Final Fantasy X - Test

"Je ne pense pas être de ceux qui savent créer de bons jeux d'action. Je préfère raconter une histoire." Hironobu Sakaguchi, créateur - Final Fantasy

Square Soft persiste et signe. Avec le dixième opus de la série de RPG-console la plus connue au monde, Final Fantasy fait son entrée sur PS2 pour un épisode qui ne passera certainement pas inaperçu, bien qu'il ne s'écarte pas énormément de ses prédécesseurs. Un DVD n'est pas de trop pour contenir la totalité de cette nouvelle histoire jalonnée de mystères, de tromperie, d'amour, et de belles invocations qui font mal.

Tidus, jeune star du Blitzball, est sur le point de remporter une nouvelle victoire avec son équipe les Zanarkand Abes quand un monstre gigantesque attaque la ville. Traîné de force par son tuteur, Auron, il va jusqu'à entrer en contact avec la monstrueuse créature, ce qui le transporte sur Spira, sa planète mais 1000 ans dans le futur. Le monstre, Sin, est toujours présent, troublant la quiétude du peuple qui a seul foi en les Invokeurs, des prêtres capables d'invoquer des créatures surpuissantes pour combattre le mal. Au bout d'un long pèlerinage, l'Invokeur peut recevoir l'Ultime Invocation, seule force au monde capable de neutraliser Sin pour 10 ans. Embarqué bien malgré lui dans le pèlerinage d'une jeune Invokeur, Yuna, et de ses gardiens Lulu et Khimari, Tidus va commencer à arpenter Spira et apprendre des secrets sur lui dont il n'aurait jamais pu se douter...

FF X marque le passage de la série dans la 3D. Cela apporte évidemment quelques modifications dans le jeu qui ne sont pas toutes bénéfiques. En effet la caméra a tendance à tourner sur elle-même est à réduire le champ de vision, si bien que les yeux du joueur ne quitte plus la petite carte afin de bien repérer les endroit praticables. Par contre, on aurait pu croire que l'environnement perdrait en plasticité (la 2D ne souffre pas des textures), mais le résultat est tout autre. Une réussite complète, et certainement les plus beaux paysages à ce jour de la PS2.

Les personnages, après avoir longtemps été représentés en Super Deformed, ont été dessinés cette fois-ci de façon "normale" (tel FF8). Un très gros effort a été fait pour que les personnages puissent réellement vivre, c'est à dire qu'ils puissent disposer d'un panel d'animations les rendant très crédibles. Et un encore plus gros a été fait sur l'animation faciale, leur permettant d'exprimer des sentiments autrement que par une gestuelle exagérée ou avec des mots. Ce n'est pas encore parfait, mais le progrès est là. Ce qui donne des personnages si bien rendus qu'on pourrait confondre les "cinématiques" (séquences narratives produites avec le moteur du jeu) avec les "vidéos" (images de synthèse précalculées).

C'est vrai, il est possible d'hésiter. Tout du moins, avant d'avoir vu la première vraie "vidéo" (la séquence de Blitzball, sur fond de Metal), atteignant une qualité proche du film (Les créatures de l'esprit) lui-même. Le faciès des personnages se dévoile nettement plus "oriental" que par le passé, pourra-t-on remarquer.

En termes visuels, FF X exploite du mieux qu'il peut les possibilités de la machine. Les attaques et autres magies resplendissent de couleur, d'effets de lumière, et les invocations explosent de beauté.

Dernière innovation technique, et pas des moindres, les personnages parlent. Chacun des protagonistes principaux et des PNJ importants sont systématiquement doublés en anglais (sous-titrés français, on a échappé au doublage), ce qui apporte encore à l'atmosphère du jeu. Des dialogues ont été également prévus pendant les combats, lorsque les personnages entrent en jeu ou donnent le coup final (du genre "Farewell", "See You", etc.)

Ce qui nous donne un Final Fantasy techniquement très réussi, sur tous les plans.

Parlons maintenant un peu de ce qui fait le coeur des FF, l'histoire, les personnages, et le système de combat. Dans les Final Fantasy, vous suivez une trame scénaristique très linéaire, le joueur n'intervenant que pour se déplacer et combattre.

Commençons par dresser une petite présentation des différents acteurs que vous pourrez incarner :
- Tidus, jeune star du Blitzball (finalement pas si bon joueur je trouve), avec une sérieuse dent contre son père (aussi joueur de Blitzball) qui a lâchement abandonné son fils et sa femme il y a 10 ans. Fraîchement débarqué sur Spira, il devra apprendre à connaître le nouveau monde qui l'entoure et se faire à l'idée qu'il ne rentrera peut-être pas chez lui, à Zanarkand.
- Yuna, jeune Invokeur en pèlerinage pour obtenir l'ultime invocation, et le seule personnage du groupe à pouvoir invoquer. Elle est remplie de bons sentiments, désirant plus que tout rendre les gens heureux et être entourée de ses amis.
- Auron, le fier combattant qui lorsqu'il ne combat pas garde toujours un bras dans sa veste. Un personnage énigmatique, puissant physiquement, qui sert de mentor à Tidus.
- Lulu, une des gardiens de Yuna, une magicienne limite gothique avec un bon 95 D et un décolleté à faire pâlir n'importe qui. Froide, distante, mais sage et surtout très puissante avec ses sorts élémentaires.
- Khimari, un ronso, une espèce de lion bipède avec une corne (coupée pour Khimari), un autre gardien de Yuna. Pas très bavard, très à cheval sur son rôle de gardien, assez puissant physiquement.
- Rikku, jeune Al Bhed (les hérétiques utilisant les machines), au comportement assez infantile. Rikku, si elle est une piètre magicienne et ne vaut rien en tant que combattante, possède certains atouts comme pouvoir voler ses adversaires, démonter les ennemis mécanisés, ou utiliser de puissants objets inutilisables pour les autres.
- Wakka, un adepte de Yevon (la religion de Spira) et du Blitzball, se défendant avec une balle dudit sport. Très respectueux des préceptes de Yevon, et également gardien de Yuna. Un personnage assez moyen, qui trouve son utilité surtout sur les adversaires éloignés ou volants.
Voilà pour les personnages.

Le système de combat est au tour par tour. Sur la droite de l'écran est indiqué l'ordre d'attaques dans la mêlée, selon leur rapidité et l'action qu'ils vont entreprendre. Cela permet rapidement d'élaborer de bonnes stratégies, puisque l'on sait quand tel personnage va pouvoir faire son action.

En combat, vous pouvez évidemment attaquer, utiliser des magies, compétences spéciales, ou encore des objets. Ce qui diffère, c'est la manière d'invoquer. Seule Yuna peut appeler une de ces grosses bêbêtes, les "chimères", au nombre de cinq (Valefore, Iffrit, Ixion, Shiva, et Bahamut) plus trois cachées (Anima, Yojimbo, les Soeurs Magus (Maria, Samantha, Anabella). Une fois l'invocation choisie, celle-ci remplace votre groupe et se retrouve seule face aux adversaires, jusqu'à ce qu'elle triomphe, qu'elle se fasse rappeler par Yuna, ou qu'elle soit anéantie, auquel cas votre groupe revient. Je dois avouer que ce système ne trouve pas très grande utilité au départ, du fait du peu de points de vie dont disposent les invocations, et qu'elle ne peuvent pas encore se soigner d'elle-même. Vers la fin, on ne peut plus vivre sans, surtout Bahamut puisque son attaque peut largement dépasser la barre mythique des 9999 (et sans parler des trois invocations cachées).

Autres nouveautés, si votre groupe n'est composé que de trois personnes, il est possible d'en intervertir. Par exemple, lorsque le tour de Yuna vient, il est possible de la remplacer par Lulu qui pourra de suite lancer une de ses puissantes magies. Notez que cette capacité est disponible seulement si vous avez le contrôle du personnage, ce qui implique déjà qu'il soit vivant !

A chaque fois que votre personnage se prend des dégâts, une barre en dessous de ses points de vie se remplit. Une fois complète, le personnage peut libérer un « Overdrive », une attaque puissante qui en général fait très mal. Egalement, les chimères ont aussi leur barre d'overdrive, et je peux dire que j'adore la voir remplie (la majorité des invocations font 9999 avec leur Overdrive, les autres font entre 2 à 50 fois plus).

Egalement, le système d'expérience se modifie. Au revoir les niveaux d'expérience, et bonjour au nouveaux niveaux d'expérience. Lorsque vous atteignez un certains seuil de points d'expériences (gagnés au terme des combats), vous gagnez un niveau d'évolution. Ce niveau vous gratifie d'une déplacement sur le Sphérier, un gigantesque dédale de cases où évolue chacun de vos personnages. Presque toutes les cases augmentent les caractéristiques, pour peu que vous les activiez avec les sphères appropriées (mentales, physiques, compétences, etc.), également gagnées en combat. Dirigiste au départ, le Sphérier va très vite vous demander des choix, car il n'est pas gratuit de revenir en arrière. Vous pouvez donc influer sur les personnages pour leur donner une tout autre voie que celle de base.

Enfin, l'histoire. FF X dit complètement adieu à la carte, ce qui aboutit sur un scénario encore plus linéaire. Vous traversez le paysage pour atteindre le lieu de pèlerinage suivant, vous vous écartez de temps en temps à cause d'événements non prévus, mais vous savez toujours où aller. Lors de vos déplacements, des combats sont déclenchés aléatoirement, comme tous les autres FF.

Le scénario reste très narratif. Tidus raconte en fait ses souvenirs depuis qu'il est arrivé sur Spira, et nous fait part de ses émotions devant tel ou tel événement. Alors, oui, on bouffe surtout de la cinématique (la vidéo restant très minoritaire), mais square à fait un effort de réalisation pour que cela ne soit pas trop soporifique. Après 15 bonnes heures très simples, à la fois didactiques et très scénaristiques, on rentre enfin dans le vif du sujet. Les longs déplacements se multiplient, les ennemis sont de plus en plus féroces, plus rien n'est facile. A l'approche de la bataille finale, comme d'habitude dans les FF, vous aurez à votre disposition un moyen de transport qui vous permettra de revisiter tous les lieux de Spira, et ainsi vous adonner à toutes les quêtes annexes (notamment les armes célestes, ou les invocations cachées, il y en a vraiment un tas). Un certain nombre de monstres planqués vous attendent un peu partout et font office de véritable défi (rappelez vous des Armes dans FF7, ou de Minotaur dans FF8). Et croyez-moi, quand vous n'êtes pas au courant qu'ils vont vous tomber dessus, ça fait TRES mal (les chimères sombres, des clones maléfiques et diablement puis puissantes que vos chimères, sont très amusantes, les Soeurs Magus m'ont atomisé avec un 99.999 fois 5 - je suis donc mort environ 100 fois en un coup).

L'histoire en elle-même se base sur des valeurs chères aux FF, le sacrifice, l'amour et l'honneur. Chaque personnage possède son propre background très fouillé, que vous explorerez petit à petit à travers la descente aux enfers de Tidus, qui voit son monde tout beau s'écrouler. Une belle histoire, empreinte de fantaisie, un peu longue à démarrer mais finalement très intéressante. Notez qu'il est possible à chaque point de sauvegarde de gérer une équipe de Blitzball, impliquant le recrutement des joueurs (des PNJ rencontrés sur votre route à qui vous proposez des contrats), des tournois, des entraînements, etc.

Final Fantasy X est surtout une très grande réussite technique, apportant son lot d'innovations par rapport à ses prédécesseurs (un système d'évolution intelligent), mais n'a pas le potentiel pour attirer une nouvelle catégorie de joueurs. Si vous êtes adeptes des FF, même un peu amateurs, nul doute que le 10 sera vous séduire par sa très belle histoire et l'atmosphère qu'il dégage. Pour les autres, ce ne sera qu'unFinal Fantasy de plus.

P.S. : quelques grosses sorties PS2 (notamment ce Final Fantasy, Metal Gear Solid 2) sont accompagnés d'un DVD de bonus, rempli de galeries d'images, d'interviews, de previews, etc. Pour l'instant, cela reste foncièrement inintéressant (des gens qui parlent, entrecoupés d'images du jeu en question), mais l'idée doit être creusée. Les films eux-mêmes ont mis un peu de temps à exploiter cette place qui leur était allouée, et on peut s'attendre si les développeurs continuent dans ce sens à de petits chefs-d'oeuvre justifiant le prix élevé du jeu. Soyons fous, espérons même quelques jeux en bonus (pouvoir jouer aux anciens FF ou Metal Gear, de vieux jeux presque passés dans le domaine public)...

P.P.S. : juste pour imaginer le délire que ce serait, voici je pense le doublage français idéal :
- Tidus : Jean-Claude Van Damme (« Moi je suis aware, c'est pour ça que je suis une star ! »)
- Yuna : Lara Fabian (« Je pense surtout à mes amis, à ma famille, à moi, oui, surtout à moi »)
- Lulu : Muriel Robin (« ..C'est comme ça et je vous emmerde ! »)
- Kimhari : Gérard Depardieu (« Kihmari a faim ! »)
- Auron : Christophe Lambert (« Allons vaincre Sin ! Hin hin hin hin ! »)
- Rikku : Alizée (« S'il te plait arrêtez, de persécuter les invokeurs ! »)
- Wakka : Jamel Debouze (« Allons jouer au B'itzball ! »)

A découvrir

Barbarian - Test

Partager cet article

A propos de l'auteur

6 commentaires

  • Anonyme

    29/08/2003 à 00h00

    Répondre

    Je trouve que Final Fantaisy 10 est un jeu très reussi et qu'il vaut le detour mais j'ai quand même des regrets. Par exemple: il n'y a pas de carte. Autre chose: les chocobos ne sont utilisable partout (forcément il n'y a pas de carte) et ce que je trouve très embetant c'est que le blitzball est en grande partie basée sur le hazard bien qu'il y ai des point (genre hp, force, passe, etc...) ça ne marche pas toujours comme on veut. Par exemple : si le joueur adverse a 9 points de force et que j'ai 10 points de tacle il se peut que je n'ai pas la balle (pas logique non?). Voilà c'est tout ce que j'avais a dire mais ce jeu est un des meilleurs jeu que je possède donc je lui ai mis 9 sur 10.

  • pandaman

    29/03/2004 à 00h01

    Répondre

    Ce final fantasy est une réelle réussite autant graphiquement qu'au niveau de l'histoire.Le reproche que l'on peut faire c'est le scenario dirigiste qui ne nous laisse pas explorer le monde de final à notre guise mais bon .....il y a le blitz ball.De plus une fois le vaisseau en votre posession les quête annexes sont innombrables.Donc un jeu à posséder dans sa vidoethèque....

  • Anonyme

    15/04/2004 à 00h02

    Répondre

    je met 10 a se ff comme je l'aurais fais pour tout les autres car se sont vraiment des pures ombe vive final fantasy vive squarsoft

  • Anonyme

    13/07/2004 à 00h03

    Répondre

    Franchement Final Fantasy X est un jeu vraiment génial ... Les graphismes sont très impressionnants et il y a un bon sénario. Un jeu éblouissant à posséder !

  • Anonyme

    05/01/2009 à 20h13

    Répondre

    Un jeu sortant du tout nouveau ! Final Fantasy X,dèvelopper par Squarsoft autrefois,fait ravage dans le monde entier.En effet,ce jeu ne passera en aucun cas inaperçu,c'est garantie ! Alors que beaucoup de fans donnent leur avis,Final Fantasy X (digne de ce nom,hériter fiérement)peut tranquillement éspéré les meilleurs idèe de tout ces fans.S'il y'a bien une chose que l'on sai très bien de Final Fantasy X s'est bien que c'est un éxélent jeu,et que la plupart des fois que l'on demmende dans les magasins des Final Fantasy de la saga,on nous répond très couramment "Final Fantasy X".Héritier et digne de ce nom "X",Final Fantasy X est un jeu hors de commun...j'ai plusieurs motives pour me justifier de ce choix,mais cela dit,je les révélerais un peu plus tard dans l'avis posté.


     


    Final Fantasy est non seulement un jeu persistant a ce faire remarqué...il ne s'arrête pas là,il est aussi un jeu dont les jeunes agé(e)s de 11 à 20 ans apprècient énormément ! (j'en ai eu beaucoup de tel commentaires sur ce jeu).Certe pour des jeunes bien plus jeune,cela résulterai peut-être asser difficile de savoir y'jouer,car Final Fantasy est loin d'être un jeu de tout repos ! Je dirai même le contraire,il offre a ces joueur la possibilité de s'amuser un maximum tout en restant dans le monde enchanter de spira.


     


    Une critique la-dessus ? Quelle critique ?! Ce jeu est sans nul doute un des très rare qui est réelement bien développer ! Squarsoft la-dessus peu en rester largement fier ! D'ailleur je pence que maintenant ce n'est plus Squarsoft mais Squarenix non...(?)


     


    Bref asser parlé la-dessus,voici donc ma note si je devrai en mettre une sur ce jeu qui laisse un énorme vent de fraicheur a ces portes.


     


    Total : 16.8/20  (J'éxplique pourquoi dans mes diffèrent critère ci-dessous)


     


    Graphisme (15/20) : Il me ferait très plaisir pouvoir mettre un 20/20 en ce qui concerne le graphisme,surtout parceque lorseque le jeu est sorti,il était "le nouvel éspoir du graphisme",mais hélas,on s'en doute bien a grand yeux ouvert que Final Fantasy X manque quand même de petites touche qui aurai pu être perféctioner au niveau du graphisme...(exemple : les mains,les visages un peu dèformer selon les scènario...ect) Néanmoin,le jeu ce joue avec un réel grand plaisir ! La-dessus ont ne peut le nier. Même si ce graphisme ne touche pas réelement la perféction,ils nous aient impossible de dire que Final Fantasy X n'est pas un jeu de bonne qualité ! D'ailleur Squarsoft,saura bien ce rattraper dans sa suite de la saga...Final Fantasy X-2,pour ce qui est du graphisme.


     


    Jouabilité du jeu (18/20) : Ce jeu contenant une grand partie de personnages,un packet d'aventure avec nos héros,ainsi que l'aventure en elle même éxéptionnel,est le fruit de cette note que je n'ai pas douté de mettre pour la jouabilité du jeu.Le sphérier,autre nouvelle extra éxclusive uniquement dans Final Fantasy X,permet a la fois de voir a quelle niveau en son vos diffèrents personnages dans l'aventure (option basique dans tout les jeux,l'éxperience en un mot)ainsi que de pouvoir en eux-même leur augmenter (selon votre niveau)tout leur stat,(éxemple : force,magie,constitution,ésprit,rapidité,présision,HP et MP). De plus dans Final fantasy X il vous est donner le droit aussi (toujour grâce au spherier) de (selon les niveaux de vos personnages) leur apprendre,tout comme augmenter les stats,des capacité,des téchniques,des sorts ou encore des "spèciaux" ect...Bref un jeu qui pour autant offre sans aucune contrainte,une aventure réelement unique en son genre,et une jouabilité des meilleurs ! (plutôt original)


     


    Durée de vie du jeu (16.5/20) : Non seulement nous avons droit d'avoir des modes d'option unique dans ce jeu (type le spherier),mais en plus nous pouvons avoir une longue durée de vie du jeu afin de pouvoir en garder le maximum de temp,et bien sûr de les améliorer de plus en plus pour amélioré nos chance de victoires ! Bref,pour finir ce jeu,il faudrai environ 45 h pour une personne qui connai le jeu dans les moindres détails ! Un jeu qui au niveau de sa durée (si vous chercher un jeu,pour vous occuper pas mal de temp)ne laissera pas ses fans dèçu ! Amusez-vous bien ?


     


    Bande sons (14.5/20) : Du son ?! Il y'en a,et comment qu'il y'en a ! Ce jeu non seulement nous offres un graphisme asser révolutionnaire,mais en plus il nous fait également cadeau de certaines musique qui rimes très très bien dans certain scènario du jeu ! Enfin,une fois encore,Squarsoft n'a pas fait son travail a moitier,et a mis du son un peu partout dans l'histoire...sûrement,il s'est aussi casser la tête a trouver lesquelles dans ces nombreuses musiques rimerai le mieu dans tel ou tel autre scène de l'aventure.Un jeu qui pour ce qui est du sons, n'est rien d'autre qu'une atmosphère plus ou moin amusante (selon les scènes de l'histoire) et qui permettent en d'autres thèrmes le joueur en lui-même de rentrer dans le monde de Spira et ses nombreuses souffrances...(bien sûr aussi des plaisirs ^^)


     


    Scènario (20/20) : Des scènario ?!!! Le jeu tout entier en ai rempli ! Final fantasy X est sûrement un des jeu possèdant un nombres de scènario énorme.Le tout de l'histoire est fait en de magnifique scènario qui dècorent la totalité du jeu. Pour cela un 20/20 est l'idéal pour cette partie de la notation...Le joueur parviendra aussi a rentré dans l'histoire,grâce a plein de petite astuce crée par notre groupe Squarsoft,mais en majorité,dû a ses nombreux Scènario de très beaux graphisme !


     


    Voici enfin l'entière "critique" de ce jeu,enfin rédiger pour vous et ce qui souhaitaient en savoir plus sur ce jeu.N'oublier pas que Final fantasy X possède tout de même une suite...Final Fantasy X-2 ! Il est dit également que c'est la première suite d'un épisodes ce poursuivant d'un Final Fantasy a l'autre.Du coup il doit bien y'avoir une raison particulière non ? En d'autre thèrme il vous ai souhaitable d'acheter ce genre de jeu si vous souhaiter : d'une part un magnifique graphisme,d'autre part une jouabilité confortable et original en tout sens (!),ensuite des magnifques musiques et scènario vous permettent de rentré dans ce tout nouveau monde de Spira...et enfin,une durée de vie éxtremement longue !


     


    Remarque : Il est tout de même dommage qu'un mode Wi-fi ne soie pas inséré dans le jeu...mais normal,le jeu est sorti lorsequ'il n'y avait pas encore de connection Wi-fi mondial.De conséquence je n'ai pas pu la noté dans la note de durée de vie.Pourtant pour sa date de sortie...ce jeu est encore maintenant héritier d'un chiffre important d'une grande saga très connue...Final Fantasy ! Et qui est encore très aprouver par de nombreux fanatic du jeu.Si vous souhaiter connaitre le monde de Spira,et vous aimer les jeux d'aventure fantastique...alors il vous ai vivement conseillez d'acheter ce jeu !

  • knackimax

    06/01/2009 à 01h23

    Répondre

    Salut l'ami. Dis, je te propose de mettre tes critiques dans le forum à la rubrique critiques des internautes, ca sera mieux... parceque là c'est rude à lire en encadré tout chti.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques