7/10

Dungeon Siege 3 - Test

Le retour de Dungeon Siege est une bonne nouvelle pour l'amateur de jeux de rôle. Cependant, si le gameplay est riche et subtil, les graphismes seront plus inégaux. Toujours est-il que l'expérience est envoutante et que le charisme de nos quatre protagonistes parviendra à nous garder éveiller durant quelques heures.

L'été, son soleil, sa chaleur et ses coups de soleil demandent aux joueurs en manque de luminosité de se protéger des rayons nocifs. Seulement, pour réussir à préserver la santé de ses joueurs, il faut leur offrir un havre de fraîcheur et de bien être, un jeu capable de le garder durant des heures devant son écran. C'est ainsi que Dungeon Siege 3 se présente à nous. La saga qui a débuté en 2002 est connue des joueurs sans toutefois jouir de la même aura que certains cadors des jeux de rôle. Pour ce troisième opus, Square Enix prend les choses en mains et opère un changement dans la série tout en tentant de préserver l'univers intrigant de la saga.

Nous sommes Légion !


Mon armure va rouiller dans cette grotte !
150 ans après la fin des épisodes précédents, le royaume d'Ehb est calme et serein. La paix et la prospérité règne grâce à la 10ème Légion. Cependant, le roi meurt assassiné et la puissante Jeyne Kassynder accuse les légionnaires de ce forfait. La guerre civile éclate et la Légion est écrasée impitoyablement. 30 ans plus tard, Odo, un survivant de la grande guerre, voit qu'il est temps de réussir les survivants et les fils de la Légion afin de contrecarrer Jeyne et son groupe de fanatiques. C'est ici que vous intervenez puisque vous incarnez l'un des quatre descendants de la Légion. Vous ne pouvez donc pas créer votre avatar. Cependant, le design de nos quatre héros fait que ces derniers sont particulièrement attachants et stylés. Lucas est le chevalier sans peurs, Reinhart est un mage érudit, Anjali est une puissante archonte (être élémentaire mythique) et Katarina est une envoutante sorcière jouant avec ses armes à feu. La personnalité des héros et leur voix donnent au jeu une dimension épique appréciable. Le doux accent de Katarina ou bien l'éducation de Reinhart sont des exemples d'aspect marquants. Toutefois, les autres personnages du jeu ne jouissent pas toujours de ce même soucis du détail et nos héros ne peuvent pas modifier leur apparence même si les effets des plastrons et autres casques demeurent présents.

Des graphismes assiégés !


L'esquive est un art dans ce jeu !
Techniquement, Dungeon Siege 3 est une énigme. Si les personnages principaux sont finement travaillés, d'autres sont grotesques à l'instar des Gobelins ou des villageois. Ce constat se retrouve dans l'ensemble du titre. Ainsi, si certains décors paraissent envoutant à l'instar des passages ou de Stonebridge, le soucis du détail ne transparaît pas dans les textures ou la possibilité de véritablement jouer avec la caméra. Cette dernière est d'ailleurs plutôt capricieuse et elle s'avère même gênante dans certains combats. D'un monde à l'autre, le joueur passe donc de « oh ! une belle forêt » à « c'est quoi ce troll hideux dans un village en carton ».

La quête du pouvoir.


Je vous prends tous à la fois ! (quoique)
Là, où Dungeon Siege 3 brille, c'est sur le gameplay. Pour faire simple, chaque personnage a deux postures de combat et sur ces postures vous avez trois compétences. Trois autres compétences spéciales viennent garnir votre héros. Lucas peut donc combattre avec son bouclier et une petite épée ou bien se battre avec une puissante épée à deux mains. De même, Anjali peut passer de sa forme de feu, idéale pour le combat à distance, à sa forme humaine, pour pourfendre ses ennemis de sa lance. Loin d'être une contrainte, ces postures sont une force. Vous êtes obligés de passer de l'une à l'autre subtilement pour défaire vos opposants. Les combats sont (même en facile) plus intenses et retors. Les ennemis vous encerclent, vous leurrent et font tout pour vous pourrir la vie. Heureusement, vos compétences vous aident. Si les pouvoirs sont au nombre de 9 pour chacun de vos héros, ce sont les choix à l'intérieur de ces compétences qui vont être déterminant. Vous êtes donc amenés à vous spécialiser au sein de chaque sort afin d'être le plus efficace possible. De même, plus vous utilisez un sort, plus vous le maîtrisez. Lorsque cela est fait, vous pouvez alors déclencher une version améliorée de cette compétence. Ainsi, le chacal invoqué par Katarina peut faire plus de dommages, ou bien donner de la vie à sa maîtresse ou encore un peu des deux. Ce système plutôt riche a le mérite d'offrir des combats subtils et intenses qui sont bienvenus. De même, pour survivre, vous devrez maîtriser l'art de l'esquive afin d'éviter les tirs ennemis ou certaines manœuvres d'encerclement.

Une légion, c'est plusieurs joueurs.


"au carrefour, prenez à droite"
Si en solo, vous n'avez qu'un seul compagnon pour combattre avec vous, en multijoueurs, rien de vous empêche de lutter à quatre. Chacun prend alors un héros et se lance dans l'action. Cependant, ce mode est capricieux puisque vous êtes liés à l'hôte de la session et vous êtes obligés de prendre l'aventure en cours de route en redéfinissant votre personnage. L'idéal est donc d'avoir trois amis avec qui jouer régulièrement afin de pouvoir profiter du potentiel de ce jeu.

Engagez-vous qu'il disait !


"It's a kind of magic ! "
Un jeu de rôle, pour être puissant, se doit d'offrir un univers riche et une durée de vie à toute épreuve. Pour Dungeon Siege 3, le constat est presque accompli. L'univers est riche et l'ampleur de la tâche à accomplir paraît toujours énorme. Le fait d'être à pied ajoute à cette dimension (il faut même marcher dans les portes de téléportation ou passage). Cependant, lorsque l'on joue le scénario, on sent bien qu'après avoir accompli l'histoire une fois, la refaire dépendra de la volonté du joueur plus que de la possibilité de voir de grands changements dans la continuité du monde. Néanmoins, même en fonçant sans écouter les personnages ou faire les quêtes annexes, ce jeu a de quoi vous occuper et vous enchanter.

Conclusion :

Loin d'être parfait techniquement, Dungeon Siege 3 offre un jeu au gameplay surprenant et subtil. Un jeu intéressant donc malgré des graphismes inégaux et un multi accessoire.

Les +

Les -

+ La gameplay

+ L'univers

+ Les personnages

- Graphismes inégaux

- Mode multi

- Customisation


"Salut ! je suis Chuck Norris !"

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques