L'Entraîneur - Dossier sur la saga

« Le numéro 7 part balle au pied de sa surface... traverse tout le terrain... dribble trois joueurs adverses et décoche une frappe terrible qui part vers la lucarne... et BUT !!! »... telle est la définition primaire du football ou bien plus précisément celle d'une simulation d'un jeu de foot comme Pro Evolution Soccer 3. Cependant, il existe l'autre côté du miroir qui ne se trouve pas plus loin que celle de la ligne de touche, celle de l'homme qui se dresse devant son banc en passant son temps à hurler après ses joueurs et à effectuer des remplacements... si vous n'avez pas encore trouvé, il s'agit de l'entraîneur et d'ailleurs toute une série de jeux PC lui est consacrée sous le titre très évocateur de... L'entraîneur, le dernier étant la version consacrée à la saison 2003-2004 nommé L'entraîneur 4. Ami de la gestion sportive, ce jeu est pour toi ! Chercher, gérer et jouer sont les trois principaux verbes qui pourraient caractériser le jeu. Préparez les litres de café, barricadez-vous et soyez prêts à passer de nombreuses heures devant votre PC si vous comptez réussir à progresser car la patience sera le principal atout pour devenir le plus grand entraîneur de tous les temps.

Série signifie volumes et par volumes j'entends épisodes précédents au nombre de quatre déjà. Ceux qui connaissent déjà les opus antérieurs n'auront aucun mal à trouver leurs marques par contre pour ceux qui découvrent le jeu, bonjour la galère... tableaux en tout genre, statistiques en rafale, listes sans fin sont le lot quotidien de tout joueur de ce type de jeu. Un (long) temps d'adaptation est nécessaire à la prise en main du jeu tellement celui-ci paraît compliqué au premier abord pour le débutant. Une fois maîtrisé, le jeu commence vraiment à devenir un tant soit peu intéressant et je tiens à soulever le principal point du soft, ce jeu est totalement sectaire et s'adresse EXCLUSIVEMENT aux fans ou adeptes du foot buisness, les autres passeront leur chemin évitant l'ennui et le manque d'action qu'ils iront peut-être plutôt chercher sur console.

L'action, parlons-en ! Ce jeu étant de la gestion pure et simple, l'action ne se déroule que pendant les matchs sinon pour le reste c'est le calme plat à part quelques messages qui viennent faire sursauter d'excitation le joueur devenu zombie entre les temps de chargement immenses. Pensif, j'attends d'entamer un match pour pouvoir admirer un peu de quoi Sports Interactive aurait été capable de produire afin de me réveiller mais là moi, qui étais déjà écroulé, me retrouve six pieds sous terre.

Graphiquement, le jeu souffre énormément par rapport à ses concurrents comme les LFP Manager de EA Sports du manque cruel d'animation 3D pendant un match et ne propose qu'un ridicule petit terrain avec des joueurs représentés sous la forme de ronds à la poursuite d'une petite balle jaune, et ce ne sont pas les quelques commentaires qui défilent qui parviennent à sauver la face au jeu... à ce moment-là, pas de description possible de l'émotion en moi... sauf un vague ricanement de mépris qui s'amplifie en écoutant les bruitages provenant du soit disant public présent dans le stade. Quelle déception au premier abord mais hormis ce point, il faut bien dire que le jeu est complet dans les autres secteurs.

La durée de vie est forcément immense pour un jeu qui se renouvelle sans cesse et enchaîner les saisons jusqu'en 2018 ne pose aucun problème car l'IA crée sans cesse de nouveaux joueurs qui entreront dans votre centre de formation dès l'âge de douze ans. Vous aurez alors pour tâche de les façonner afin d'en faire un nouveau Zidane (après tout pourquoi pas)... mais bien sûr l'acheteur du jeu est forcément désireux de voir autre chose que des jeunes pousses, il veut voir de la star et participer aux plus grandes compétitions existantes. Pour cela, aucun problème, le jeu remplit totalement sa fonction avec la possibilité de diriger aussi bien une équipe nationale vers la coupe du monde, jouer un énième derby OM-PSG ou sauver de la relégation un club écossais répondant au doux nom de Kilmarnock... et c'est donc à travers plus de trente-neuf ligues nationales que le joueur pourra s'exercer à ses talents d'entraîneur.

Le mode on-line est aussi présent afin de se mesurer à d'autres joueurs expérimentés prêts à infliger défaite sur défaite à l'amateur. Il ne reste plus qu'à relever le challenge et entrer dans la grande communauté qui compte un nombre faramineux de sites web à sa disposition.

Tous les amateurs de football ont un jour rêvé de prendre les rênes de leur équipe préférée en désirant chambouler l'effectif. Attirer les meilleurs joueurs de la planète dans un seul et même club (même s'il sera très difficile de faire venir Thierry Henry à Trifouille-les-Oies) est une quête difficile à laquelle il faudra associer moyens financiers, intérêt sportif et flair de la nouvelle perle pour être dans les petits papiers des bookmakers... ou bien prendre la porte lamentablement. Bien sûr, les tactiques, les blessures des joueurs et tous les autres événements liés au monde du ballon rond sont présents, obligeant à composer l'équipe de toutes pièces parfois et provoquer de cruels dilemmes durant l'avant match. D'autant plus que l'aspect stratégique revêt comme d'habitude une grande importance...

Tout ceci permet de redorer le blason de L'entraîneur et de lui offrir quand même un intérêt potentiel. Au final, le joueur est obligé d'insister plusieurs fois pour rentrer dans l'univers du jeu et pour bénéficier des émotions qu'il est venu chercher s'il ne se décourage pas trop tôt, il lèvera les bras au ciel lors des victoires ou s'auto flagellera à grands coups de boule contre l'écran lors des défaites... mais quel bonheur quand c'est la victoire finale !

Peu affriolant ou bien génial correspondent parfaitement à la définition de la série des L'entraîneur. On aime ou pas mais en tout cas pas de demi mesure avec un jeu qui ne s'intéresse qu'à séduire les fans de foot avertis à la gestion et qui se vendra comme des petits pains... jusqu'à la version 2004-2005 !

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques