7/10

Final Fantasy Chronicles: My life as a king - Test

Petit enfant cheri de la nouvelle plateforme Wii ware, My life as a kind se trouve être très agréable et surtout très adictif. Une drogue pourtant pas si évoluée mais très bien emballée.

Il est probablement très difficile d'être roi. C'est pourquoi Square Enix nous a concocté ce jeu de gestion féodale transposé dans l'univers coloré enfantin de Final Fantasy Crystal Chronicles. Vous êtes un très jeune roi en culottes courtes qui vient de revenir au bercail pour trouver son château dépeuplé de tous ses habitants qui firent, à une époque,u la gloire du royaume de votre défunt père. Emu par ce monde à reconstruire, vous vous attelez à la tache sans tarder. Au fur et à mesure que les jours passent, vous explorerez les environs de votre royaume en en découvrant les richesses et utiliserez vos ressources pour repeupler votre cour et ainsi accomplir la destinée tant convoitée par tous les hommes de pouvoirs né sous cette bonne étoile au sang bleue.

 

Autant vous dire toute que la féodalité en prend un coup et que l'atmosphère tient beaucoup plus du jeu gentillet si typique de la Wii. Ici, point de batailles en pleine campagne après avoir festoyé de viande rouge et de vin. Qui plus est les combats ne sont pas de mise à l'écran. Non, décidément, il ne subsiste que très peu d'éléments d'un conte d'aventure chevaleresque alors qu'en parallèle les composantes d'un conte pour enfants se multiplient à vue d'œil. Et pour cause nous ne sommes pas ici en présence d'un jeu d'exploration ou d'aventure mais purement d'un jeu de gestion. Dans ce domaine il s'agit même d'un risque car il présente le premier essai dans ce domaine pour les développeurs des différentes franchises en rapport avec l'univers développé qu'elles soient de Square ou d'Enix.

Toutefois, pas de méprise vous n'avez pas non plus devant vous un successeur de civilisation mais plutôt un didacticiel hautement développé pour préparer les jeunes gens à occuper ce type de responsabilités virtuelles.

 

Quand à l'univers il est fort agréable. Pas d'ombrage en prévision pour une partie qui ne peut être que maîtrisée et dont le cheminement est des plus classiques. Pour la partie visuelle, on note une forte ressemblance à Zelda (Ocarina Of time en particulier) et bien évidemment à Dragon Quest. Par contre il n'y a pas de trace de final fantasy premiers du nom dans l'histoire ce qui correspond un peu à l'idée qu'on pouvait s'en faire puisque tout ceci reste bien fidèle à la nouvelle franchise des Crystal Chronicles.

 

Vous serez accompagnés par des acolytes des plus étranges qui apporteront le petit grain de folie que nous aimons tous dans ces vie secondaires que nous nous créons si fréquemment dans ces nombreux mondes virtuels dans lesquels nous
possédons une seconde vie. Dans celle-ci vous serez accompagnés d'un pingouin pénible décrété suspect numéro 1 dès que quelque chose se passe de travers, d'un petit soldat en armure du nom douteux de Sir Hugh qui n'enlève même pas son casque pour dormir et d'une fée aux allures de soubrette soumise à votre autorité issue de votre statut de demi-dieu. Ces personnages ainsi que les nouveaux habitants de votre royaume développeront une communauté décalée comme il faut.

 

Pour le développement de votre village en grande puissance vous aurez un vaste panel d'options qui se débloqueront au fur et à mesure de vos choix d'aventures, de recrutements et autres décisions de chefs d'états. Vous pourrez créer de nouvelles classes de personnages, de nouvelles armes, armures et potions, développer de nouveaux sorts pour vos mages et de fortes utiles compétences pour vos voleurs... Toutes ses surprises se débloquent assez lentement laissant un temps certain pour bien maitriser toutes les utilisations possibles que vous pouvez en faire. Le jeu en lui-même en devient même un peu redondant mais particulièrement addictif. On se retrouve alors à jouer des heures pour développer des compétences et faire gagner des niveaux à une équipe de choc dans le but d'aller chercher un artefact au milieu d'une foret perdue et sauvage où résident des monstres aux noms bizarres.

 

Au delà de l'atmosphère sympathique et détendue de l'ensemble on dénote que le public visé est jeune et inexpérimenté ce qui constitue la cible que nous avons été il y a quelque temps et assure par là même le renouveau de la clientèle de Nintendo. L'histoire se répète donc dans le jeu comme dans la vie. Techniquement nous ne pouvons donc pas être émerveillés. Le titre est agréable bien que limité et sa durée de vie semble énorme ce qui en fait un excellent passe temps à moindre coût. Il est toutefois dommage que tous les contenus supplémentaires soient payants bien qu'il s'agisse d'un jeu qui vaut bien plus que ces 1500 points de téléchargements. De même l'absence de traduction française n'est pas très engageante pour tout le monde. Cela reste un excellent passe temps quoi qu'il en soit.

Adultes s'abstenir sauf si vous voulez encore vous prendre pour des enfants.

Partager cet article

A propos de l'auteur

4 commentaires

  • Anonyme

    15/06/2008 à 18h51

    Répondre

    Ce jeu cible en effet les plus jeunes qui seront à même de réclamer chaque aspect payant du jeu pour peu qu'ils parlent anglais pour le moment.


    Néanmoins saluons les éditeurs pour l'addiction que peu provoquer ce jeu.


    ce jeu peut aussi vous amener à parler seul si jamais vous avez plus de 10ans...

  • EvilPNMI

    17/06/2008 à 12h25

    Répondre

    [HS]Y'a plus de relecture ? Y'a quelques fautes de frappes qui sont passées à travers les mailles du filet


    Sinon plus d'avis sur la série FF depuis le X... DOnc je repars sur la pointe des pieds.  

  • Guillaume

    17/06/2008 à 12h57

    Répondre

    Si, relecture il y a, mais parfois on est moins en forme que d'habitude N'hésite pas à les corriger chez collègue

  • Anonyme

    26/11/2009 à 14h53

    Répondre

    le jeu est superbe !!!! il est génial !! trés beau jeu de gestion

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques