi seconde) proposant un univers tout à la fois « cute » et loufoque. Dofus, c'est aussi l'humour (ou l'amour ?) déployé par les développeurs pour bichonner leur bébé : les flots rugissants à l'Est du Village ont été de tout temps désignés sous le nom de « Mer d'Asse », les chandeliers de la Taverne sont taillés en forme de poing serré, une chandelle trônant sur un majeur tendu... Pour autant, Dofus n'échappe pas au défaut récurrent du jeu de rôle en ligne par sa course à l'xp, son manque de roleplay (les joueurs attendent le retour du forum avec impatience), ses petits bugs récurrents, et enfin l'obligation d'accumuler un nombre d'heures de jeu considérable pour acquérir le respect de ses pairs.

Si vous avez du temps... et surtout du temps, Dofus est fait pour vous.

A découvrir

Ico - Test

Partager cet article

A propos de l'auteur

7 commentaires

  • Anonyme

    18/10/2004 à 00h00

    Répondre

    Dofus est un super jeu, le numero 1 mondial pour moi, le seul vrai jeu flash disponible en ligne. Un jeu qui ne nous est pas egale de payer 5 par mois.
    En plus, il est possible de jouer à plusieur grace à la création de team, comme par exemple la team xoiit la plus grande de ce monde merveilleux. http://teamdofus.xooit.com pour s'y inscrire.

    le seul point négatif : j'aurais préféré acheter une licence à 50 une bonne fois pour toute plutot que de payer 5 par mois
    Je le conseille vraiment à tout le monde, meme avec un vieu PC, en plus vous pouvez le tester gratuitement une semaine sur http://www.dofus.com

  • Anonyme

    18/10/2004 à 00h01

    Répondre

    bein, dofus, j'ai vraiment adoré... jusqu'à la bêta 0.14 (environ)

    je m'explique :
    outre le climat entre joueurs qui était plus détendu (avant l'arrivée du concept d'embuscade en vue de dépouiller), on pouvait jouer plus tactique contre quelques monstres à défaut d'en avoir une floppée, et on était pas obliger de jouer "usine rpg" (comprenez : passer plus de temps à travailler qu'à combattre et pour un gain somme toute modéré). travailler dans un jeu, ça peut être intéressant, mais quand il s'agit de répéter les mêmes tâches pendant environ 30minutes pour récupérer d'un combat qui dure 3 minutes ; c'est lourd. Et ça l'est encore plus quand on revient du VRAI travail >_

  • Thib

    16/06/2005 à 19h56

    Répondre

    Ah excellent Dofus, ça me rapelle de nombreux souvenirs, quand c'était encore en béta et donc gratuit

    C'est clair que ça joue pas dans la même cours que WoW, Lineage etc mais c'est très sympa dans le genre et pas cher

  • Obi

    08/09/2005 à 10h46

    Répondre

    SALut! juste pour dire qu'il y a du nouveau pour ce jeu bien sympa. Dofus s'attaque au monde avec la sortie de la version internationale du jeu!

  • Anonyme

    14/11/2008 à 09h34

    Répondre

    Jeu programmé avec les pieds, des combats longs contre des monstres vraiments nuls. T'as beau monter une stat comme un fou, tu vois une légère différence.


    Exemple : tu monte ta force de 1 à 70% avec une bonne arme, tu passes de 12 à 14 de dégats, c'est vachement bien !!!


    Bref, mal géré et vraiment trop long avec beaucoup de kikoulolmdr.

  • Anonyme

    07/02/2009 à 20h18

    Répondre

    dofus est un super jeux cet le graphisme moi qui m'inpréssionnent

  • Anonyme

    12/04/2010 à 22h22

    Répondre

    Sa sert à rien de faire du roleplay pour présenter DOFUS car dans ce monde, le roleplay est mort =/ Quelque mercenaire et autre essayent de survivre dans une foule de "kevin,kikoulol,kikitoudur,nikeur-de-maman,pyjama" mais en vain. Domage, bon jeu, bonne ambiance mais avant. Le jeu a des combats stratégique la preuve va faire un krala, CM ou ougah à l'arrache.... impossible, toujours peut-etre la même technique pour chaque monstre tout le temps mais...voilà.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques