A DECOUVRIR
5.5/10

Loup-garou

Loup-Garou, l'Apocalypse est un jeu de rôle édité par White Wolf. La distribution est assurée en France par Hexagonal.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, à Loup-garou les joueurs vont incarner... des loups-garous. Mais vous allez me dire, les loups-garous n'existent pas, ce n'est qu'un mythe. Tout faux garçon. Les loups-garous existent, crois-moi.

A l'origine des temps, chair et esprit ne formaient qu'un. Le monde était alors bercé d'une harmonie parfaite. Les gardiens de cette harmonie étaient Kaos, le Ver et la Tisseuse. Ces trois entités étaient non seulement les garantes de l'Age d'Or mais également ses vecteurs : Kaos, les forces de la nature, la dynamique de toute chose ; le Ver, agent de corruption, de destruction ; la Tisseuse, propagatrice de l'ordre. Mais voilà, il nous faut un jeu de rôle et cette époque paradisiaque ne se prête pas vraiment à la chose (pas de dragon à occire, pas de salle-porte-monstre-trésor).

Vous l'aurez deviné, quelque chose de rond et de poilu est tombé dans le potage. Le Ver, pour une raison aujourd'hui inconnue, a perdu les pédales. Et comme tout bon grand méchant qui se respecte, il rongea de corruption l'oeuvre de Tisseuse et de Kaos. Chair et esprit furent séparés.

Nous sommes aujourd'hui au 21e siècle, les loups-garous, proche du Kaos, vivant dans l'ombre, se battent à grands coups de crocs pour rétablir l'Equilibre universel et sauver le monde car l'Apocalypse est proche. Si le Ver parvient à se dégager de la Toile de la Tisseuse, il va ravager le monde. Et ce ne sont pas 250 kilos de barbacs-garous qui l'arrêteront. Or, tout laisse à penser que le temps de l'Apocalypse est proche.

Venons en maintenant à notre ami Loup-garou et à son engeance de sprinters nocturnes aux dents longues. Les loups-garous ont l'esprit de meute. Ils se réunissent donc en cla..., en tribus excusez-moi, ou chacun a un rôle à remplir. Ce rôle dépend de la tribu pour laquelle on est né (ce qui est différent de ta tribu réelle) et de l'auspice ; c'est à dire de la lune sous laquelle on est né. Chaque tribu a son caractère (sauvage, manipulateur, urbain etc.) et ses avantages. En principe, les loups-garous vivent à l'écart des villes (ces foyers de pollutions et de souffrances ordonnés, repères des agents du Ver et de la Tisseuse), là ou la nature vous parle encore, sous l'influence de Kaos.

Bon, je vous l'avoue, j'avais de gros a priori sur ce jeu. Et je trouve toujours que l'intérêt du jeu est discutable mais je ne pourrais pas le descendre en flamme comme je l'ai fait pour Kult. Si ça ne vous pose pas de problème de jouer un loup-garou, c'est gagné. Entre les 12 tribus, les 5 lunes et les avantages, vous avez de quoi customiser votre perso à souhait. Loup-garou n'est pas qu'un jeu de boeuf. L'intrigue y est tout à fait possible. Ensuite si vous admirez José Bové, militez contre la mondialisation, et si vous n'avez pas l'humeur urbaine, alors c'est du tout cuit.

Sinon pour les règles, c'est du White Wolf. Assez simple, assez efficace. De la magie à foison. C'est pas mal du tout. Le bouquin est assez épais, pas trop mal écrit (y a quelques passages un peu limites qui vous ferons marrer même si c'était pas voulu mais bon). On trouve une illustration toutes les deux pages (z'ont les moyens White Wolf). D'un autre côté, y a pas de scénar, mais on doit en trouver plein dans les nombreux suppléments qui sont sortis.

Loup-garou reste donc, à mon goût, un jeu de rôle moyen qui plaira peut-être à d'autres joueurs (moins perfectionnistes ?).

Partager cet article

A propos de l'auteur

6 commentaires

  • Whisper

    14/07/2003 à 00h00

    Répondre

    Il est vrai que loup garou est un jeu au background contraignant (faire des chroniques de loup garou ecolos n'est pas forcement toujours interessant) mais une fois l'aspect ecologique reduit, au profit d'un aspect tragique augmenter (comme par exemple le ver donc vampires et humains entres autres, qui devient plus oppressant) le jeu retrouve une nouvelle dimension, peu etre un peu plus sombre encore, et les scénarios sont plus simple a mettre en oeuvre mais collent toujours avec la mission principale des Lupins: Proteger Gaïa...

  • Anonyme

    22/09/2003 à 00h01

    Répondre

    Attention, ce jeu n'a rien à voir avec le "Loup Garou" de Thiercelieux qui est dans son genre tout bonnement exceptionnel!

    Alors, renseignez-vous sur ce dernier plutôt que sur celui décrit ci-dessus!
    ben

  • Anonyme

    04/10/2003 à 00h02

    Répondre

    Un jeu de role basé sur une legende plus que captivante et ou toute guerre semble perdue mais ou l'acharnement mene a remporter des batailles. on incarne un homme , loup ou crinos qui devient par la suite loup garou. captivant, et passionant.. meilleure note!!!!

  • Anonyme

    12/05/2004 à 00h03

    Répondre

    Le système de jeu est très bon et permet une bonne adéquation entre les compétences des personnages et les résultats des jets.

    Par ailleurs, le background offre un large éventail de scénarios différents. Vous avez la nature, les villes et le monde des esprits. Si vous voulez du bourrin, la nature vous tend les bras. Si vous voulez du diplomatique, jouez en ville (le principe de discrétion interdit la transformation en Garou en public). Si vous voulez de l'occulte, jouez dans l'Umbra.

    Donc un jeu pour tous les goûts, avec une petite tendance à être fleur bleue ou totalement désespéré (suivant qu'on a bon espoir de changer le monde ou qu'on sait que c'est perdu d'avance).

  • Anonyme

    19/10/2007 à 10h20

    Répondre

    yo. mon premier jeu de rôle papier : Garou. Incontournable. Je maîtrise sur ce jeu depuis quelques années et je dois dire que les idées de campagne arrivent tout seul. Sufit de mater quelques films et d'envoyer de temps en temps les pj dans un one shot "umbral". Grâce à son système de dés et à son background, un peu d'magination et on peut faire un cross over entre pj Garou et pj de beaucoup de jdr. A mes yeux Garou permet de concillier investigations et gros passages bourrins genre films hollywoodien. A tester par tous...

  • Anonyme

    11/03/2008 à 15h18

    Répondre

    Pour les joueurs interessés par le thème de la lycanthropie, il s'agit sans aucun doute du meilleur jeu de white wolf. Je supplie les deux genoux a terre les jeunes joueurs de s'intéresser à cette édition plutot qu'au plus récent loup-garou-les déchus qui pèche par l'abscence de lupus et par une mythologie encore plus bizaroïde.


    Je souspçonne l'auteur de l'article de ne pas aimer le concept même de loup-garou pour avoir collé une note aussi basse a cet excellent jeu, dont certains concepts semblent toujours innovant même plus de dix ans après sa sortie!


     

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Rubriques