Festival du Jeu Vidéo 2007, le compte rendu

Au milieu des géants du festival que sont l'E3, la Games Convention ou le TGS s'est organisé à Paris le Festival du Jeu Vidéo, du 21 au 23 septembre. Ce fut l'occasion pour nous d'aller jeter un petit coup d'oeil à cet événement français.

Des consoles partout.
Des consoles partout.
Situé au Halle d'Exposition de Paris Montreuil, le Festival occupait cette année 2 étages, pour un peu plus d'espace et d'exposants. Hélas, si on pouvait se satisfaire des jeux jouables qui étaient présents sur le salon, on regrettera l'absence totale d'annonces ou de surprises.

Quoi qu'il en soit, cet événement a été l'occasion de toucher aux jeux à venir, à défaut de pouvoir toucher les jolies babes qui se baladaient dans le salon. Petit tour d'horizon de quelques jeux choisis, dans le désordre le plus total.

Kane & Lynch (Xbox 360, PS3, PC)

Le prochain jeu des créateurs de Hitman met l'accent sur l'action, faisant un trait sur l'infiltration. Dans la peau du leader d'un groupe de bandits, on devra commettre quelques braquages tout en se débarrassant des forces de l'ordre. Quant aux civils, à vous de voir. Histoire de suivre la mode des TPS console, le jeu propose un gameplay à la « hide and shoot » de Gears of War. C'est assez joli, cependant l'action du niveau jouable semblait assez répétitive, et pas très fine dans la mesure où on ne s'écroule sous les balles que quelques secondes avant de se faire relever par l'un de ses compagnons.

Call of Duty 4 (Xbox 360, PS3, PC)

Call of Duty 4
Call of Duty 4
En parle en parallèle de la bêta ouverte sur le Xbox Live, il était possible de faire quelques deathmatches sur les bornes mises à disposition. L'action est bien rythmée, les animations sont vraiment superbes, et le jeu est bien joli, malgré les sacrifices faits sur les textures de la version console. Un FPS qui s'annonce digne des deux premiers Call of Duty (les seuls signés par Infinity Ward), d'autant qu'on sort enfin de la Seconde Guerre Mondiale.

Conan (Xbox 360, PS3)

Certains éditeurs savent parler aux gamers...
Certains éditeurs savent parler aux gamers...
Ce héros est décidément à la mode, au coeur de deux jeux très attendus, un MMORPG, et ici un beat'em all. Très proche de God of War dans son gameplay, avec une configuration de touches carrément copiée du beat'em all phare de la PlayStation 2, Conan manque, je trouve, quelque peu de vitesse. Les coups sont violents mais vraiment lents à enchaîner. Graphiquement, le jeu n'est pas vilain, mais quelques efforts supplémentaires devraient être fournis, surtout au niveau des décors.

Age of Conan (Xbox 360, PC)

Toujours dans l'univers Conan, voici le MMORPG. Je n'ai eu l'occasion de voir qu'une arène PvP sous forme de Capture The Flag. Pas franchement passionnant. Heureusement, les babes étaient là.

Assassin's Creed (Xbox 360, PS3, PC)

La conférence Assassin's Creed
La conférence Assassin's Creed
Hélas pas mis à disposition en démo jouable, Assassin's Creed a fait l'objet d'une conférence, cependant pas très bien orchestrée. Peu importe, on avait le droit au déroulement d'une mission dans son intégralité, et pour être honnête, cet avant-goût m'a convaincu de la qualité du futur titre d'Ubisoft. A mi-chemin entre Prince of Persia et Splinter Cell, le mélange action-infiltration avec un soupçon de plate-forme s'annonce très intéressant, et original. L'univers reprend l'ancienne Jérusalem, en y ajoutant, semble-t-il, un brin de surnaturel, sans qu'on sache de quoi il retourne. Ubisoft a bien fait attention à nous le montrer, en nous laissant sur notre faim, histoire de multiplier notre envie de jouer.

World in Conflict, Enemy Territory: Quake Wars, Guild Wars, Lord of the Rings Online, Fury, Warhammer, Rayman, Virtua Fighter 5, Sega Rally, et beaucoup d'autres étaient présents au FJV, mais il a fallu faire quelques choix. Attendez-vous tout de même à quelques nouvelles concernant ces jeux, certains membres de l'équipe ayant manifesté leur intérêt.

L'incontournable animation DDR
L'incontournable animation DDR
Le Festival en lui-même ne m'aura pas laissé une très bonne impression. On peut comprendre qu'il soit vierge d'annonces, les éditeurs ne désirant pas encore lui accorder de l'importance, mais certains points auraient pu être réglés. Les Xbox 360, les consoles les plus nombreuses du salon, étaient toutes en allemand ou en anglais, ce qui a été déploré par Ubisoft. On notera aussi la bien piètre prestation du maître de conférence. Espérons qu'ils fassent mieux l'année prochaine.

Pour terminer, voici les récompenses accordés aux jeux développés par des studios français :

 

Le Grand Prix du Festival a été attribué à eXperience 112 de Lexis Numérique.

Prix du meilleur graphisme

Test Drive Unlimited – PC - développé par le studio Eden Games

Prix du meilleur scénario

eXperience 112PC - développé par Lexis Numérique

Prix de la meilleure bande son

Obscure 2PS2 – développé par Hydravision Entertainment

Prix du meilleur jeu console de salon

Tom Clancy's Ghost Recon Advanced Warfighters 2Xbox 360 – développé par Ubisoft

Prix du meilleur jeu PC

eXperience 112PC - développé par Lexis Numérique

Prix du meilleur jeu console portable

Nervous BrickdownDS – développé par Arkedo

Prix du meilleur jeu mobile

The Legend of Spyro: The Eternal Night , développé par The Mighty Troglodytes

Prix du meilleur jeu vidéo ludo-éducatif

Bali part en vacancesPC – développé par Planet Nemo Productions

 
 

 

 

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques