Eledees

Voici un jeu qui rénove le concept du jeu de shoot, tir, blast, doom-like, shoot-them-up, quel que soit le nom que l'on peut lui donner

Fini le règne des jeux où il faut tirer plus vite que son ombre à une cadence surnaturelle avec des armes toujours plus puissantes et destructrices. Et bienvenue dans le monde des Eledees.

Non pas qu'un bon Resident Evil ou Metroïd soit déplaisant, mais qu'un nouveau genre apparaisse est toujours une excellente suprise.


La nouveauté des Eledees

Ils nous entourent et nous sont vitales et indispensables depuis des milliers d'années. Ils sont juste à côté de nous et nous observent. Ils nous ont permis de sortir de l'âge de pierre. Et bien-sûr, notre pauvre oeil humain aveugle ne les voit pas et, à l'instar de la plupart des créatures fantastiques ou entités irréelles, nous, humains égoïstes obnubilés par nos seuls besoins et désirs, ne nous doutons pas de leur existence.

Ils s'appellent les Eledees et alimentent en énergie nos appareils domestiques. Ressemblant plus ou moins aux habitants des différentes planètes de l'excellent Meteos, poussant des petits hululements plus que charmants, ils sont particulièrement attachants pour qui peut les voir. Malheureusement, à la suite d'un orage, ils ont, au sens propre du terme, disjoncté et tous nos appareils électriques avec.

Nous voilà donc contraints, par l'intermédiaire du jeune Kaï, de les ramener à leur état normal et surtout à leur travail. Comment ? Grâce à un Capture Gun (laser anti-gravité que le jeune Kaï a chipé à ses scientifiques de parents) qui sert, comme son nom l'indique, à les capturer, afin d'y accumuler de l'énergie et recharger tous les appareils de la maison.

Outre l'univers et le principe assez loufoques, ce qui est intéressant, c'est que les Eledees sont des êtres timides qui se cachent dans les endroits les plus inaccessibles (tiroirs, robinets, grille-pain, cadre à photo, rouleau de pq...). Il ne faudra donc pas tirer à tout berzingue mais farfouiller dans toutes les pièces de la maison, et dans tous les recoins possibles. L'aspect "tir" du jeu reste donc un chouilla secondaire et ce n'est pas plus mal, car c'est ça qui change. En revanche, une fois l'Eledee trouvé, il faudra réagir au quart de tour et viser juste car, une fois découvert, celui-ci n'a qu'une idée en tête : s'enfuir, sonner l'alerte rouge et disparaître.

Au-delà de cette idée assez originale, la conception semble avoir suivi et le contraire eût été dommage, car il n'y a rien de plus décevant qu'une bonne idée mal exploitée.


La richesse des Eledees

Eledees ne semble pas être tombé dans ce piège et avoir su donner suffisamment de richesse tant dans ses modes que son univers.

Sur le 1er point, outre les classiques modes solo et multi-joueurs, Eledees nous offre un mode dit "Edition" où l'on pourra créer son propre niveau de jeu avec les Eledees que l'on souhaite et les objets que l'on veut. Et ce niveau nouvellement créé pourra même être partagé avec ses amis via la connexion internet de la Wii. On louera l'exploitation de cette fonction de la Wii dont aucun jeu n'avait usé jusqu'ici.

Sur le second point, Konami nous offre pas moins de 25 niveaux et 15 types d'Eledees différents, aux caratéristiques variées : outre une forme et une couleur spécifiques à chacun, le gain ou la réaction lors qu'il est découvert n'est ainsi pas toujours le même. Disparition pour les uns, alerte pour les autres, téléportation pour encore d'autres, fuite standard, il faudra savoir s'adapter. Quant au Capture Gun, sa puissance sera variable selon le nombre et le type d'Eledees capturés et il permettra d'acquérir, au bout d'une certaine puissance, de nouvelles fonctions et des objets spéciaux. Il faudra atteindre un objectif en watts pour valider le niveau et ce, dans un temps donné, et utiliser les objets spéciaux au moment approprié pour y parvenir. Tout cela laisse dès lors imaginer qu'un minimum de stratégie, d'organisation et de réflexion sera de la partie, ainsi que de la difficulté. Reste à savoir si celle-ci sera bien dosée.

Question commandes, avec la vue subjective, le nunchuk comme contrôleur de la vue, la wiimote comme viseur et son bouton B comme gachette, la maniabilité paraît idoine. Après tout, un jeu de tir reste l'un des jeux idéal pour la Wii.

Plutôt bien noté de-ci de-là par son originalité, sa loufoquerie et son innovation, Eledees semble valoir plus que le détour, d'autant que, ne l'oublions pas, quels que soient les jeux qui ont pu l'inspirer ou auxquels il peut ressembler, aucun d'entre ne diposait de l'atout majeur de la reproduction du mouvement plus qu'immersif que constitue la révolutionnaire Wii. Et vu le manque d'audace actuel des développeurs sur cette fabuleuse console (à l'exception d'Ubisoft), on ne peut que se féliciter de cette initiative bienvenue de Konami. Amateurs de jeux originaux à l'atmosphère particulière, dans cette quête aux entités électriques, vous devriez trouver votre compte.

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques