7.5/10

Fable: The Journey - Test Xbox 360

Fable ! Cette franchise me fait vibrer rien qu'en prononçant son nom. Son onirisme et son univers m'ont toujours fait craquer. Le genre de jeu à justifier l'achat d'une console pour moi. Alors dès que je vois un produit estampillé Fable, je me précipite dessus. Parfois, c'est à mes risques et périls comme avec Fable Heroes (encore que un jour de folie). Fable sur Kinect peut-il être une fable de qualité ?


I'm poor lonesome merchant !
Près de 50 ans après Fable 3, le monde d'Albion ne semble pas vivre dans la paix. Les armes et les aventures ne sont pas votre lot puisque vous êtes Gabriel un marchand pour qui la vie se passe parmi les autres membres de votre caravane. Seulement, à l'instar de David Vincent dans Les Envahisseurs, le destin va vous amener à combattre une terrible menace : la Corruption. Vous n'êtes pas seul pour faire cela puisqu'une femme vous entraîne dans cette folie et pour résoudre tous les malheurs du monde, vous devez atteindre la Flèche (les amateurs de la saga connaissent bien ce lieu) pour que votre passager surprise puisse recouvrer tous ses pouvoirs et vaincre le mal. J'ai oublié de vous dire : la femme en question n'est pas une bimbo à la poitrine provocante. C'est Theresa, la fameuse voyante aveugle qui est là depuis le début de la saga. De plus, vous n'avez pas accepté pour la seule gloire de sauver le monde, vous devez sauver votre fidèle Seren de la lente agonie d'une flèche empoisonnée. Seren ? Votre belle ? Oui, votre belle et fidèle jument sans qui la profession de marchand ambulant n'aurait aucun sens (et puis c'est lourd une caravane).


Chauffe Marcel !
Point de quête, d'armure ou de personnages fantasques à découvrir, ici, vous êtes dans un bon vieux rail shooter. Pour jouer avec Kinect, c'est mieux me direz-vous, ça évite les ratés. L'avantage en plus de Fable The Journey, c'est qu'on n'a pas besoin de bouger comme un taré dans la pièce. Bien assis dans mon fauteuil, j'imite la position d'un marchand dans sa carriole. Car la voyante est mal en point et il faut l'amener vite à destination. Donc en route dans la charrette et allons-y. Deux grandes phases de jeux émergent alors : la conduite et le combat. Pour le premier cas, on fait comme si l'on agitait des rênes virtuels pour demander à sa monture d'accélérer ou d'éviter des bestioles. Le second cas vous met en possession de gants magiques vous permettant de frimer comme le héros d'Albion. À vous les boules de feu, les éclairs et autres capacités. C'est dans ce mode là que Kinect va connaître quelques ratés puisque vous allez tantôt être en phase avec votre personnage et tantôt, vous n'allez pas pouvoir viser un monstre à deux pas de vous. Néanmoins, dans l'ensemble, on garde un bon ressenti avec ce jeu mais le gameplay n'explique pas tout.


Il me faudrait également un froc magique pour remplacer le mien !
En effet, la marque de fabrique Fable est sur ce jeu. Même si le côté jeux de rôle n'est pas présent, vous êtes dans le monde d'Albion avec son univers, son bestiaire (avec des petits nouveaux) et son savoir-faire. Ainsi, le jeu séduit la rétine du joueur et c'est l'un des rares jeux Kinect où l'on se dise : beau boulot des développeurs. De même pour la bande-son qui colle parfaitement au monde de Fable et qui font ressentir chaque action comme un élan de poésie et de bravoure. Quant on sait que le jeu est doté d'une belle durée de vie, on est en présence d'un grand jeu pour enfin profiter de Kinect. Le jeu nous vend donc du rêve et même s'il persiste quelques petits soucis de gameplay, il demeure un titre à découvrir et à apprécier.


Les deux femmes de la vie de Gabriel ...

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques