5.5/10

Fight (The) - Test

Un postulat de départ simple et intéressant, mais un jeu en demi-teinte à l'arrivée. Il est fortement recommandé d'y jouer avec deux Playstation Move, mais il est complètement déconseillé d'en acheter pour ce titre.

Vous ressentez le besoin de vous défouler en rentrant du boulot ? Les jeux vidéo les plus violents et sanguinolents n'ont pas eu raison de vos envies destructrices ? Vous avez même acheté le Playstation Move pour vous dépenser physiquement et faire descendre votre niveau d'adrénaline, mais cela reste pour le moment trop courtois ? Réjouissez-vous car vos pulsions devraient être assouvies avec cette création des développeurs de Sony (XDev pour être plus précis) répondant au doux nom de The Fight

thefight_screens0003_250
Belle soirée pour se prendre une raclée
Un titre simple et explicite pour un concept qui l'est tout autant : se battre ; et de la manière la plus primaire qui soit, à mains nues lors de combats clandestins dans des quartiers glauques et sombres. Un programme plutôt réjouissant pour les amoureux de la boucherie qui s'entrainaient déjà chez eux en frappant des filets de poulet congelés suspendus à une poignée de porte (n'est pas Rocky qui veut). Après avoir rangé la volaille au frigo et démarré la PS3, vous devrez passer par le tutorial de votre entraîneur, personnage peu sympathique incarné par l'acteur Danny Trejo. Ce fidèle du réalisateur Robert Rodriguez, reconnaissable par son physique singulier de gangster, divulgue des conseils au travers de vidéos perdues entre le premier degré souhaité pour coller à l'ambiance badboy et le deuxième plus risible ; d'une part  pour cette caricature donnant dans la surenchère, et d'autre part pour le fait de voir ce gros rebel allumé jouer avec ces petits contrôleurs illuminés.

Cette initiation reste tout de même utile pour calibrer son matériel et assimiler la jouabilité, déclinée en deux configurations suivant votre équipement. II est ainsi possible de casser de la mâchoire armé de deux Playstation Move pour les plus chanceux ou d'un contrôleur et d'une manette pour les autres. Pour renforcer l'immersion, lthefight_screens0001_250
"Tu ne l'aimes pas mon jeu ?"
e Playstation Eye est même capable de suivre les mouvements de votre tête, enfin en théorie car notre environnement était inadapté, certainement trop sombre. Les premiers retours semblent d'ailleurs confirmer la sévérité des conditions de jeu demandées pour cette option, obligeant généralement le joueur à s'en passer. Autre fait dommageable, l'impossibilité de bouger ses jambes, au risque de devoir recalibrer ses accessoires. Les déplacements sont donc à exécuter en orientant le PS Move dans la direction souhaitée tout en appuyant sur le bouton Move.
Mais de toute façon, peu importe les pieds, c'est bon pour les danseuses et les footbaleurs, vous ce qui vous intéresse, c'est cogner bien fort vos adversaires ; d'un bon direct, d'un gros crochet, ou encore d'un uppercut dévastateur, gestes possibles dés le début de l'aventure. Se débloqueront par la suite divers "coups bas", car pas vraiment académiques et recommandables pour un boxer qui se respecte. À vous de choisir alors votre manière de combattre, suivant les objectifs bonus ou les paris, c'est de l'underground, donc (presque) tous les coups sont permis.

art_250
"Si t'es fier d'être un bourrin tape ton copain !"
Mais encore faut-il réussir à les exécuter... Car même si la reconnaissance de mouvement est bien étudiée, elle s'avère parfois déficiente voir énervante avec une manette et un Playstation Move, où les frappes se montrent moins précises et ne partent de plus pas toujours. Cela s'arrange en tenant un contrôleur magique dans chaque main, même si la puissance des coups n'est elle aussi pas toujours bien restranscrite à l'écran, et que l'on s'énerve parfois à tapper dans le vide de toutes ses forces pour ne voir transparaitre à l'écran qu'une frappe molle et peu représentative de l'effort fourni.
Les accros aux jeux sportifs, dans le pur premier degré, seront néanmoins comblés. Car affronter les quelques 120 combattants dans 12 lieux différents est une vrai épreuve physique, et vos muscles sentiront bien que votre boxe n'est pas que virtuelle. Des mouvements qui demanderons à être affinés après quelques matchs ou entrainements, en s'exerçant par exemple contre un sac de frappe ou une poire de vitesse. Des phases de jeu qui devrait cependant vite vous ennuyer, à moins peut-être d'être un féru de la discipline. Les passionnés pourront se mesurer à un ami (ou ennemi) dans leur salon ou contre tout autre citoyen du monde en mode online.

The Fight part d'un concept intéressant, qui reste cependant un peu basique et très répétitif. Cela aurait pu suffire si la reconnaissance de mouvement avait été au top, et ne nous obligerait pas à investir dans deux Playstation Move pour profiter réellement du potentiel du jeu. Cependant, ce dernier est proposé à un prix raisonnable, et ceux qui recherchent un défouloir physique ou souhaitent brûler des calories pourront s'y retrouver, voir même y prendre du plaisir. Ce qui n'était malheureusement pas le cas pour nous.

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques