7/10

F-ZERO - Test

Un jeu hors du temps à la fois complètement dépassé mais toujours aussi prenant 17 ans après. A faire ou refaire pour les fans de jeu de course.

Hasard ou volonté délibérée, Nintendo Europe a lancé son nouveau site internet, et enfin permis l'échange de cartes points wii avec des étoiles, quasiment au moment où la Wii fêtait son 1er anniversaire. Rappelons que ces points wii permettent d'acquérir les jeux de la console virtuelle, la dernière console de Nintendo disposant de l'originale fonctionnalité de faire revivre tous les anciens jeux NES, SNES, Nintendo 64, Sega Mega Drive, Neogeo ou Turbografx (pour plus de précisions, voir les preview et dossier Wii).

Certains considéraient, et on peut les comprendre, que devoir investir même 5 ou 8 € pour un jeu sorti il y a plus de 10 ans était presque scandaleux (les jeux valent entre 500 et 1000 points wii, une carte de 1 000 points vaut 10 €).

Nous profitons donc de l'occasion de la critique du 1er opus de l'un des jeux Nintendo les plus mythiques, F-ZERO, pour pour faire un petit détour sur le fonctionnement de cette console virtuelle et de l'achat sur la chaîne boutique Wii.

Et le fait est, qu'une fois de plus, Nintendo surprend par la fiabilité du système : relier son compte étoiles Nintendo se fait sans difficulté ; l'acquisition des cartes points Wii via les étoiles, si elle est plus laborieuse, se voit surtout déroutée par la ruée massive de tous les Européens qui accumulaient des dizaine de milliers d'étoiles depuis bien des années ; l'enregistrement des codes des cartes point Wii s'effectue en moins d'une minute ; et l'achat du jeu choisi tout aussi rapidement, puisque tous les jeux mis à disposition sont désormais classés par différents critères (ordre alphabétique, éditeur, date de sortie...). Le jeu est ensuite enregistré directement sur la mémoire de la console et apparaît dans l'une des chaînes vides. Un manuel électronique du jeu est même disponible en appuyant sur le bouton « home » de la wiimote. Bref, le système est parfaitement simple et efficace ou presque.

Car une faille de taille saute immédiatement aux yeux du joueur un minimum averti : quid de la sauvegarde ? Certes les produits Nintendo sont solides et fiables, mais si la mémoire de la console, ou la Wii elle-même, devait être endommagée, comment récupérer le jeu ? Le transfert sur une carte SD a bien-sûr été tenté, mais si des données peuvent être transférées, un message d'avertissement à la fin de la copie laisse à penser que tout n'y est pas. Nintendo a peut-être prévu qu'en reliant à nouveau son compte sur une nouvelle console, on puisse télécharger à nouveau le jeu, mais rien n'est sûr et la réponse n'a pas été trouvée.

Quoi qu'il en soit, puisqu'il ne sert à rien de s'appesantir sur des hypothèses qui ne se sont pas encore réalisées et ne se réaliseront peut-être jamais, c'est rapidement que l'on oublie ce détail pour se concentrer sur le plus important : le jeu lui-même.

F-ZERO, l'un des premiers jeux sortis sur la Super Nintendo, a enthousiasmé toute une génération de fan de jeux de courses, lesquels sont encore aujourd'hui capables de l'encenser sur les forums ou sites de jeux vidéos et lui mettre un 9/10. Fort de son succès, il avait fait des héritiers sur toutes les consoles qui ont suivi : la Nintendo 64, la GBA (F-0 Maximum Velocity et F-0 GP Legend) et sur GameCube (F-ZERO Gx). On espère un jour qu'il y en aura sur DS ou Wii.

Difficile de faire plus dépouillé...
Difficile de faire plus dépouillé...
La 1ère fois qu'on démarre le jeu, l'on ne peut s'empêcher d'avoir un large effet de surprise, car l'on avait presque oublié qu'il était sorti en 1992, même 1990 au Japon. Ce jeu a donc 17 ans et tout s'en ressent terriblement : son menu dépouillé à l'extrême, ses graphismes hyper-pixelisés, ses sons et musiques midi, le peu de modes disponibles, la quasi-inexistence d'éléments à débloquer, ses 4 malheureux véhicules. Mais lorsque l'on commence à courir, on s'aperçoit que Maximum Velocity n'avait pas fait mieux que ce soit sur les modes, menu ou graphismes et qu'il est même presque son clône ; on réalise que les adversaires sont loin d'être minables ; on découvre avec plaisir des circuits truffés de défis et d'obstacles où la marge de progression et de recherche est énorme (trouver la trajectoire idéale, le sauf parfait, le moment opportun pour activer son turbo) et le jeu ne nous fait aucun cadeau. Ce qui reteint encore plus l'attention, c'est la vitesse impressionnante des véhicules. Les bolides de ce jeu datant de 1990 vont aussi vite que ceux de Mario Kart Double Dash dont le support est la GameCube... F-ZERO avait donc d'ores et déjà une très large longueur d'avance.

... mais ça va aussi vite que Mario Kart DD !
... mais ça va aussi vite que Mario Kart DD !
Tout est donc dit : le jeu a tout à la fois vieilli et conservé une certaine actualité. Et c'est pour cela qu'il vaut malgré tout la peine d'y laisser 800 points Wii, soit 3 200 étoiles, pour peu qu'on oublie un peu ses graphismes et sons d'un autre temps. La durée de vie, l'intensité et l'amusement, ainsi que quelques mouvements d'humeur, seront à la mesure de l'ancienneté du jeu.

 

 

A découvrir

Blacksite - Test

Partager cet article

A propos de l'auteur

7 commentaires

  • Kahwui

    22/12/2007 à 03h58

    Répondre

    ---

  • Islara

    22/12/2007 à 08h53

    Répondre

    L'idée qu'un jeu de la SNES soit plus rapide qu'un jeu GameCube (presque 10 anées d'écart) me laisse rêveuse (surtout que je n'ai jamais eu de SNES)  et montre à mon sens à quel point la saga F-ZERO était et est toujours le jeu course le plus rapide du monde. C'est tout ce que je voulais dire.

  • EvilPNMI

    28/12/2007 à 12h27

    Répondre

    <><>Rha Islara et les musiques ! Tu oublies les musiques qui sont presque aussi cultes que celle de Mario voyons.  

  • Dat'

    28/12/2007 à 20h59

    Répondre

    Effectivement les musiques. aussi cultes que Mario, mais pas autant que celles de Megaman X  (et megaman 2 sur nes)


     

  • Islara

    28/12/2007 à 21h59

    Répondre

    Ah tiens ? J'apprends quelque chose... Elles ne m'ont pas marqué les musiques (sauf dans F-ZERO Gx et GP Legend).


    Ca se voit que ma 1ère console Nintendo était une GBA, j'ai encore quelques lacunes. ^_^' Mille excuses à tous les fans.

  • EvilPNMI

    28/12/2007 à 22h05

    Répondre

    Hmmm Rockman miam aussi les musiques effectivement


    Sinon c'est pas grave Islara, ça fait plaisir de voir quelqu'un débarqué après la PSone qui s'intéresse aux gros pixels qui se faisaient avant  

  • liloulou

    02/01/2008 à 17h51

    Répondre

    Les thèmes de certaines musiques de F-Zero sur Snes se retrouvent dans le jeu F-Zero de la Gamecube !


    Même revisités, c'est un bonheur !


    De toute façon, ce sont des musiques qu'on n'oublie pas...


     

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques