9/10

FIFA 10 - Test

EA Sports place la barre très haute en cette fin d'année, avec un Fifa 10 qui explose tout ce qui a été fait jusqu'à maintenant en la matière. L'essayer, c'est l'adopter, et il sera très dur de le lâcher. Konami a du souci à se faire avec son PES 2010. En attendant, ce sont les joueurs qui seront aux anges !

Mon nom est Riggs. Je suis ce que l'on peut appeler un footballeur virtuel : un joueur pro. Mon objectif : atteindre les sommets, la reconnaissance, la gloire, et le respect de mes co-équipiers. La marche est haute, la saison est longue, les objectifs nombreux et corsés, mais j'ai en moi la flamme qui me fera avancer : je suis un passionné ! Et ce nouveau cru de Fifa, numéroté d'un simple mais classieux « 10 » digne des plus grands meneurs de jeux de l'histoire du foot, va permettre à mon rêve de devenir virtuel !

Quoi ma gueule ? Qu'est ce qu'elle a ma gueule ??

Comme des milliers d'autres futurs « Virtual Pro » de Fifa 10, je me dois de prendre vie. Un Avatar plus vrai que nature, James Cameron ne s'y serait pas pris autrement. Pour se faire, Electronic Arts a fait les choses en grand, avec la possibilité, via le site internet du jeu, de pouvoir créer son visage avec une photo de Patator!
Patator!
face et aussi, si on le souhaite, une photo de profil. Le résultat est franchement sympathique, avec des possibilités étonnantes, et un résultat plutôt agréable à l'œil. C'est en tout cas bien mieux réussi que les tentatives faites sur les précédents PES avec la webcam de la 360. Me voilà donc prêt à entrer dans l'Arène. Je choisis donc mon poste, attaquant gauche, afin de pouvoir évoluer à la fois en pointe et dépanner également sur l'aile selon les besoins de mon club favori, qui m'aidera à me faire un nom et surtout évoluer mes capacités hors ligne, ainsi que d'autres choses plus futiles ou non, selon notre regard de footeux (oui je veux mon numéro 12, il est à moi, on ne me le pique pas !). En fonction de notre gabarit, notre joueur virtuel sera donc plus ou moins puissant et rapide. Mais, ne vous y trompez pas, tout footballeur débutant sa carrière, commencera avec des capacités réduites au minimum syndical, c'est-à-dire avec une moyenne inférieur à 70 sur 100. Mais qu'à cela ne tienne, l'entraînement est le meilleur allié de tout sportif, toutes disciplines confondues. Alors, autant s'échauffer un peu dans l'Arène avant de se prendre pour CR9 ou autre Ribery.

It's a Training day !

L'Arène, depuis Fifa 08, est la cerise sur le gâteau de la licence Fifa. Il est étonnant de voir comment ce simple mode, où l'on a la possibilité de faire des petites phases de jeu avec son joueur face au gardien, peut être prenant et addictif. Il suffit de passer la manette à quelqu'un lorsqu'on lance le jeu et on remarque toujours la même chose sur son visage : du plaisir. Un smile qui en dit long. La « Fifa Touch », depuis 2 ans, est perceptible. Il est beau le Riggs de dos!
Il est beau le Riggs de dos!
C'est fluide, simple et complet à la fois, les animations détaillées, la vue « pro » prenante, et l'ambiance générale très réaliste. Et c'est un vieux de la vieille des PES et autres ISS Pro Evolution qui vous le dit ! En tant que « Virtual Pro », l'Arène n'est pas pour moi qu'un moment de détente, c'est aussi un moyen de m'améliorer, et d'augmenter mes capacités. A ma naissance virtuelle, j'ai reçu un petit livret, mon carnet de santé en quelque sorte. Ce dernier énumère tous les exploits à débloquer tout au long de ma carrière hors ligne et online. La progression sera longue mais palpitante. Je commence doucement, en tentant quelques frappes face au gardien et en faisant quelques grigris dont j'ai le secret. Mes premiers exploits, les plus simples bien sûr, ceux des débutants, se débloquent, et m'offrent des améliorations, comme un +2 en finition, ou un +1 en technique. Ce n'est pas avec cela que je vais claquer 40 buts par saison, mais ce qui est pris n'est plus à prendre !

La réserve en attendant la gloire

Avant de m'attaquer à la recherche d'un club online, histoire de ne pas être trop à la rue physiquement, je décide de commencer par le fameux mode « Be a pro », bien connu des joueurs de Fifa 09. Une carrière sur 4 saisons, avec la possibilité de changer de club tous les ans, et avec comme objectif de gagner le trophée ultime en équipe national (même si ça risque d'être dur avec Raymond !). Ici, c'est donc du classique, à la seule différence, qu'avec notre « Virtual Pro » l'évolution des capacités se fait principalement avec notre carnet d'exploit, et non avec la Non mais oh!! Tu vas où toi???
Non mais oh!! Tu vas où toi???
notation obtenu en match, comme c'était le cas dans l'épisode précédent. Nos notes servent principalement à notre évolution au sein du club et de notre équipe national, mais elles reflètent tout de même notre état de forme. En effet, un bon enchaînement de résultats peut permettre à notre personnage de booster ses caractéristiques de quelques points. Mais attention à la rechute ! La gloire est rapide, mais les déboires aussi dans une vie de footballeur professionnel, même virtuelle. En tout cas, le petit Riggs est chaud comme la braise et il est prêt à casser la baraque. Mais avant cela, il faudra faire ses marques en équipe... réserve. Et oui, le chemin est long... Après quelques bons matchs, et quelques buts au compteur (et aussi pas mal de déchets techniques), l'entraîneur me fait confiance et j'intègre l'équipe A. Une notoriété foudroyante qui me permet de prendre mes marques au sein de joueurs plus réactifs. Les défenseurs que j'ai rencontré dans le championnat des réservistes n'étaient pas très difficiles à dribbler. Les choses sérieuses vont pouvoir commencer. Mes exploits débloqués étant encore un peu plus nombreux, j'ai ainsi découvert de nouveaux gestes techniques comme l'arc-en-ciel avancé, qui en plus d'être efficace lorsqu'il est bien placé, fait plaisir à la rétine des supporters présents dans le stade, qui sont fous de joie d'avoir dans leur équipe un joueur aussi flamboyant ! Même Hervé Mathoux et Frank Sauzée, les commentateurs fidèles au poste de Fifa le disent : « Oh ! C'est magnifique, mais n'essayez pas de faire la même chose chez vous ! ». Mine de rien... Riggs, et son numéro 12, commence à se faire une place au soleil !

Be a pro... online

Après une demi-saison à améliorer mon joueur virtuel, qui avec une moyenne de 75, n'est pas encore un footballeur exceptionnel, mais peut au moins tenir la route dans un onze de départ, je me décide d'intégrer un club virtuel en ligne. Et là, les choses sérieuses commencent. Fini la tranquillité de pouvoir réclamer le ballon à tort et à travers pour faire son kéké devant son public. Non, ici le collectif doit dominer l'égo personnel de chacun, afin d'éviter de nombreuses déroutes, et les regards furieux de ses partenaires. Il va falloir apprendre à se fondre dans un groupe, et doucement gagner sa place. Je tente donc ma chance dans un club qui me paraît sérieux : Equipe de Nuit FC. Un nom original, qui change des « PSG United en Force tout PUISSANT » ou des « OM The Best », et qui sent le sérieux. Je m'inscris, et commence un petit match au poste de milieu axial, afin de dépanner. Le collectif se rode, il y a dans la team de bons joueurs, et d'autres un peu moins à l'aise qui viennent d'arriver, comme moi. Et un sauvetage sur la ligne! Un!
Et un sauvetage sur la ligne! Un!
Malgré la compétition, la bonne ambiance règne, ça râle bien sûr, ça chambre un peu également, mais ça se félicite et il y a souvent un petit mot gentil pour un co-équipier qui a fait une jolie passe ou un beau geste. En tout cas, malgré le manque de technique de mon avatar pour un poste de milieu, je réussis tout de même à délivrer quelques belles passes en profondeur ou autres pichenettes pour lober la défense. Mon jeu en une touche de balle semble plaire à mes partenaires. Mais il va falloir encore cravacher sévère pour être efficace et aider le club à gravir les échelons. Il faudra également apprendre à jouer avec ses nouveaux équipiers qui ont leur manière de jouer bien à eux. Mais on est un groupe soudé. Je sais très bien que, si je me loupe en phase offensive, Goma mon défenseur central préféré va stopper net toute contre-attaque de l'équipe adverse. On sent toute la jouissance du sport collectif dans ce mode. Bien sûr, il y a comme partout des brebis galleuses, des taquineurs de ballons qui ne lèvent jamais la tête, et ne connaissent pas le bouton « passe », mais il suffit de bien choisir son club et ses équipiers ! Après, c'est que du bonheur. Un plaisir de jeu immense, avec une marge de progression exponentielle sur le long terme, car avant d'avoir un joueur avec une moyenne de 85, il va falloir jouer des heures et des heures, dans tous les modes de jeux.

Let's Fifa et puis c'est tout

Je laisse mon joueur pro s'entraîner pour les rencontres de ce soir. Il va récupérer son poste d'attaquant axial gauche dans son club online, alors il a du boulot le bougre. De mon côté, je ne peux que vous conseillez de foncer sur ce nouveau Fifa, qui corrige à peu près tous les défauts de l'épisode précédant, c'est-à-dire : la règle de l'avantage qui était bien foireuse, les poteaux qui ne s'enchainent plus par milliers à chaque match (il en reste encore pas mal mais c'est beaucoup plus réaliste), une défense beaucoup plus équilibrées, une IA en mode « Be a pro » plus Premier match en sélection! Emotion!
Premier match en sélection! Emotion!
fine avec des équipiers plus réactifs, un mode carrière moins folklorique où les transferts sont plus proches de la réalité, ou encore l'absence de ralentissement lorsqu'il y a tous les joueurs à l'écran. De plus, quelques nouveautés sympas viennent s'ajouter, comme les dribbles à 360°, qui ne se limitent donc plus à 8 axes, une révolution dans le foot sur console, l'apparition d'un mode entraînement assez complet ou encore des nouvelles animations bien sympathiques, avec des joueurs qui n'hésitent pas à se jeter pour sauver les ballons. Les commentaires en français sont dans la lignée des précédents opus avec quelques ajouts de phrases. Cela reste assez bon, il y a encore quelques erreurs dans les répliques, mais rien de bien choquant. Et bien sûr, comme dans tout Fifa qui se respecte, l'ambiance sonore est énormissime, avec des chants dans le stade, le public en délire, le speakeur qui annonce les changements, ou même le banc de touche qui nous motive. Que rajouter de plus... Après on peut toujours dire que tout n'est pas parfait, comme par exemple, les gardiens qui ne sont pas encore totalement rassurants sur certaines phases de jeux, le faible nombre de visages photos réalistes pour nos vrais footballeurs, ou encore un arbitre qui a la fâcheuse tendance à trop souvent gêner le jeu, en étant placé trop proche de l'action, ce qui entraîne un nombre élevé de ballons déviés, mais franchement, c'est faire la fine bouche. Allez, l'année prochaine, on corrige encore quelques petits trucs, on ajoute la possibilité de contrôler le gardien de but manuellement afin de pouvoir enfin faire du 11 VS 11,  et puis pour chipoter, l'intégration d'un mode multi offline du mode Be a pro comme c'était le cas dans UEFA 08, et là, promis Mr EA Sports, je vous lâche la note ultime. En attendant, c'est du lourd, et même les allergiques du football peuvent prendre leur pied. Si, si, j'en connais !

PS : Merci à mon gentil « Vir­tual Pro » d'avoir accepté de poser pour les photos!

A découvrir

NBA Live 10 - Test

Partager cet article
A voir

Risen - Test

A propos de l'auteur

Le fanboy Xbox de l'équipe

    4 commentaires

    • Anonyme

      14/04/2009 à 02h29

      Répondre

      j espere il aura de chant de supporter de l om. et aussi des joueur sur le banc et l entraineur aussi.    il faut aussi plus de banderole dans le stade de football,surtout au stade velodrome. les joueurs encore plus ressemblant . aller l om 

    • Anonyme

      22/04/2009 à 10h58

      Répondre

      pareil mais pour monaco mais c est vrai ya des bans de touche et personne dessus

    • Anonyme

      23/04/2009 à 19h14

      Répondre

      + de chants de supporters.les hymnes des clubs commes liverpool manchester etc...les sons après 1 but comme o vélodrome.+ de stades.big up fifa

    • Anonyme

      01/11/2009 à 22h08

      Répondre

      Bonjour à tous, je viens de créer mon club, nous sommes 5 joueurs, nous sommes une team qui joue surtout pour gagner mais par contre du moment que vous êtes inscrits, vous faites parties de l'équipe pas besoin de test et tout le chichi.

      La moyenne d age du club est de 25 à 30 ans mais si vous etes sérieux l'age m'importe!

      Je vous attends vite!!

      http://thepantheon.xooit.fr/index.php






       








      Bonjour à tous, je viens de créer mon club, nous sommes 5 joueurs, nous sommes une team qui joue surtout pour gagner mais par contre du moment que vous êtes inscrits, vous faites parties de l'équipe pas besoin de test et tout le chichi.

      La moyenne d age du club est de 25 à 30 ans mais si vous etes sérieux l'age m'importe!

      Je vous attends vite!!

      http://thepantheon.xooit.fr/index.php






       




      Bonjour, je cherche des joueurs sur FIFA 10 sur PS 3 si vous êtes intéréssé venez jeter un coup d'oeuil!


      http://thepantheon.xooit.fr/index.php

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

    Rubriques