9.5/10

F-ZERO GX - Test

Après la formule 1, il y a la formule 2. Et avant la formule 1 et avant tous les autres jeux de course, il y a la formule 0, F-ZERO GX. D'entrée, le nom nous donne le ton : la vitesse ultime qu'aucun autre jeu n'égale.

A l'instar de ses frères aînés sortis sur GBA (F-0 Maximum Velocity et F-0 GP Legend), Nintendo 64 (F-0 X) et Super Nintendo, F-0 a élève de façon hallucinante la vitesse du véhicule. Pour donner une idée du fossé séparant F-0 des autres jeux, sachez que les F-0 sortis sur GBA sont actuellement toujours plus rapides que Mario Kart DS... Que cette vitesse convienne ou non au joueur, peu importe, la mission est accomplie : F-0 est le jeu LE PLUS RAPIDE de l'ouest (au sens figuré du terme bien-sûr). Le circuit défile à une vitesse ahurissante, carrément perturbante. Impossible à jouer ? Niveau de difficulté trop élevé ? Même pas. Un jeu est là pour détendre et faire plaisir et F-0 y arrive parfaitement malgré sa spécificité de rapidité ultime.

Quelle est la recette ?

1) Classement réaliste : contrairement à certains autres jeux de course, le jeu ne nécessite pas que l'on soit 1er à toutes les courses de la coupe pour gagner celle-ci. On peut être 15ème à une des courses et dans les 3 premiers aux autres, et cela suffira. Ainsi, si la grande vitesse augmente la difficulté du jeu, cette difficulté est largement atténuée par plus de justice dans les classements. On appréciera toujours ce genre de dosage. Merci aux développeurs.

2) 4 modes de vue : le réglage de la vue atténue aussi la difficulté liée à la vitesse qui fait parfois que l'on a l'impression de ne rien voir du circuit. Et puis chacun trouvera midi à sa porte : les plus forts et les plus mordus prendront la vue réaliste au ras du circuit, comme s'ils étaient dans le cockpit ; les plus gênés par la grande vitesse (ou propriétaires d'une trop petite télé), prendront la vue qui leur permet de voir le véhicule de très haut et très loin.

3) 4 modes de difficulté et 4 coupes à difficulté progressive : dernière adaptation par rapport à cette grande vitesse, les créateurs ont eu l'intelligence de nous donner la possibilité de nous habituer en nous faisant commencer par des courses faciles, faites de longues lignes droites avec des rambardes pour empêcher le vaisseau de tomber (car ce n'est pas une voiture que vous conduisez, mais un vaisseau flottant). Peu à peu, s'ajoutent les tournants, les sauts, les mines, les risques de chute, jusqu'aux dernières courses quasiment sans aucune rambarde... Pour info, 4 modes : facile, normal, expert, master (ce dernier n'étant débloqué que lorsque vous gagnez en mode expert) ; 4 coupes : rubis, saphir, émeraude, diamant (accessible uniquement lorsque vous gagnez la coupe saphir). Précision : lorsque vous gagnez une coupe en mode normal sans faire le mode facile, le jeu vous attribue automatiquement la victoire en mode facile (symbolisée par une étoile). Idem si vous gagnez directement le mode expert, le jeu vous attribuera automatiquement les étoiles des modes facile et normal.

4) Sons et graphismes excellents : F-0 tire sans conteste très grand profit des capacités techniques que lui a offert la game cube et peut largement être considéré comme l'un des jeux les plus aboutis graphiquement sur game cube, à l'instar de Soul Calibur II ou Resident Evil 4. Ceux qui ont joué aux F-0 sur GBA s'émerveilleront devant le travail accompli. Le décor extérieur de chaque circuit est plus que riche et les circuits sont eux-mêmes particulièrement variés : sur fond d'univers futuriste, on passe du thème citadin avec autoroute suspendue, gratte-ciel aux publicités ultra-flash au thème océanique avec poissons géants, mer scintillante, tunnel sous-marin, au thème volcanique avec chutes de lave, explosions, ou au thème désertique ou forestier... Les musiques, mélange de techno et de hard rock, collent parfaitement à la folle vitesse du jeu et à son univers futuriste, immergeant encore plus le joueur dans le plaisir de foncer à toute allure.

5) Personnalisation du vaisseau : au fur et à mesure que vous participez à des coupes, que vous les gagniez ou les perdiez, vous accumulez des tickets (monnaie d'échange dans le jeu). Avec ces tickets vous pouvez acheter des pièces détachées de vaisseau - cockpit, propulseur, carrosserie - afin de vous créer le vaisseau qui vous convient. Et plus vous ferez de courses, et plus le choix et la qualité des pièces détachées sera important. Cette adaptabilité n'est pas juste là pour faire jolie (même si on peut choisir la couleur de son véhicule et se faire un emblème) : on sent vraiment des différences dans la vitesse ou la tenue de route du véhicule selon les choix que l'on fait. Encore un élément de richesse du jeu à louer.

6) 30 personnages : en plus de pièces détachées, les tickets vous permettent aussi d'acheter de nouveaux personnages et leurs véhicules préfabriqués, qui ne sont pas moins d'une trentaine. Capitaine Falcon, Jack Levin, Samourai Goroh, Jody Sumner et toute la bande...

Le seul grand bémol vient du mode aventure où là, pour le coup, la difficulté est trop trop élevée, si bien qu'après une ou 2 missions, on n'y retourne plus.

Quant au mode multi-joueur évidemment disponible, il ne sera profitable et vraiment plaisant que si vous disposez d'un très grand écran, histoire d'y voir quelque chose.


Conclusion

Un jeu de course dont la richesse et l'excellent dosage de la difficulté font de la grande vitesse un immense plaisir et non un inconvénient. La qualité technique vient parfaire le tout et classer F-ZERO GX dans les grands jeux vidéos de course. On n'attend plus de Sega, qui nous a habitué à au moins une nouvelle version par console (sauf DS), qu'il perpétue le mythe F-0 sur la Wii.

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques