6.5/10

Entraînement Cérébral et Physique du Dr. Kawashima - Test

L'entraînement Cérébral et Physique du Dr. Kawashima se permet une incursion dans le monde du Kinect, tout en offrant des mini-jeux bien pensés pour son support. Dommage que ces derniers soient si peu nombreux alors que le titre est vendu plein tarif. A essayer tout de même pour se donner bonne conscience...

Habituellement connu avec un stylet à la main, le Dr. Kawashima profite de la nouveauté Kinect pour nous faire bouger les fesses tout en réveillant nos méninges. Tout un programme pour un bon vieux gamer habitué à fragger, manette en main.

Bien loin des jeux de sport, de danse ou de glisse qui se multiplient comme des petits pains depuis la sortie du Kinect, l'Entraînement Cérébral et Physique du Dr. Kawashima, en plus d'avoir un des titres les plus long du support, nous
Une vraie hôtesse de l'air non ?
permet de varier les plaisirs avec des mini-jeux ingénieux : exercices de mémoire, de calcul, de logique, tout ce qu'il faut pour se prendre la tête. Mais en s'amusant cela devient tout de suite plus sympathique. Le fait de devoir donner ses réponses tout en synchronisant ses mouvements amène un côté ludique au titre, ce qui n'était pas un point fort sur ses versions tactiles. Certaines épreuves vous demanderont de mimer les aiguilles d'une horloge pour donner l'heure affichée à l'écran, d'autres vous obligeront à crever le ballon de la même couleur qu'indiqué, ou encore de vous livrer à des exercices de désynchronisation, pour les adeptes d'instruments de musique, où votre main droite ne devra pas faire la même chose que sa copine de gauche, comme dans ce mini-jeu à la Pacman où il y a deux personnages à contrôler, sur deux parties différentes de l'écran, et chacun doit éviter les fantômes qui l'attaquent. Plus facile à dire qu'à faire...

Une autre épreuve du même genre transformera vos bras en pont, qui devront amener les bonnes voitures vers la bonne couleur. Des petits jeux simples sur le papier, mais efficaces face à l'écran. On peut toujours reprocher
La roue de la fortune cérébrale
un léger temps de latence, ce qui fera que l'on perd quelques précieuses secondes parfois pour faire de bons scores, ou encore des petits problèmes de reconnaissance dans certaines épreuves, mais en général cela roule plutôt pas mal et le jeu est prenant. Le gros hic, c'est le faible nombre d'épreuves ; une quinzaine c'est trop peu. Alors oui, le titre est fait, en théorie, pour être joué plus ou moins à coup d'une petite séance tous les jours grâce à un programme de coaching qui se propose de garder quotidiennement votre intellect en forme, mais autant cela se justifie pour une console portable - vite allumée - vite éteinte, entre deux métros ou deux tâches ménagères - autant sur une console de salon, la frustration se ressent. Heureusement, un mode multijoueurs à quatre existe, et apportera une touche de bonne humeur dans la famille, tout en ayant l'impression de faire marcher son cerveau (et ses petits bras). Jouable par sessions de deux joueurs (Kinect oblige), ces parties sont assez fun pour motiver les allergiques à la Xbox 360 de bien vouloir s'installer devant leur TV, bien loin d'un jeu de plateau poussiéreux. Un bon petit titre, qui aurait mérité un prix d'attaque à 30 euros pour être totalement indispensable à tout possesseur de Kinect. En attendant, vivement demain que je gagne 5 ans d'âge mental, je me fais vieux!

A propos de l'auteur

Le fanboy Xbox de l'équipe

    0 commentaires

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

    Rubriques